Que ce soit pour la retraite, la construction d’une future maison, la prévention de l’inflation ou la constitution d’un patrimoine à long terme, il existe de multiples raisons d’investir ton argent. Pour tous ces objectifs et bien d’autres encore, les ETF sont un excellent choix. Mais dans lequel investir exactement, vu le grand nombre de titres disponibles ? Dans cet article, tu découvriras les aspects et les chiffres clés à prendre en compte lors du choix d’un ETF !

L’essentiel en bref :

  • Dans cet article, tu apprendras quels sont les coûts à prendre en compte lorsque tu choisis un ETF.
  • Que signifie la réplication physique par rapport à la réplication synthétique et s’accompagne-t-elle de risques accrus ?
  • Quels sont les types de distribution disponibles dans le choix d’un ETF et quelle variante est la plus adaptée à ton dépôt ?
  • Apprends à connaître le volume et l’âge de ton ETF et pourquoi cela est important.
  • Apprenez-en plus sur la manière de construire ta stratégie d’investissement financier et sur les questions que tu dois te poser pour choisir un ETF approprié.

Choisir les bons ETF ? Voici comment faire !

C’est le moment : tu veux investir correctement ton argent et tu envisages pour cela les ETF. Nous te présentons ci-dessous quelques chiffres clés et aspects importants à prendre en compte avant de faire ton choix d’ETF.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Coûts de ton ETF

Pour que tu puisses obtenir un rendement aussi élevé que possible de l’ETF, les frais doivent être maintenus aussi bas que possible. Des frais courants importants réduisent ton rendement à long terme. Les frais courants peuvent justement avoir un impact important sur tes bénéfices.

Les frais courants sont indiqués sous forme de TER ou Total Expense Ratio. Il s’agit du ratio de frais totaux, qui t’indique les frais annuels de ton ETF. Ce ratio est composé des frais que ta banque ou ton courtier prélèvent sur le volume du fonds pour pouvoir couvrir leurs propres frais.

A cela s’ajoutent les “frais de transaction“. Ceux-ci ne sont générés qu’une seule fois, par exemple lorsque tu souhaites investir une somme conséquente dans un ETF. Les frais sont réglés différemment selon la banque ou le courtier. Souvent, il y a des frais en pourcentage, des frais forfaitaires ou des ETF pouvant être épargnés gratuitement.

Selon le fournisseur d’ETF, des frais de dépôt peuvent s’appliquer. Il est toutefois recommandé de chercher un courtier auprès duquel tu peux gérer un compte-titres gratuitement. Pour cela, il est utile de faire des comparaisons sur Internet, qui examinent les détails précis des différentes offres bancaires et peuvent facilement t’aider à te faire une idée.

Enfin, il faut tenir compte des spreads possibles. Un spread est la différence entre le prix de la demande et le prix de l’offre. C’est notamment lorsque tu achètes et vends en bourse en dehors des heures officielles que les coûts peuvent être élevés.

Bon à savoir :

Si tu décides d’épargner de manière régulière sur un ETF, par exemple en faisant un versement mensuel automatisé, les frais sont généralement bien moins élevés que pour un investissement unique.

Tenir compte des types de réplication lors du choix

En principe, il existe deux sortes de réplication que l’on distingue lors de la sélection d’un ETF : Les ETF physiques et les ETF synthétiques. Nous allons aborder ci-dessous leurs différences de fonctionnement.

Un ETF se base sur un indice et essaie de le reproduire le plus fidèlement possible. La réplication physique signifie que le titre reproduit cet indice à l’identique. Les pondérations respectives sont les mêmes. Si un ETF est soumis à une réplication totale, il est entièrement répliqué.

Cette approche présente des avantages, comme une grande transparence. Elle comporte tout de même un inconvénient lorsqu’il s’agit de répliquer de grands ETF contenant de nombreuses actions, car elle est bien plus complexe, plus coûteuse et, par conséquent, plus onéreuse. C’est pourquoi il existe des titres soumis à la réplication partielle, également appeléesampling” :

Dans la deuxième variante, il s’agit de titres à réplication synthétique. Dans ce cas, on ne cherche pas à reproduire l’indice le plus fidèlement possible, des titres totalement différents peuvent être inclus.

Au lieu de cela, un contrat est conclu avec ce que l’on appelle un partenaire de swap. Le partenaire s’engage à payer le dividende, ce qui lui permet de recevoir une commission de la part de la contrepartie du swap. Il en résulte le risque suivant :

Types de réplication
Types de réplication

Volume du fonds : quel doit être le montant ?

Le volume d’un ETF indique la quantité totale d’argent investie dans ce fonds et constitue un facteur important dans le choix de ton ETF. Si tu lis qu’un ETF a un volume de 50 millions d’euros, cela signifie que 50 millions d’euros au total ont été investis dans cet ETF.

Mais pourquoi cet indicateur est-il important ? Un ETF dans lequel une grande quantité d’argent a été investie s’est fermement établi sur le marché. Plus la somme investie est élevée, plus le titre est établi. Un volume de fonds de 100 millions d’euros est considéré comme important.

Plus un ETF est grand, plus il est profitable pour le fournisseur. Si un ETF est très petit et n’est pas rentable pour l’investisseur, ils peuvent être fermés. Tu en serais informé afin de pouvoir planifier à temps et réaffecter l’argent, il n’y a pas de perte totale de l’ETF. Ce risque est nettement moins important pour les ETF de plus grande taille.

Néanmoins, tous les petits ETF ne doivent pas être considérés comme mauvais. Les ETF thématiques, comme par exemple les ETF solaires, sont spécialisés dans certains secteurs et ont souvent un volume de fonds nettement plus faible. Ils sont plus risqués et s’adressent donc à des investisseurs expérimentés, mais peuvent aussi offrir des opportunités.

Toutefois, si tu es novice et que tu es en train de te constituer un portefeuille mondial, tu devrais miser sur des ETF avec un volume de fonds élevé, au moins 100 millions d’euros. Si tu veux prévoir sur le long terme et jouer la carte de la sécurité, tu peux opter pour un ETF d’un volume de 500 millions d’euros.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Tracking difference et tracking error

Un indicateur clé pour la sélection de ton ETF est la tracking difference. Celui-ci décrit la différence entre la performance de l’indice de référence et celle de l’indice choisi sur une période donnée.

Plus le tracking difference tend vers 0, plus les évolutions de valeur sont semblables. Pour toi, il est important de savoir que le TR prend en compte tous les coûts d’un titre. Il s’agit donc d’un indicateur utile.

Toutefois, cet indicateur se réfère au passé et il n’est donc pas possible d’en tirer des informations sûres pour l’avenir. Il est intéressant de considérer la TR sur une plus longue période. De cette façon, il est possible de s’assurer que le fournisseur peut garantir la qualité de la représentation sur différentes phases du marché.

Le tracking difference et tracking error sont fréquemment assimilés l’un à l’autre, mais ne sont pas synonymes l’un de l’autre. Le tracking difference est l’écart réel. La tracking error, en revanche, représente la dispersion du cours de l’ETF autour de la valeur moyenne de l’indice, ce qui indique l’écart-type du rendement du fonds.

Choisir le type de distribution : Capitalisation vs. distribution

La distinction entre les ETF de capitalisation et les ETF de distribution concerne ce qu’il convient de faire avec les bénéfices réalisés. Cette décision peut avoir un impact sur ton rendement si tu investis à long terme.

Si tu optes pour un titre de distribution, tu peux profiter de versements réguliers. Ceux-ci sont directement versés sur ton compte à intervalles réguliers. Tu peux t’en servir pour acheter des petites choses ou investir les bénéfices dans d’autres classes d’actifs.

Si tu optes pour la variante de capitalisation, tes gains sont réinvestis dans la même classe d’actifs, c’est-à-dire qu’ils sont également investis. Cette opération est automatique, tu ne dois rien faire de plus. De cette façon, tu peux profiter de ce que l’on appelle l’effet des intérêts composés :

Bon à savoir :

Aucun type de distribution n’est meilleur ou pire en soi qu’un autre. Le choix du type de distribution est une préférence individuelle et peut être justifié par tes objectifs. Pour certains, les distributions périodiques sont motivantes et aident à s’accrocher constamment aux investissements. D’autres souhaitent réaliser un maximum de rendement et épargner à long terme et choisissent un ETF de capitalisation.

ETF de distribution vs. de capitalisation
Distribution vs. capitalisation

Choisir un ETF : Pourquoi devrais-tu tenir compte de l’âge ?

Tout comme le volume du fonds, l’âge d’un ETF donne une indication sur le degré d’établissement du titre sur le marché. Un âge important se traduit généralement par un volume de fonds plus élevé et une liquidité suffisante.

Plus le fonds est ancien, plus tu reçois d’informations en tant qu’investisseur sur les évolutions passées de ton titre potentiel. L’ETF devrait avoir au moins 5 ans d’âge pour obtenir des données suffisantes et fiables.

Toutefois, cela ne signifie pas que les ETF sont systématiquement meilleurs lorsqu’ils sont anciens. Par exemple, un ETF âgé peut aussi avoir une mauvaise performance. Néanmoins, l’âge peut avoir des avantages et des inconvénients. Si un ETF est relativement ancien, mais que son volume est faible, cela peut être considéré comme une indication qu’il va être fermé et qu’il ne vaut donc pas la peine d’investir.

Plan d’épargne vs. investissement unique ?

Selon ton objectif d’investissement, tu dois t’assurer au départ que ton ETF est éligible à un plan d’épargne ou pas. Par contre, si tu ne souhaites investir qu’une seule fois, tu ne dois pas tenir compte de cet aspect.

Un plan d’épargne en actions pour épargner sur un ou plusieurs ETF comporte des avantages. Si tu mets en place un plan d’épargne régulier, tu n’as pas à te soucier du bon moment pour démarrer.

Un autre avantage est que tu peux épargner de manière régulière et automatisée et travailler à la construction de ton patrimoine, même à partir de très petites sommes. Tu ne dois pas attendre d’avoir accumulé un patrimoine plus important, tu peux commencer directement.

Par contre, si tu as hérité d’un patrimoine que tu veux investir, il vaut souvent la peine de faire un versement unique. De cette manière, ton patrimoine peut commencer très tôt à travailler pour toi et à générer des rendements. Tu dois tout de même faire attention au moment où tu commences à investir, pour ne pas acheter à un prix très élevé. Si le paiement est élevé, cela peut avoir un impact sur ton rendement futur.

Les plans d’épargne sont souvent offerts gratuitement. Par conséquent, avant de choisir un titre spécifique, demande-toi si une épargne régulière ou un versement unique sont plus adaptés à ta stratégie financière.

Banner - Consorsbank
78/100
Punkte
kostenlose Depotführung
0 € Ordergebühr für 6 Monate
ZUM ANBIETER*

Choisir le bon ETF – en fonction de la stratégie

De nombreux aspects personnels entrent en jeu dans ta décision, c’est pourquoi tu dois mettre en place une stratégie d’investissement avant d’opter pour un ETF spécifique.

Il est possible que tu te poses la question suivante : ” À quel point les ETF sont-ils sûrs ? ” Cette question est le point de départ de ton profil de risque personnel. Es-tu quelqu’un qui s’énerve facilement ou qui sait garder son calme même en cas de fortes fluctuations ?

Si tu t’intéresses à des placements sûrs et que tu souhaites épargner avec un ETF, une grande diversification est recommandée. Ceci signifie que tu investis dans un titre avec le plus grand nombre possible d’actions de différents pays et secteurs afin de réduire significativement les risques potentiels.

Si tu n’investis que dans une ou quelques actions, il est possible qu’une faillite se produise et que tu perdes des sommes importantes. Par contre, si tu investis dans plusieurs centaines d’actions, ce cas est très improbable. Ton portefeuille est équilibré, le risque est réparti sur un grand nombre d’entreprises différentes et il est nettement plus faible dans l’ensemble.

Cet exemple montre à quel point il est important que tu te penches sur ta propre stratégie d’investissement et que tu détermines dans quel but précis tu veux épargner, à quelle date tu souhaites atteindre ton objectif et quel niveau de risque tu peux tolérer. Ces réponses ont une grande influence sur tes options de choix.

Bon à savoir :

L’indice MSCI World, par exemple, investit dans les 1.600 principales entreprises des pays industrialisés et est un choix très populaire. Avec un seul ETF, tu peux donc investir dans de multiples entreprises de différents secteurs et pays. Tu peux ainsi réduire nettement le risque de ton investissement.

Choisir un ETF

Domiciliation des fonds – Important lors du choix d’un ETF ?

Le lieu où l’ETF a été créé est appelé le domicile du fonds. Celui-ci joue également un rôle. Tous les ETF existants ne sont pas autorisés en Allemagne et ne sont pas négociables par les bourses nationales.

Pour nous, ce sont surtout les ETF européens qui nous intéressent. Tu peux facilement les identifier grâce à l’abréviation “UCITS” qu’ils portent dans leur nom. Les fonds sont souvent basés en Irlande ou au Luxembourg en raison des avantages fiscaux et des réglementations juridiques. Il existe aussi des ETF créés en Allemagne.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : choisir le bon ETF

Si c’est la première fois que tu t’intéresses à l’investissement ou aux Exchange Traded Funds, le choix peut paraître un peu trop vaste. Mais si tu prends le temps d’étudier les aspects abordés, tu pourras rapidement acquérir des connaissances et trouver l’ETF parfait pour toi.

Pour ce faire, il est important d’observer des chiffres clés tels que le tracking difference, le total expense ratio, le domicile du fonds, le type de distribution ou la méthode de réplication. De plus, tu devrais t’assurer que le volume du fonds est suffisamment élevé et que l’ETF est plus ancien et a donc déjà pu s’établir sur le marché.

Il est aussi important que tu réfléchisses au départ à ta stratégie financière. Cela comprend les objectifs précis et la manière dont tu veux les atteindre. Si tu t’es penché en détail sur les aspects évoqués, tu ne pourras plus te tromper dans le choix de ton ETF ! Apprends en plus ici sur les ” meilleurs ETF “, les ” intérêts des ETF ” ou les ” risques des ETF “.

FAQ – Foire aux questions

Des thèmes comme le changement climatique et la protection de l’environnement sont de plus en plus présents. Cela a également des répercussions sur la bourse et offre de nouvelles opportunités. De nombreux investisseurs s’intéressent aux possibilités d’investir de manière durable et innovante afin de profiter de la protection du climat. L’énergie solaire est l’une de ces technologies innovantes. Dans cet article, tu apprendras tout ce qui concerne les ETF solaires.

L’essentiel en bref :

  • Le rayonnement électromagnétique du soleil peut être utilisé pour produire du courant électrique et le rendre utilisable par l’homme.
  • L’énergie solaire est rendue utilisable par des installations photovoltaïques, des centrales thermiques solaires, des installations solaires thermiques et des centrales éoliennes.
  • Avec les ETF solaires, tu peux profiter de la transition énergétique et augmenter ton rendement
  • Nous te montrons ce que sont exactement les ETF thématiques et les risques que tu dois absolument prendre en compte.

Contexte de l’énergie solaire

Avant de voir comment tu peux profiter de la transition énergétique et investir correctement dans l’énergie solaire, nous nous penchons sur des informations de base sur l’énergie solaire. Nous allons voir ce qu’est exactement l’énergie solaire et comment elle peut être utilisée.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Qu’est-ce que l’énergie solaire ?

La dépendance vis-à-vis des combustibles fossiles est l’un des grands défis de la protection du climat. Les États tentent de plus en plus d’amorcer un tournant énergétique et de se concentrer sur les énergies renouvelables. L’énergie solaire est l’une de ces alternatives renouvelables et durables.

Contrairement aux combustibles fossiles, l’énergie du soleil est illimitée et propre pour nous, les humains. Cela signifie qu’elle ne libère pas de substances nocives telles que le CO₂ ou les particules fines et ne contribue donc pas au changement climatique. L’énergie solaire ne produit pas d’émissions et est disponible gratuitement.

Parc photovoltaïque

Comment l’énergie solaire est-elle utilisée ?

Nous pouvons utiliser cette énergie sur la Terre. Théoriquement, il est possible de couvrir les besoins mondiaux en chauffage et en électricité uniquement grâce à l’énergie solaire. Nous allons maintenant voir quels sont les domaines d’application de l’énergie solaire qui sont déjà utilisés aujourd’hui.

Les miroirs paraboliques sont utilisés dans les centrales thermiques solaires. Ils utilisent la chaleur ou l’absorption du rayonnement. Les rayons sont concentrés par les miroirs sur une surface étroite. De cette manière, il est possible de générer et d’utiliser du courant électrique.

Dans les centrales éoliennes, l’air est chauffé par la chaleur du soleil. L’air chauffé s’élève par convection naturelle dans une cheminée. Des turbines utilisent ensuite ce flux d’air pour produire de l’électricité.

Il se peut que tu aies déjà une installation photovoltaïque sur le toit de ta maison. Cette installation est alimentée par des cellules solaires qui transforment l’énergie du soleil en courant électrique. De plus en plus de personnes font installer des panneaux photovoltaïques et utilisent l’énergie du soleil à leur profit.

Les installations solaires thermiques fonctionnent avec ce que l’on appelle des capteurs solaires. L’énergie solaire peut être utilisée en la transformant en chaleur et en chauffant ensuite l’eau potable ou en l’utilisant pour le chauffage.

De nombreux ménages utilisent ce que l’on appelle des ballons solaires :

Bon à savoir :

Le développement et la poursuite de l’utilisation de l’énergie solaire devraient s’intensifier. À cela s’ajoutent les aides publiques et l’intérêt croissant des consommateurs pour les alternatives durables. En tant qu’investisseur, tu peux profiter de ce tournant énergétique et en tirer profit en investissant dans des Exchange Traded Funds dans ce domaine.

Investir dans un ETF solaire

Nous examinerons ci-dessous ce que sont exactement les ETF solaires et les opportunités qui s’offrent actuellement à toi en tant qu’investisseur pour investir dans ce domaine.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Qu’est-ce que les ETF solaires ?

Ce genre de fonds négociés en bourse comprend des entreprises actives dans le secteur de l’énergie solaire. Il peut s’agir de fournisseurs, de producteurs ou de prestataires de services.

Comme tu peux le voir, il s’agit d’Exchange Traded Funds d’un secteur particulier. Ils sont également appelés ETF thématiques, un exemple étant un ETF sur l’eau. De telles classes d’actifs couvrent un domaine particulier et tentent d’investir dans des technologies innovantes qui pourraient devenir importantes à l’avenir.

Investir dans des actions sécurisées ? Un avantage décisif des Exchange Traded Funds est la possibilité de diversification. Avec un seul titre, il est possible d’investir dans une multitude d’entreprises. Ce faisant, le risque est réparti et un portefeuille équilibré est créé.

L’accord de Paris sur le climat, par exemple, plaide en faveur du développement progressif du secteur solaire. 190 États se fixent ainsi pour objectif de lutter contre la hausse des températures. Les mesures citées à cet effet sont le développement des énergies renouvelables et la réduction des émissions de CO₂.

Il faut tenir compte du fait que les ETF du secteur solaire ont pour la plupart de petits volumes de fonds. De plus, l’énergie solaire est certes inépuisable, mais elle est soumise à des variations quotidiennes et météorologiques. Il existe également une forte dépendance vis-à-vis de la Chine, qui est le leader en matière de panneaux solaires.

Voici comment se compose le terme ETF
Voici comment se compose le terme ETF

ETF solaires – lesquels existent ?

Différents fournisseurs d’ETF proposent des Exchange Traded Funds dans ce domaine. Nous te présentons une petite sélection afin que tu puisses te faire une idée générale du secteur solaire.

HANetf Solar Energy UCITS : il s’agit d’un ETF assez jeune et de petite taille. Il offre aux investisseurs avancés la possibilité de placer de l’argent à un stade précoce. L’indice comprend 44 valeurs.

Les trois plus grandes entreprises sont Array Technologies Inc, First Class Group Co et West Holdings Corp. Comme mentionné précédemment, le titre est relativement nouveau et également plus risqué. L’ETF est très ciblé sur le secteur de l’énergie solaire et représente une opportunité pour les investisseurs qui souhaitent profiter du secteur en forte croissance.

iShares Global Clean Energy : il s’agit d’un fonds négocié en bourse qui est fondamentalement axé sur le secteur des énergies renouvelables, et pas seulement sur le solaire. Le titre du fournisseur populaire iShares est le plus important à ce jour dans le domaine des énergies renouvelables, avec une valeur de plus de 7 milliards de dollars US.

Il a été créé en 2008 et a connu une croissance constante au cours des dernières années. La plus grande entreprise du groupe est Enphase Energy. Le groupe se concentre sur la production d’énergie solaire pour les ménages.

Invesco Solar : ce titre investit exclusivement dans l’énergie solaire et compte 32 entreprises dans l’indice. Il y a déjà 7,8 milliards de dollars investis. Les trois plus grandes entreprises sont Enphase Energy Inc, SunRun Inc et SolarEdge Technologies.

Nous avons présenté ici une petite sélection, mais il existe d’autres titres dans ce domaine, comme le First Trust NASDAQ Clean Edge Green Energy Index Fund ou l’Invesco WilderHill Clean Energy.

Tu devrais t’informer sur les risques des ETF pour les différents titres et analyser lequel correspond le mieux à ton portefeuille déjà existant. En outre, il est conseillé de n’investir que de petites parties de ton patrimoine dans des ETF thématiques afin de réduire les risques éventuels.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : investir dans l’énergie solaire et l’avenir

Avec le tournant énergétique, les États tentent de se distancer des combustibles fossiles et de miser sur des alternatives durables comme le solaire. Le rayonnement électromagnétique du soleil peut être utilisé pour produire de l’électricité et de la chaleur et alimenter les ménages et les entreprises.

Les ETF thématiques offrent une possibilité. Ils investissent dans des fabricants, des prestataires de services et des fournisseurs autour du domaine de l’énergie solaire. Ils offrent des possibilités de rendements intéressants, mais sont aussi plus risqués, car moins diversifiés. Si tu es déjà un investisseur expérimenté, ils t’offrent une opportunité intéressante. Par contre, les novices devraient privilégier les indices largement diversifiés pour commencer.

On ne peut pas prédire comment ce secteur va évoluer à l’avenir. Néanmoins, plusieurs éléments plaident en faveur d’une augmentation du secteur. Avec la prise de conscience environnementale, les ménages s’intéressent également aux alternatives durables.

Les pays essaient également de promouvoir les énergies renouvelables. L’accord de Paris sur le climat plaide en faveur d’une évolution future. L’énergie solaire pourrait constituer une opportunité intéressante. Tu aimerais en savoir plus ? Informe-toi sur les “intérêts des ETF” ou “acheter un ETF ou un plan d’épargne” !

FAQ – Foire aux questions

Les ETF sont de plus en plus appréciés. Ils sont considérés comme l’outil idéal pour se constituer un patrimoine à long terme et réaliser ses rêves financiers. Le rêve d’avoir sa propre maison, de pouvoir subvenir aux besoins financiers de sa famille, d’assurer sa retraite – Mais comment fonctionne exactement l’investissement avec cette classe d’actifs ? Quels sont les taux d’intérêt des ETF et ce type d’investissement est-il également adapté à tes besoins ? Tu le découvriras dans cet article !

L’essentiel en bref :

  • Les ETF te permettent de te constituer un patrimoine à long terme et de participer au marché des actions.
  • Il est important que tu connaisses les avantages et les inconvénients de cette classe d’actifs avant d’investir.
  • La BCE a augmenté les taux d’intérêt de plus en plus ces derniers mois – Vaut-il mieux investir dans l’argent au jour le jour ou dans des dépôts à terme plutôt que dans des Exchange Traded Funds ?
  • Que signifie le taux d’intérêt réel et pourquoi tu dois absolument en tenir compte ?

Qu’est-ce que les ETF ?

Les Exchange Traded Funds sont un outil qui te permet de participer au marché et d’investir dans différentes classes d’actifs. L’investissement en actions à l’aide de cette classe d’actifs est particulièrement populaire. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement et à qui cette classe d’actifs s’adresse-t-elle ?

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Comment fonctionnent les ETF ?

Les Exchange Traded Funds sont, comme leur nom l’indique, des fonds. Tu peux t’imaginer qu’il s’agit d’un grand pot dans lequel plusieurs investisseurs versent des fonds. Cet argent investi est placé dans la classe d’actifs correspondante. Un Exchange Traded Fund peut investir dans différents types d’actifs financiers, comme l’immobilier, les obligations, les actions ou les ressources.

Un Exchange Traded Fund reproduit un indice boursier :

Comme tu peux déjà le constater, cet outil te permet d’investir dans un grand nombre d’entreprises. Contrairement à l’investissement dans des actions individuelles, l’objectif n’est pas de sélectionner quelques entreprises rentables et de battre ainsi le rendement du marché. Il s’agit plutôt de réaliser le rendement moyen de l’indice concerné.

Il s’agit d’un investissement passif. Le contraire est la gestion active de fonds : un gestionnaire de fonds tente d’obtenir des rendements supérieurs à la moyenne en prenant des décisions ciblées.

Le caractère passif des ETF rend la classe d’actifs peu coûteuse : il n’est pas nécessaire de payer un gestionnaire de fonds, ce qui réduit les coûts. Tu dois choisir une fois un Exchange Traded Fund, ensuite le fournisseur d’ETF essaie toujours de reproduire l’indice le plus fidèlement possible.

Fonctionnement d’un ETF
Fonctionnement d’un ETF

Distribution vs. capitalisation

Lorsque les entreprises réalisent des bénéfices, elles peuvent choisir de les distribuer à leurs actionnaires, ce qui se fait sous la forme de ce que l’on appelle des dividendes. Si ton Exchange Traded Fund contient des dividendes, ceux-ci sont versés dans le fonds. Tu peux choisir entre deux options de paiement différentes : un ETF de distribution ou un ETF de réinvestissement.

Un Exchange Traded Fund de capitalisation ou de réinvestissement réinvestit tes dividendes. Cela signifie que la somme sur laquelle les intérêts sont générés est de plus en plus importante. Avec un ETF de capitalisation, tu peux profiter de ce que l’on appelle l’effet des intérêts composés, c’est pourquoi ce type de versement convient particulièrement bien aux investisseurs qui veulent se constituer un patrimoine sur le long terme.

L’alternative est un Exchange Traded Fund de distribution. À certains moments, tu recevras avec ce placement une distribution sur ton compte. Ce type de versement peut s’avérer intéressant si tu souhaites profiter du forfait d’épargne.

ETF de distribution vs. de capitalisation
Distribution vs. capitalisation

Type de réplication

Lorsqu’il s’agit de se rapprocher d’un indice, il existe différentes manières de procéder, appelées types de réplication. Il convient de distinguer les Exchange Traded Funds physiques des Exchange Traded Funds synthétiques.

Un Exchange Traded Fund physique fonctionne ainsi :

La deuxième possibilité est celle des Exchange Traded Funds synthétiques. Dans ce cas, les différentes valeurs ne sont pas réellement achetées. Au lieu de cela, le fournisseur s’assure le rendement correspondant auprès d’une banque qui reçoit en échange des actions connues. Il s’agit d’une sorte d’échange, un peu plus complexe à comprendre.

Types de réplication
Types de réplication

ETF : Avantages

Les Exchange Traded Funds présentent quelques avantages particuliers que nous allons détailler ci-après afin de te permettre de mieux connaître ce placement financier et de t’en faire une idée générale.

Placement financier bon marché

Comme nous l’avons déjà mentionné, les Exchange Traded Funds font partie des classes d’actifs passives. Il n’est pas nécessaire de payer un gestionnaire de fonds pour qu’il sélectionne des valeurs individuelles et tente d’obtenir un rendement supérieur. La gestion active peut entraîner des frais de 1,5 à 2 % des actifs du fonds.

Pour les Exchange Traded Funds, tu peux compter sur des frais d’environ 0 à 0,8 pour cent. Les indices mondiaux largement diversifiés ne prélèvent en général pas plus de 0,2 % de la fortune pour la gestion.

Outre les frais de gestion, les fonds gérés activement peuvent être soumis à d’autres coûts. Les frais d’entrée peuvent représenter 5 % de la somme investie et réduire fortement le rendement, ce qui fait des Exchange Traded Funds une classe d’actifs très appréciée.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Sécurité

La structure des Exchange Traded Funds offre l’avantage décisif de la diversification :

Bon à savoir :

L’indice MSCI, par exemple, investit dans plus de 1.600 entreprises mondiales des pays industrialisés. Il est souvent utilisé pour constituer un portefeuille mondial. Si une entreprise fait faillite, elle peut être “absorbée” par d’autres entreprises qui la composent, ce qui permet de constituer un portefeuille équilibré.

Outre la diversification, la répartition juridique d’un fonds spécial augmente également la sécurité des Exchange Traded Funds. Ta société de fonds doit conserver l’argent investi dans les ETF séparément des actifs de la société. En cas d’insolvabilité, les investisseurs récupèrent leur argent.

Un autre point concernant la sécurité est le long horizon d’investissement d’au moins 10 à 15 ans. Cela permet de réduire fortement les risques. En d’autres termes, n’investis que l’argent dont tu n’as pas besoin actuellement, pour ne pas être obligé de vendre à un moment inopportun.

Rendement

Il convient aussi de mentionner à nouveau les perspectives de rendement attrayantes comme un avantage séparé. Les classes d’actifs traditionnelles telles que l’épargne-logement ne promettent guère plus d’intérêts et ne sont pas rentables dans de nombreux cas. Les investisseurs cherchent donc des alternatives pour élargir leur patrimoine et pouvoir investir de manière judicieuse.

Important :

Les Exchange Traded Funds allient les perspectives de rendement attrayantes des actions à une sécurité accrue souhaitée. Grâce à la diversification déjà mentionnée, les investisseurs peuvent veiller à la sécurité tout en obtenant un rendement.

Bon à savoir :

Il convient de mentionner en particulier les intérêts composés, qui rendent l’investissement efficace sur une longue période. Le patrimoine sur lequel les intérêts sont prélevés est de plus en plus important, la fortune obtenue augmente donc plus rapidement.

Effet des intérêts composés
L’effet des intérêts composés

ETF : inconvénients

Nous aborderons également les risques liés à l’ETF dans la suite de cet article, afin que tu puisses te familiariser en détail avec l’investissement et te préparer de manière adéquate à d’éventuels problèmes.

Fluctuations des cours

Toutes les classes d’actifs négociées en bourse sont soumises à des fluctuations de cours. Il faut toujours s’y attendre, surtout si l’on investit sur plusieurs années ou décennies. Il peut y avoir des baisses allant jusqu’à 50 %, ce qui est normal.

Attention !

N’investis que l’argent dont tu n’as pas besoin actuellement ou dans les prochaines années ou décennies. De cette façon, tu peux être sûr de ne pas devoir vendre tes parts lorsque les prix ne sont pas adaptés et de ne pas devoir réduire ton rendement.

ETF thématiques

Si tu t’intéresses à un Exchange Traded Fund dans une niche, il peut tout à fait s’agir d’un top ETF. Les versions thématiques investissent généralement dans un hype ou une technologie innovante qui pourrait devenir particulièrement importante à l’avenir.

Le problème est qu’ils ne sont guère diversifiés. Alors que certains portefeuilles mondiaux investissent dans des centaines ou des milliers de valeurs, les thèmes des Exchange Traded Funds n’en contiennent souvent que très peu. D’un côté, ces derniers promettent souvent des rendements élevés, mais d’un autre côté, ils sont nettement plus risqués.

En tant que novice, tu devrais être prudent avant d’investir dans de tels titres. Ils offrent des opportunités aux investisseurs expérimentés qui se sont déjà constitué un portefeuille diversifié et qui sont capables d’évaluer les risques de manière réaliste et de savoir comment gérer les éventuelles difficultés.

Voici comment se compose le terme ETF
Voici comment se compose le terme ETF

Hausse des taux d’intérêt – Qu’est-ce qui va changer pour toi ?

En hiver 2023, la BCE a augmenté son taux directeur de manière neutre. Les nombreuses augmentations montrent que nous sommes dans un tournant en matière de taux d’intérêt. Mais quelles sont les conséquences pour toi en tant qu’investisseur ou investisseur en Exchange Traded Funds ?

En principe, cela peut présenter des avantages, car les banques se livrent à une sorte de course aux taux d’intérêt les plus élevés, ce qui peut donner lieu à des offres intéressantes en matière d’argent au jour le jour et de dépôts à terme pour les consommateurs.

Est-il désormais plus intéressant d’investir dans l’argent au jour le jour plutôt que dans les Exchange Traded Funds ? La réponse est non ! Il est important de tenir compte du taux d’intérêt réel. Il s’agit de l’intérêt qui reste lorsque l’inflation est déduite de ton rendement. Si les prix augmentent, tu peux acheter de moins en moins de choses avec le même argent, l’argent a moins de valeur.

Pour obtenir un gain significatif et réel, les taux d’intérêt doivent être supérieurs au taux d’inflation. Même si celle-ci a baissé ces derniers mois, elle reste en moyenne de 6%. Même avec des taux d’intérêt de 4 %, les investisseurs perdent encore 2 % par an.

Penser long terme dans ta stratégie de placement

Pour cela, tu dois toutefois investir ton argent à long terme et ne pas déplacer ton argent vers d’autres classes d’actifs à plusieurs occasions. Cela coûte des frais supplémentaires et est contre-productif. Prends le temps de choisir un portefeuille après avoir acquis de solides connaissances et reste fidèle à ta stratégie.

Bon à savoir :

Tu peux toutefois profiter de la hausse des taux d’intérêt. Il se peut que tu investisses tes économies d’urgence dans une autre banque qui offre des taux d’intérêt plus élevés et que tu profites ainsi d’offres intéressantes.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : Gagner des intérêts avec un ETF et se constituer un patrimoine

Les Exchange Traded Funds sont une classe d’actifs très appréciée et te permettent de participer au marché des actions et de te constituer un patrimoine à long terme. Tu investis dans une sorte de fonds qui s’oriente vers un indice et essaie de le reproduire le plus fidèlement possible.

Les avantages importants de cette classe d’actifs sont les frais avantageux et les intérêts des ETF. Le rendement moyen est d’environ 8 %. Tu peux profiter des intérêts composés et viser des objectifs à long terme. Si tu souhaites investir correctement, tu dois absolument veiller à une diversification suffisante afin de minimiser les risques.

Toutefois, des inconvénients peuvent survenir, comme les fluctuations de cours ou les ETF thématiques. Reste calme et ne vends pas tes parts si le portefeuille se retrouve soudainement dans le rouge et que les cours chutent. Tu ne devrais examiner de plus près les ETF thématiques que lorsque tu seras un investisseur avancé et que tu connaîtras bien les risques.

De plus, tu ne dois pas te laisser déconcerter par les augmentations des taux d’intérêt et rester fidèle à ta stratégie. Malgré des taux d’intérêt d’environ 4 % dans certaines banques, les investisseurs peuvent subir des pertes avec un taux d’inflation de 6 % par an. Les Exchange Traded Funds sont des placements à long terme.

Si tu respectes les règles de base de l’investissement, tu as de réelles chances d’obtenir des rendements intéressants et de réaliser tes objectifs financiers. Tu aimerais en savoir plus ? Apprends davantage sur les “ETF solaires” ou les “actions sûres” ici !

FAQ

Ce sont justement les investisseurs qui souhaitent augmenter leur rendement qui s’intéressent aux ETF thématiques et aux tendances actuelles. La numérisation croissante modifie également des domaines pour les investisseurs et offre de nouvelles opportunités. Dans cet article, tu découvriras ce que sont exactement les ETF de cybersécurité, quels sont ceux qui existent et s’ils pourraient être intéressants pour ton portefeuille.

L’essentiel en bref :

  • La numérisation croissante crée des risques dans le domaine de la cybersécurité, comme le vol de données ou les attaques de pirates informatiques.
  • Les investisseurs peuvent profiter de cette évolution et ont une chance d’obtenir des rendements intéressants
  • Voici ce que tu dois absolument savoir si tu t’intéresses aux ETF thématiques et si tu veux réduire tes risques

Principes fondamentaux des ETF

Avant de nous pencher plus précisément sur le thème des Exchange Traded Funds issus de la cybersécurité, il vaut la peine de jeter un coup d’œil sur les Exchange Traded Funds en tant que placement financier. Il s’agit de fonds indiciels négociés en bourse, dans lesquels plusieurs investisseurs effectuent des versements dans un pot commun. Il est possible d’investir dans différentes catégories de placement, telles que les actions, les fonds d’obligations ou les fonds immobiliers.

Il s’agit de reproduire le plus fidèlement possible certains indices, par exemple le DAX. Un indice sur le DAX comprendrait donc les 40 plus grandes entreprises allemandes, dans lesquelles tu pourrais investir à l’aide d’un seul Exchange Traded Fund.

Les Exchange Traded Funds sont un type de placement passif, ce qui s’accompagne des avantages suivants : comme il n’est pas nécessaire d’avoir un gestionnaire de fonds qui s’occupe de la composition du fonds, les frais courants sont moins élevés. L’objectif est de réaliser le rendement total de l’indice concerné, et non pas d’obtenir un rendement excédentaire.

Ces dernières années, ce type de placement est devenu de plus en plus populaire. Ils se prêtent particulièrement bien à la réalisation d’objectifs financiers à long terme : épargner pour la retraite, se constituer un patrimoine en vue d’un achat immobilier ou générer un revenu passif.

La diversification est importante !

La possibilité de diversification simple contribue à la popularité des Exchange Traded Funds. Il peut être plus facile de répondre à la question “Actions ou ETFsi l’on a un besoin accru de sécurité

Les indices mondiaux comme le MSCI World, par exemple, investissent dans plus de 1 600 entreprises du monde entier dans différents pays industrialisés. Si une entreprise fait faillite, ces faibles pertes peuvent être facilement compensées par les autres positions incluses.

Les Exchange Traded Funds se distinguent aussi par leurs faibles coûts. Les variantes particulièrement diversifiées, comme les ETF mondiaux, ont généralement un TER de 0,1 à 0,3 %, ce qui en fait un placement bon marché.

Tu te poses peut-être aussi la question ” À quel point les ETF sont-ils sûrs ? D’un point de vue juridique, les fonds investis dans des Exchange Traded Funds constituent un patrimoine distinct. En cas d’insolvabilité de ta banque ou de ton courtier, ton argent est donc protégé, car il est conservé séparément des actifs de ta banque respective.

Un petit tableau des avantages et inconvénients possibles devrait t’aider à te faire une idée du type de placement :

Avantages d’un Exchange Traded FundsInconvénients d’un Exchange Traded Funds
Un rendement relativement élevéFluctuations de cours dues aux placements financiers en bourse
Possibilité de diversification, ce qui augmente la sécuritéLes ETF thématiques peuvent être risqués (moins diversifiés)
Plan d’épargne ou versement unique possibleRisque de contrepartie pour les ETF swap
Un investissement généralement à partir de 1 euro
Classification juridique en fonds spéciaux
Type de placement simple et compréhensible
Approprié pour les débutants et les avancés
Particulièrement avantageux pour les investisseurs à long terme
Constitution d’un patrimoine grâce à l’effet des intérêts composés
Fonctionnement d’un ETF
Fonctionnement d’un ETF

Investir dans des ETF de cybersécurité

Nous allons maintenant examiner plus en détail ce que signifie la cybersécurité, si un investissement peut en valoir la peine et quels sont les Exchange Traded Funds qui te permettent d’investir une partie de ton patrimoine dans ce secteur.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Qu’est-ce que les ETF de cybersécurité ?

Partout où les gens utilisent Internet et des appareils techniques tels que des ordinateurs et des smartphones, il existe un risque de cybercriminalité. Il s’agit de toute une série de délits liés aux réseaux ou aux systèmes informatiques.

On peut par exemple citer le vol de données ou les tentatives d’escroquerie :

Bon à savoir :

Cela passe notamment par des logiciels et des programmes spéciaux destinés à empêcher le vol de données. En tant qu’investisseur, tu peux toi aussi bénéficier de ces entreprises et de la forte demande dans le domaine de la cybersécurité.

Les Exchange Traded Funds de cybersécurité sont un exemple d’ETF thématique. Il s’agit de fonds indiciels négociés en bourse spécialisés dans le domaine de la cybersécurité.

Les investissements sont donc exclusivement réalisés dans des entreprises opérant dans ce secteur. Il s’agit notamment des éditeurs de logiciels pare-feu ou d’antivirus, qui sont censés assurer une plus grande sécurité sur Internet.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Inconvénients potentiels des ETF de cybersécurité

Avant d’investir dans un Exchange Traded Fund de ce domaine, tu dois savoir qu’il s’agit d’un ETF thématique. Ceux-ci naissent souvent d’une hype et de thèmes actuels et offrent quelquefois des idées et des opportunités innovantes pour les investisseurs.

Fondamentalement, le risque des Exchange Traded Funds dans un domaine spécialisé est plus élevé que les risques qui concernent les Exchange Traded Funds globaux. Les ETF thématiques contiennent nettement moins d’entreprises individuelles et sont plus risqués en raison de leur plus faible diversification. Ainsi, l’avantage d’une sécurité améliorée grâce à un investissement réparti et large peut être perdu.

Les frais courants sont généralement plus élevés pour les ETF thématiques. Alors que les Exchange Traded Funds largement diversifiés prélèvent des frais courants de 0,2 à 0,3 %, les ETF thématiques peuvent afficher un TER de 0,5 à 1,0 % ou plus.

Détails d’investissement importants des ETF de cybersécurité

Ces arguments ne s’opposent toutefois pas fondamentalement à ce que tu investisses dans des Exchange Traded Funds thématiques. Ils visent plutôt à te montrer ce à quoi tu dois faire attention si tu t’intéresses à ces Exchange Traded Funds.

Regarde attentivement la composition de chaque Exchange Traded Fund éligible :

Important :

Comme tu l’as déjà constaté, les ETF thématiques ne devraient être utilisés qu’à titre de complément dans ton portefeuille. Comme il est impossible de prédire comment certains secteurs vont évoluer à l’avenir, la plus grande partie de tes actifs devrait être diversifiée, par exemple dans un Exchange Traded Fund global.

Tu peux voir les ETF thématiques comme une forme de pari sur l’avenir. Les investisseurs partent du principe que certains secteurs se développeront mieux que d’autres. Dans certains cas, cela se passe bien et les investisseurs bénéficient de rendements élevés et d’une plus-value intéressante.

Dans d’autres cas, l’engouement retombe assez vite et les nouvelles idées très vantées ne s’imposent pas. Si, en tant qu’investisseur, tu as diversifié tes placements et n’as investi qu’une petite partie dans de tels ETF thématiques, ton portefeuille et tes investissements à long terme peuvent compenser les fluctuations. Si tu as investi de grandes parties dans un seul secteur, tu peux subir des pertes importantes.

Actuellement, les évolutions vont dans le sens d’une digitalisation grandissante. Celle-ci entraîne une augmentation de la demande dans le domaine de la cybersécurité et des logiciels capables de lutter contre la cybercriminalité et de protéger les données. Cependant, on ne peut pas affirmer avec certitude que le secteur et les Exchange Traded Funds se développeront de manière positive.

Cybersécurité et logiciel

Opportunités possibles en investissant dans un secteur innovant

De nombreuses entreprises, y compris dans des pays comme l’Allemagne, ont déjà été victimes de cyberattaques. La digitalisation croissante fait que la criminalité se déplace davantage vers le domaine numérique.

Alors que les entrepreneurs développent constamment de nouveaux logiciels de sécurité, les criminels imaginent de nouvelles tactiques pour voler des données importantes. Les entreprises ne sont pas les seules à avoir besoin de normes de sécurité élevées : Les hôpitaux et les cabinets médicaux font également de leur mieux pour améliorer la sécurité numérique et protéger les données des patients.

De plus, la pandémie du Covid a entraîné l’extension du télétravail à travers les pays. De plus en plus de personnes ont la possibilité de télétravailler, au moins quelques jours ou à certaines heures. Ces appareils doivent également être protégés contre d’éventuelles attaques extérieures.

À cela s’ajoutent les autorités publiques qui, en Allemagne, ont un retard à combler dans le domaine de l’informatique. L’État investit et travaille à des solutions décentralisées et plus simples pour les citoyens. Ces options doivent être suffisamment sécurisées pour garantir la vie privée et la protection des données.

Dans le domaine privé, de tels programmes sont tout aussi importants : il est fort probable que tu possèdes toi aussi un programme antivirus et que tu souhaites protéger ton ordinateur contre les logiciels malveillants. Les appareils de la domotique deviennent eux aussi de plus en plus digitaux et doivent être protégés.

Ces exemples démontrent à quel point le secteur de la cybersécurité est actuellement important et pourrait le devenir encore plus à l’avenir. Si tu t’intéresses fortement à ce secteur, cela pourrait être l’occasion d’investir une petite partie de ton patrimoine afin d’élargir encore ta diversification.

Comment puis-je investir dans la cybersécurité ?

Comme pour tout autre ETF, tu as besoin d’un propre dépôt pour investir. Dans le meilleur des cas, tu t’es déjà constitué un portefeuille global et largement diversifié d’ETF mondiaux. Nous te présentons ci-après à titre d’exemple deux Exchange Traded Funds possibles dans le domaine de la cybersécurité.

Si tu t’intéresses à ce type de placement, l’iShares Digital Security UCITS (ISIN IE00BG0J4841) pourrait être une possibilité. Comme tu peux le voir, il s’agit d’un fonds indiciel du fournisseur renommé BlackRock. Le titre est négociable en version de distribution et en version de capitalisation.

IShares Digital Security UCITS ETF
Performance des iShares Digital Security UCITS Exchange Traded Fund

Avec plus de 60 %, les Exchange Traded Funds sont investis dans des entreprises américaines, suivies par le Japon avec plus de 12 % et Taiwan avec moins de 5 %. Les entreprises allemandes sont également représentées, avec une part de plus de 3 %.

Le volume du fonds s’élève à plus d’un milliard d’euros et les frais courants sont actuellement de 0,4 % TER. Au total, 103 positions sont représentées. La plus grande entreprise est Accton Technology Corp, avec une pondération de 2,45 %, suivie de VMare Inc Class A avec 2,07 % et Qualys Inc avec 2,05 %.

Le L&G Cyber Security (ISIN IE00BYPLS672) offre une alternative avec un TER de 0,69 %. L’indice investit à 94,4 % dans le secteur IT, suivi par 3,7 % d’entreprises du secteur des services de communication et 1,8 % d’entreprises industrielles. Le volume du fonds s’élève à plus de 2 milliards d’euros.

L&G Cyber Security UCITS ETF
Performance des L&G Cyber Security UCITS Exchange Traded Fund

Il s’agit ici aussi d’un indice à dominante américaine avec 73 % correspondants, suivi d’Israël avec 10,84 % et du Royaume-Uni avec plus de 6 %. 41 positions sont représentées. Les principaux composants sont Splunk avec plus de 5 %, suivi de Darktrace avec plus de 5 %, Fastly avec 5 %, Akamai Technologies avec moins de 5 % et Qualys.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Alternative aux ETF – Investir dans les prêts P2P

Tu te demandes peut-être : “Dans quoi investir, à part dans les Exchange Traded Funds ? “ Les prêts P2P offrent une autre possibilité avec des perspectives de rendement intéressantes. Il s’agit d’un placement financier dans lequel des particuliers accordent des prêts à un autre particulier. Une banque et une bureaucratie compliquée ne sont pas nécessaires.

Tout comme l’investissement dans des Exchange Traded Funds, les prêts P2P permettent de se constituer un patrimoine à long terme et s’accompagnent d’avantages :

Un placement financier à l’abri des crises devrait être largement diversifié afin de réduire les risques. De plus, il est conseillé de démarrer lentement et d’apprendre comment ce type d’investissement fonctionne. Il est important de rester patient et d’avoir une vision à long terme de tes objectifs financiers. Si tu suis ces conseils, tu es sur la bonne voie pour te constituer un patrimoine !

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Conclusion : profiter des ETF de cybersécurité

La digitalisation grandissante entraîne une augmentation de la demande dans le domaine de la cybersécurité. Il s’agit de programmes qui protègent contre les délits criminels tels que le vol de données et qui sont utilisés dans les administrations publiques, les entreprises, les hôpitaux ou dans le secteur privé.

Les investisseurs privés peuvent profiter de cette évolution à l’aide d’un Exchange Traded Fund dans ce domaine. En tant qu’investisseur, tu dois cependant savoir qu’il s’agit d’un ETF thématique qui s’accompagne de risques accrus. Ces derniers sont moins diversifiés et peuvent parfois prélever des frais relativement élevés, comme le TER.

D’un autre côté, il y a des opportunités pour les investisseurs, car des logiciels comparables sont utilisés dans de nombreux domaines. Si tu t’intéresses à ce secteur en tant qu’investisseur, tu ne devrais en investir qu’une petite partie. Les ETF thématiques peuvent être un bon ajout à un portefeuille global pour augmenter les chances de rendement.

Il n’est pas possible de répondre de manière générale à la question de savoir quel Exchange Traded Fund est le mieux adapté à cet effet. Les indices se distinguent par leur taille, leur composition, les positions qu’ils contiennent et leur répartition dans différents pays. Regarde de près les données des indices et découvre lequel correspond le mieux à tes objectifs d’investissement. Apprends ici plus sur les thèmes “ETF à perte totale” ou “ETF de capitalisation” !

FAQ

Les Exchange Traded Funds sont de plus en plus appréciés. Ils constituent une formidable opportunité pour les investisseurs particuliers de se bâtir un patrimoine à long terme et d’investir de manière relativement simple tout en limitant les coûts. Grâce à l’horizon de placement, les investisseurs profitent de l’effet des intérêts composés. Il est possible que tu te sois toi aussi fixé des objectifs financiers et que tu cherches le fonds qui te convient. Dans cet article, tu en apprendras plus sur les fournisseurs d’ETF les plus connus !

L’essentiel en bref :

  • Les fournisseurs d’ETF se chargent de la composition et de la gestion de la classe d’actifs
  • Dans ce contexte, il est important que tu te renseignes sur les différentes offres, car elles se différencient parfois fortement les unes des autres en termes de prix, de réputation et d’expérience.
  • Ce sont les administrateurs les plus connus et les plus populaires en Europe.

Qu’est-ce qu’un fournisseur d’ETF ?

La faiblesse des taux d’intérêt a incité les investisseurs à se tourner vers des placements alternatifs pour obtenir des rendements intéressants. Les comptes d’épargne-logement et les comptes d’épargne au jour le jour, en particulier, ne permettent quasiment plus de générer des intérêts.

La situation est différente pour la classe d’actifs des actions. Celles-ci sont devenues de plus en plus prisées et continuent d’offrir des possibilités de constituer un patrimoine. Les Exchange Traded Funds offrent une manière simple d’investir dans des actions, qui présentent comparativement peu d’inconvénients pour les fonds ETF.

Les gestionnaires d’ETF s’occupent de la gestion de l’investissement financier et l’émettent. Le choix de la bonne société peut aussi jouer un rôle important pour toi : Les entreprises sont différentes en termes de prix, de réputation ou d’expérience.

Développement et diversité du marché des ETF : des opportunités pour les investisseurs

Les produits proposés peuvent également être très différents les uns des autres. Il vaut donc la peine de jeter un coup d’œil plus attentif sur les fournisseurs possibles pour trouver l’option idéale pour toi et tes objectifs d’investissement.

On s’attend à ce que l’offre de différents fournisseurs continue à croître, car la demande d’Exchange Traded Funds est forte. Les ETF thématiques, par exemple, qui se concentrent sur des idées innovantes, sont très populaires et constituent une possibilité si tu cherches un ETF à haut rendement.

En outre, les Exchange Traded Funds durables, par exemple, sont très demandés en ce moment. Les thèmes sociaux peuvent aussi faire en sorte que les fonds avec une orientation particulière soient plus demandés et que, par conséquent, davantage de gestionnaires s’intéressent à ces thèmes et élargissent leur propre gamme pour les investisseurs.

Attention !

Tu peux choisir plusieurs administrateurs pour ton portefeuille et les mélanger. Par exemple, tu peux choisir un ETF pour les pays industrialisés et les pays émergents de deux fournisseurs différents.

Si tu décides d’investir dans différents gestionnaires, cela peut augmenter ta diversification et donc la sécurité. Cependant, tu dois faire attention à ce que la composition des placements ne se chevauche pas fortement, car cela aurait l’effet inverse. Une comparaison des courtiers est, elle aussi, utile.

ETF vs. actions individuelles
ETF vs. actions individuelles

Les fournisseurs d’ETF suivants existent

Il existe de nombreux fournisseurs d’Exchange Traded Funds qui, en raison de leur grand nombre, ne peuvent pas tous être présentés. C’est pourquoi nous nous concentrons sur quelques-uns des plus connus et des plus populaires et te présentons un aperçu des entreprises concernées.

Tu trouveras plus d’informations sur les sites web officiels des gestionnaires concernés. Si tu t’intéresses davantage aux Exchange Traded Funds proposés, tu peux consulter les fiches d’information qui contiennent des détails précis sur chaque titre.

iShares

En termes d’actifs sous gestion, iShares de BlackRock est le plus grand gestionnaire d’actifs. L’entreprise propose de nombreuses classes d’actifs différentes, notamment des ETF :

Si tu t’intéresses aux Exchange Traded Funds dans les domaines des métaux précieux, des matières premières et de l’immobilier, tu peux également trouver ton bonheur chez iShares. Les classes d’actifs d’iShares permettent aussi de constituer des portefeuilles mondiaux classiques qui se distinguent par leur grande diversification et qui conviennent aussi bien aux débutants qu’aux investisseurs confirmés.

Bon à savoir :

Les banques et courtiers courants ont de nombreux produits iShares dans leur gamme de produits et les proposent à l’achat individuel ou sous forme de plan d’épargne automatisé. Certaines banques permettent d’épargner gratuitement sur ces produits.

La grande popularité du fournisseur va de pair avec un volume de fonds souvent plus important que celui de la concurrence. Les produits basés sur les indices MSCI World ou MSCI Emerging Markets sont particulièrement appréciés.

BlackRock a de nombreuses années d’expérience à son actif, la société ayant été fondée par Larry Fink en 1988. En 2009, BlackRock a ajouté des ETF à son programme. Le volume des investissements réalisés par le gestionnaire s’élève actuellement à environ 630 milliards d’euros.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Amundi

Ce gestionnaire est le plus important d’Europe. Les Exchange Traded Funds ont été introduits dès 2001, ce qui en fait l’un des premiers gestionnaires de ce type de placement. Amundi travaille constamment à l’élargissement de son offre, ce qui fait la popularité du fournisseur. Le gestionnaire peut aussi se démarquer par des prix attractifs. L’offre comprend par exemple :

De plus, tu trouveras des offres sur les Exchange Traded Funds dans les domaines des métaux précieux, des matières premières, de l’immobilier et du marché monétaire. Des variantes classiques sont proposées pour la constitution de portefeuilles mondiaux, mais aussi des ETF thématiques spéciaux. Avec un tel top ETF, les investisseurs expérimentés tentent d’augmenter leur rendement.

Le gestionnaire s’adresse aux investisseurs institutionnels et privés. Outre les fonds d’investissement, il propose des services administratifs, de conseil et de gestion de portefeuille.

Derrière l’entreprise se trouve le groupe bancaire français Crédit Agricole, dont le siège est à Paris. Le volume d’investissement d’Amundi s’élève à près de 200 milliards d’euros.

Vanguard

Changeons de perspective en passant de l’Europe à l’Amérique et au gestionnaire Vanguard. Celui-ci a été fondé par John Bogle en 1975. Il propose des fonds actifs et des fonds passifs, comme les ETF. Le gestionnaire se distingue historiquement, car il est responsable de l’accès des particuliers au premier fonds indiciel. L’offre comprend :

Comme tu peux le constater, l’offre de Vanguard est plus limitée que celle des autres gestionnaires présentés jusqu’à présent. Vanguard ne propose pas de fonds négociés en bourse dans d’autres domaines tels que les métaux précieux, les matières premières, les crypto-monnaies ou l’immobilier.

Malgré une offre plus restreinte, Vanguard est aujourd’hui l’un des plus grands fournisseurs d’ETF au monde. C’est justement pour les investisseurs qui souhaitent constituer un portefeuille mondial classique que l’offre plus restreinte est plutôt sans importance. Les actifs de Vanguard s’élèvent à 100 milliards d’euros.

Xtrackers

Le gestionnaire permet de négocier des Exchange Traded Funds et des Exchange Traded Commodities. La gamme de produits du fournisseur est large :

Parallèlement aux actions et aux obligations, tu trouveras également chez Xtrackers des Exchange Traded Funds pour les métaux précieux, l’immobilier et les matières premières. L’offre large comprend la possibilité d’un portefeuille mondial ou d’une diversification supplémentaire grâce à des ETF thématiques dans d’autres secteurs.

Choisir un ETF

Comment choisir un ETF adapté ?

En plus des quatre gestionnaires présentés, il existe de nombreuses autres options sérieuses et fiables. Il est important que tu trouves un Exchange Traded Fund adapté, derrière lequel se trouve l’indice qui t’intéresse. De plus, tu dois toujours tenir compte des frais courants afin de ne pas réduire ton rendement.

Souvent, tu trouveras rapidement une réponse à la question du gestionnaire approprié pour ton portefeuille si tu as répondu à d’autres questions concernant ta stratégie financière. Détermine d’abord ton objectif d’investissement :

Une fois que tu as répondu à cette question, tu peux choisir un ou plusieurs indices et réfléchir à la manière exacte dont tu veux construire ton portefeuille. Une option particulièrement appréciée est par exemple un portefeuille mondial composé d’un MSCI World et d’un Emerging Markets. Celui-ci est souvent épargné dans un rapport de 70:30.

Attention !

Si tu souhaites un portefeuille aussi simple que possible, tu peux déjà construire un portefeuille mondial avec un seul Exchange Traded Fund. L’indice MSCI All Country World est parfait pour ça. Il regroupe les pays industrialisés et les pays émergents du monde entier. Le très populaire FTSE All-World représente une alternative.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Conclusion : Choisir un fournisseur d’ETF et un Exchange Traded Fund

La popularité des Exchange Traded Funds a considérablement augmenté ces dernières années. De plus en plus de personnes cherchent à investir leur argent pour se constituer un patrimoine.

L’accent est mis en particulier sur les objectifs financiers à long terme, tels que subvenir aux besoins de sa propre famille, épargner pour la retraite ou se constituer un revenu passif. Ou tu cherches déjà un ETF pour les enfants afin de réaliser les futurs souhaits de ta descendance.

Pour atteindre ces objectifs, il est primordial de choisir un gestionnaire fiable dont l’offre correspond à tes priorités. Les aspects tels que le prix, la durée de l’expérience et la réputation doivent être pris en compte. Il est donc recommandé d’effectuer des recherches poussées.

Dans cet article, nous avons présenté à titre d’exemple les gestionnaires iShares, Amundi, Xtrackers et Vanguard. Tu as pu voir quels sont les points qui jouent un rôle dans le choix de ton futur gestionnaire.

Souvent, la réponse se trouve relativement vite si tu te penches d’abord intensivement sur le thème des indices et si tu fais une comparaison détaillée des coûts. Tu es en train de mettre en place une stratégie financière et tu cherches des Exchange Traded Funds adaptés ? Apprends en plus ici sur “Les 10 meilleurs ETF” et ” L’exonération partielle des ETF” !

FAQ

Permis de conduire, formation, études, voiture – il y a quelques souhaits que les parents veulent réaliser pour leurs enfants. Ces objectifs peuvent être réalisés plus facilement si les parents commencent très tôt à économiser pour leurs enfants. L’époque du livret d’épargne classique est révolue depuis longtemps. Mais comment peux-tu épargner exactement en tant que parent aujourd’hui ? Un ETF est-il rentable pour les enfants ? Dans cet article, tu découvriras pourquoi un ETF est une excellente solution d’investissement pour les enfants et comment constituer un portfolio.

L’essentiel en bref :

  • Un ETF t’aide à atteindre des objectifs financiers futurs pour ta descendance
  • Commence le plus tôt possible afin de permettre à ta génération future de passer le permis, de suivre une formation ou d’étudier avec des paiements mensuels peu élevés.
  • L’effet des intérêts composés t’aide à constituer un patrimoine sur une longue période et à obtenir des rendements intéressants.
  • Selon les circonstances, ces placements financiers sont intéressants pour ta descendance
  • Voici les éléments à prendre en compte si tu souhaites créer un compte de dépôt pour ton fils ou ta fille

Voilà pourquoi tu devrais économiser pour tes enfants

C’est justement lorsque ta descendance grandit que des souhaits onéreux peuvent apparaître : Ta descendance aimerait commencer une formation ou des études et a besoin d’argent pour son premier logement. Ils peuvent aussi avoir besoin d’un permis, puis d’une voiture.

Les parents ou les grands-parents veulent soutenir au mieux leur descendance dans la réalisation de leurs propres souhaits. L’épargne précoce pour les enfants et petits-enfants est une possibilité. De cette façon, il est possible de commencer très tôt à constituer une base financière pour sa descendance.

L’épargne anticipée peut te soulager en tant que parent : tu prévois des souhaits financiers et tu commences à épargner de l’argent tôt. Tu auras donc moins à te soucier plus tard de la réalisation financière de ces souhaits.

De plus, tu peux montrer très tôt à ta progéniture à quel point le thème des finances est important. Montre à ta fille ou à ton fils comment gérer son argent de manière responsable et comment épargner pour des objectifs à long terme. Si tu parviens à établir ce savoir très tôt, tu peux aider ta progéniture de manière significative. Ils seront en mesure de maîtriser les questions financières à l’avenir.

L’effet des intérêts composés est un autre avantage lorsqu’il s’agit d’épargner pour sa descendance :

L’effet des intérêts composés
Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Investir de l’argent pour les enfants – Placements traditionnels

Les nombreuses possibilités de placement, avec leurs avantages et leurs inconvénients, peuvent rendre le thème des finances chaotique et complexe. De plus, les placements financiers pour les enfants ont des exigences particulières dont il faut tenir compte. Mais dans quoi investir pour que le placement financier soit rentable ?

En principe, un placement financier pour les enfants doit tenir compte de différents aspects. En fonction de l’âge de l’enfant, l’actif en question doit offrir de la flexibilité, être bon marché et présenter des opportunités de rendement afin de profiter de périodes plus longues. En plus, il devrait y avoir une certaine sécurité.

Dépôt à terme ou argent au jour le jour pour les descendants

Le problème avec les placements financiers comme ceux-ci est le faible taux d’intérêt. L’argent ne peut pas être facilement multiplié. De cette manière, il n’est pas non plus possible de profiter de l’effet des intérêts composés en épargnant pendant de longues périodes.

L’un des avantages des comptes d’argent au jour le jour est leur bonne disponibilité. Grâce à un compte d’argent au jour le jour, les adolescents peuvent apprendre à gérer eux-mêmes leur argent de poche et à répartir leur argent. Toutefois, les taux d’intérêt peuvent changer en permanence.

Si l’argent n’est pas requis dans un premier temps, un compte à terme est approprié. Les intérêts et la durée sont fixes. L’inconvénient est que l’argent n’est à nouveau disponible qu’à l’expiration de la durée, ce qui réduit la flexibilité.

Les comptes de dépôt à terme ou au jour le jour peuvent également être intéressants. Ils constituent par exemple un meilleur choix si l’horizon de placement est relativement court. Si ta descendance a déjà 15 ans et a besoin d’accéder à son propre argent, un compte d’argent au jour le jour est un bon choix. Si l’argent doit être placé pour le permis de conduire dans quelques années, le compte à terme est plus approprié.

Bon à savoir :

En raison des faibles taux d’intérêt, il est important de ne placer de l’argent sur des comptes à terme que pour quelques années. Sinon, il se peut que les taux d’intérêt augmentent à l’avenir et que tu sois contrarié d’avoir placé de l’argent à taux fixe bas.

Contrats d’épargne-logement et assurances

Ces actifs étaient eux aussi très populaires par le passé, mais ils n’offrent plus beaucoup d’intérêts. De plus, les frais ou coûts de gestion peuvent être élevés. Tu devrais faire attention aux frais supplémentaires, car ils peuvent faire baisser ton rendement.

Attention !

Si tu optes néanmoins pour un contrat d’épargne-logement, il est recommandé de comparer en ligne les différents prestataires afin de trouver les meilleures offres.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Investir dans des ETF ? Se constituer un patrimoine en toute simplicité

Les ETF sont un moyen intéressant de constituer un patrimoine pour ton enfant. Grâce à cette classe d’actifs, il est assez facile de participer au marché des actions et de profiter des opportunités de rendement.

Les bases et le fonctionnement d’un ETF

Tu t’inquiètes peut-être lorsque tu investis de l’argent pour ta descendance dans des classes d’actifs comme les ETF, qui sont basés sur des investissements en actions. Les actions ne sont-elles pas dangereuses ? Par rapport à des placements comme les comptes à vue, les actions sont plus risquées. Le risque et le rendement sont intimement liés : Sans risque, il n’y a pas de rendement. Les placements comme celui-ci sont soumis aux fluctuations du marché.

Les risques de ce type sont toutefois particulièrement faciles à compenser dans le cas des Exchange Traded Funds. En tant qu’investisseur, tu as le pouvoir de réduire le risque dans ton portefeuille. Les ETF sont considérés comme particulièrement diversifiés : Certains d’entre eux investissent dans plusieurs milliers d’actions et peuvent compenser beaucoup plus facilement les fluctuations des valeurs individuelles :

Les taux d’inflation élevés rendent de plus en plus difficile la recherche de placements financiers intéressants. Les actions ou les ETF offrent un rendement relativement élevé, car ils permettent de compenser l’inflation élevée et de faire fructifier le patrimoine à long terme. Pour les objectifs financiers à long terme, l’inflation peut devenir problématique si l’on investit dans des actifs dont les taux d’intérêt sont particulièrement bas.

Un ETF attractif pour les débutants

Un ETF attractif pour les débutants est par exemple un indice sur le MSCI World. Celui-ci comprend plus de 1 600 sociétés et investit dans de nombreux pays industrialisés différents. Avec un seul ETF, les investisseurs peuvent se diversifier largement, réduire leur risque et obtenir un rendement.

L’horizon de placement à long terme est particulièrement important dans le cadre de ce type d’investissement :

Comme il s’agit d’un investissement en bourse, il est important que tu aies une certaine flexibilité en ce qui concerne le moment de la sortie de ton investissement. Si tu as besoin de l’argent à un moment précis, il se peut que tu sois obligé de vendre lorsque les taux d’intérêt sont bas. C’est pourquoi tu dois garder un œil sur tes objectifs et sur les taux et éviter de vendre à des prix bas.

Épargner pour les enfants

Plan d’épargne ETF ou investissement unique ?

Si tu as opté pour un Exchange Traded Fund, la question suivante peut se poser : “Acheter un ETF ou un plan d’épargne ?

Avantage du plan d’épargne

Un plan d’épargne te permet d’investir à intervalles réguliers et de manière automatisée dans un Exchange Traded Fund. Tu mets par exemple en place un plan d’épargne mensuel ou semestriel. Cette somme fixe est ensuite automatiquement débitée de ton compte à la fin de la période et investie dans ta classe d’actifs.

Pour ce faire, tu peux choisir un Exchange Traded Fund éligible au plan d’épargne et établir un ordre permanent ou une autorisation de prélèvement. L’avantage particulier d’un plan d’épargne est qu’il permet d’investir des sommes peu élevées. La plupart du temps, tu peux investir de manière automatisée à partir de 1 à 25 euros.

Les plans d’épargne sont particulièrement flexibles : tu peux augmenter ou diminuer le taux d’épargne à volonté. Si cela s’avère nécessaire, tu peux mettre le plan d’épargne en pause de manière flexible, ce qui fonctionne rapidement et facilement. Par exemple, si ta progéniture reçoit de l’argent de la famille pour son anniversaire, tu peux simplement augmenter le taux d’épargne pour le mois suivant et investir l’argent.

L’élaboration d’un plan d’épargne est particulièrement intéressante lorsqu’il s’agit d’épargner de manière constante sur une longue période en vue d’un objectif financier. Un autre avantage de l’utilisation d’un plan d’épargne est que le moment de l’investissement ne joue aucun rôle.

Avantage de l’investissement unique

La situation est différente si tu t’intéresses à un investissement unique : dans ce cas, tu dois essayer d’acheter au meilleur prix possible pour ne pas réduire ton rendement futur. Les fluctuations de cours peuvent jouer un rôle décisif à cet égard. Les mauvais moments d’entrée peuvent être compensés par un horizon de placement à long terme.

Toutefois, un investissement unique présente aussi un avantage important. Si tu as déjà mis de côté une somme assez importante pour ta progéniture et que tu souhaites l’investir, un placement unique est tout indiqué. De cette manière, ton argent a plus de temps pour profiter des intérêts composés et travailler pour toi et ton enfant.

Plan d’épargne Placement unique
Avantages– De petits montants peuvent être investis
– Épargne automatisée
– Grande flexibilité
– Le moment d’entrée n’est pas important (effet Cost-Average)
– Constitution d’un patrimoine constant
– Utilisation de l’effet des intérêts composés en cas de versement important
– Il est possible de profiter d’un moment d’entrée favorable
Inconvénients– Lié à des dates fixes
– Tous les Exchange Traded Funds ne sont pas éligibles au plan d’épargne
– Risque lié à un mauvais moment d’entrée
– Un montant élevé devrait déjà être disponible
ETF vs. actions individuelles

ETF pour enfants : Ouvrir un compte-titres ?

Un compte-titres te permet de gérer et de conserver des titres. Il s’agit du stockage d’actions, de fonds, d’ETF ou d’obligations. Seules les personnes qui possèdent un compte-titres peuvent faire du trading avec des titres. Tu peux créer un compte-titres séparé pour ta fille ou ton fils, indépendamment de ton portefeuille.

Idéalement, ton compte-titres devrait pouvoir être géré gratuitement afin de ne pas grever ton rendement par des frais supplémentaires. Veille également à ce que les frais d’achat et de vente de ton Exchange Traded Fund soient faibles. Dans l’idéal, tu devrais d’abord chercher ton ETF préféré et ensuite trouver une banque ou un courtier qui te convienne.

Bon à savoir :

Certaines banques proposent des dépôts spéciaux pour les enfants. Ceux-ci ont généralement des conditions avantageuses. Il vaut la peine de faire une comparaison en ligne pour trouver une version avantageuse. Beaucoup de ces banques te permettent d’ouvrir un dépôt pour ta progéniture sans que tu sois toi-même client de la banque.

Si tu optes pour un dépôt pour enfant, veille à ce que les conditions restent avantageuses une fois que ton enfant aura atteint sa majorité. Si tu épargnes par exemple un Exchange Traded Fund en vue de la construction d’une maison pour ton enfant, ce dernier pourra continuer à épargner lui-même sur l’Exchange Traded Fund au-delà de sa majorité.

Fais attention aux coûts suivants lorsque tu décides d’ouvrir un compte de dépôt :

Documents nécessaires pour un dépôt d’enfant

Les documents nécessaires à la création d’un compte-titres dépendent également du fait que tu sois déjà client ou non de la banque concernée. Si tu choisis un nouveau courtier, tu auras besoin de quelques informations personnelles, de ta carte d’identité ou de ton passeport et de ton numéro d’identification fiscale.

Les célibataires et les personnes non mariées doivent pouvoir prouver qu’ils ont la garde de l’enfant concerné. Certaines banques demandent aux personnes mariées de fournir un certificat de mariage, mais ces règles peuvent varier.

Il est également important de disposer d’un acte de naissance, qui doit parfois être certifié officiellement, pour pouvoir demander un dépôt pour sa descendance. Souvent, une copie ou la carte d’identité ou le passeport de l’enfant suffisent.

Bon à savoir :

Par ailleurs, tu ne peux ouvrir un compte de dépôt pour un enfant que si tu es son représentant légal. En règle générale, les grands-parents ne peuvent pas ouvrir de compte de dépôt pour leur petit-enfant.

Ouvrir un dépôt de valeur pour les enfants

Dépôt pour enfant – attention aux impôts

Si tu as créé un dépôt pour ta descendance, ce dépôt appartient à ta descendance. N’investis que l’argent dont tu n’as pas besoin à long terme et que ton fils ou ta fille pourra utiliser lui-même(e) à l’avenir. Tu es responsable de la gestion de l’argent jusqu’à la majorité de ta progéniture.

Ces règles sont importantes lorsque nous considérons la question des impôts. En principe, les investissements sont soumis à différents impôts, qui sont généralement perçus lors de la vente avec bénéfice :

Toutefois, tu peux mettre en place un forfait d’épargne qui s’élève à 1.000 euros par an pour les célibataires. Pour les personnes mariées, le montant est de 2.000 euros. Les revenus du capital, c’est-à-dire les bénéfices provenant d’actions et de dividendes, sont exonérés d’impôt jusqu’à ce montant.

Si tu as ouvert un compte-titres séparé pour ton enfant, au nom de ce dernier, celui-ci dispose de son propre forfait d’épargne. Là aussi, un abattement de 1.000 euros s’appliquerait, qui serait donc exonéré d’impôt. De cette manière, il serait possible de faire plus de bénéfices sans devoir payer l’impôt libératoire.

Bon à savoir :

Profite du montant forfaitaire d’épargne de 1.000 euros par an. Pour profiter de cet avantage, tu peux tout simplement demander un ordre d’exonération à ta banque ou à ton courtier.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : investir dans un ETF pour enfants et se constituer un patrimoine en toute sérénité

Plus ta descendance grandit, plus ses souhaits peuvent devenir chers : une propre voiture, un propre appartement pour pouvoir suivre des études ou une formation. En tant que parent, tu peux commencer très tôt à mettre de l’argent de côté pour ces souhaits et avancer ainsi le plus sereinement possible vers la réalisation de ces objectifs financiers.

Différents types de placements sont adaptés en fonction de l’utilisation prévue. Si ton enfant est déjà plus âgé et doit avoir accès à l’argent, un compte d’argent au jour le jour est approprié. Cela présente l’avantage d’être disponible et permet à ton fils ou à ta fille d’apprendre à gérer son argent de manière responsable. Si une somme doit être placée à un taux d’intérêt fixe pendant une courte période, tu pourrais épargner sur un compte à terme.

Si ton enfant est encore très jeune et que les souhaits en question se situent loin dans le futur, un ETF pour enfants pourrait constituer une opportunité d’investissement intéressante. Ces actifs te permettent d’obtenir des rendements élevés, d’investir de petites sommes chaque mois et de compenser l’inflation. De cette manière, tu peux profiter des intérêts composés et aider au mieux ta descendance à réaliser ses souhaits.

Lors de la création d’un compte-titres pour ton enfant, tu dois veiller à ce que la gestion du compte-titres soit gratuite et que les frais soient peu élevés. Pour en savoir plus sur les thèmes “A quel point les ETF sont-ils sûrs ?” ou “Le meilleur placement financier sans risque“, clique ici !

FAQ – Foire aux questions sur les ETF pour enfants

Il se peut que tu sois en train de te constituer un portefeuille d’ETF. Avant de pouvoir mettre en œuvre ton portefeuille, tu dois répondre à quelques questions. L’une d’entre elles est de savoir quel est le mode de distribution qui te convient le mieux, en fonction de tes objectifs d’investissement. Dans cet article, tu apprendras quelle est la différence entre un ETF de capitalisation et un ETF de distribution. Nous te montrons également quel type de distribution te convient le mieux, en fonction de tes objectifs financiers.

L’essentiel en bref :

  • Les ETF de capitalisation t’offrent la possibilité de réinvestir les bénéfices.
  • L’effet des intérêts composés te permet de rémunérer les intérêts générés et ton patrimoine sur de longues périodes et d’obtenir ainsi un meilleur rendement.
  • Tu peux utiliser les Exchange Traded Funds de distribution pour te constituer un patrimoine passif.

Quelles sont les différences entre les ETF de capitalisation et les ETF de distribution ?

Lorsqu’un investisseur investit dans une action, il possède une petite partie du groupe concerné. En ce qui concerne les actions ou les ETF, il existe différents avantages pour les investisseurs en actions individuelles. Un exemple est le droit de vote qui peut être utilisé lors d’une assemblée générale pour soutenir ou rejeter certaines décisions du groupe.

Les ETF sont composés de nombreuses actions individuelles. Il existe deux manières différentes pour les Exchange Traded Funds de gérer ces bénéfices : la forme de capitalisation et la forme de distribution. Mais que signifient exactement ces formes d’investissement et laquelle est la meilleure ?

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Quand un ETF est-il de capitalisation ?

Si un Exchange Traded Funds a l’abréviation “Acc” dans son nom, il s’agit d’une variante de capitalisation. L’abréviation signifie “Accumulating” ou encore “Capitalisation“.

Si tu optes pour un Exchange Traded Fund de capitalisation, tes bénéfices sont directement réinvestis dans ton placement. Cela présente un avantage particulier : tu peux profiter au maximum de l’effet des intérêts composés.

Attention !

L’effet des intérêts composés signifie que les revenus que tu as générés grâce aux intérêts sont ajoutés au capital proprement dit et qu’ils sont aussi rémunérés au cours des années suivantes. À l’avenir, tu produiras donc des intérêts non seulement sur ton capital, mais aussi sur les intérêts que tu as déjà obtenus. Le montant total sur lequel s’applique le rendement augmente plus rapidement.

De cette manière, ton patrimoine peut obtenir un meilleur rendement, car un montant total plus important est disponible pour la rémunération. C’est justement sur de longues périodes que les intérêts composés peuvent avoir un impact important.

Ces effets sont encore plus importants si tu optes pour un ETF à haut rendement. Cette option est donc particulièrement adaptée si tu souhaites obtenir un rendement élevé et si tu prévois un horizon de placement à long terme.

Un autre avantage parle en faveur de l’option de capitalisation : tu ne réalises pas de bénéfices, tu ne dois donc pas payer d’impôts préalables sur tes bénéfices. Contrairement à l’option de distribution, tu paieras moins d’impôts.

Distribution vs. capitalisation

Qu’est-ce qu’un ETF de distribution ?

Tu peux également reconnaître les Exchange Traded Funds de distribution à leur nom. Ils contiennent l’abréviation “Dist“, qui signifie “Distributing“, c’est-à-dire “distribuant“.

Si ton ETF est distribué, les dividendes générés par tes titres te sont versés. Selon l’Exchange Traded Fund, il existe différentes règles concernant le moment où ces paiements sont effectués – par exemple tous les mois, tous les trimestres ou tous les ans.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les ETF de capitalisation ont un avantage fiscal par rapport à l’option de distribution. Avant le versement de tes dividendes, ta banque ou ton courtier déduisent automatiquement les impôts correspondants. Ce qui est déduit :

Bon à savoir :

N’oublie pas d’utiliser le forfait d’épargne. De cette manière, seuls les montants supérieurs à l’ordre d’exonération seront imposés.

Cette variante peut également présenter quelques avantages. Tu reçois tes gains à intervalles réguliers et tu peux les utiliser pour d’autres objectifs : Par exemple, tu peux investir dans d’autres placements financiers ou acheter quelque chose. Il faut savoir que des frais de transaction peuvent s’appliquer si tu décides de réinvestir tes gains.

La constitution d’un revenu passif est également une possibilité attrayante offerte par les ETF de distribution et rappelle le revenu passif généré par les dividendes versés par les actions.

Banner - Consorsbank
78/100
Punkte
kostenlose Depotführung
0 € Ordergebühr für 6 Monate
ZUM ANBIETER*

ETF de capitalisation ou de distribution – Quel est le meilleur choix ?

Maintenant que nous avons clarifié ce qui se passe exactement avec ton argent dans les deux options et d’où proviennent les bénéfices, la question se pose de savoir quelle variante est la plus intéressante pour ton propre portefeuille. Pour cela, nous allons jeter un coup d’œil sur les avantages et les inconvénients des différents types de distribution.

Avantages et inconvénients des ETF de capitalisation

La question “Dans quoi investir ?” met en jeu l’avantage sans doute le plus important des Exchange Traded Funds de capitalisation : la possibilité de rendements plus élevés. Le fait que tes gains soient réinvestis te permet de profiter de l’effet des intérêts composés. Grâce à ta somme de départ plus élevée, il te reste plus d’argent sur lequel générer un rendement.

Les avantages fiscaux potentiels déjà évoqués plaident également en faveur de cette option de distribution. De plus, il n’y a pas de frais qui peuvent s’appliquer à l’achat de nouvelles parts de fonds. Si tu as une variante de distribution et que tu souhaites réinvestir les dividendes, il peut y avoir des frais supplémentaires.

Toutefois, il y a aussi des inconvénients si tu optes pour ce type de distribution :

L’effet des intérêts composés

Avantages et inconvénients de la variante de distribution

L’avantage décisif des Exchange Traded Funds de distribution est que tu reçois régulièrement des revenus sur ton compte-titres. Tu peux les utiliser librement, comme tu le souhaites.

Tu as par exemple la possibilité de te constituer un revenu passif. Si tu utilises le forfait d’épargne, tu peux retirer une certaine somme de bénéfices sans payer d’impôts et la planifier pour d’autres achats. De plus, les distributions régulières sont pour certains investisseurs une motivation pour continuer à investir de manière constante.

Tu dois également t’attendre à des aspects négatifs avec l’option de distribution :

ETF et impôts

Il se peut que tu cherches un ETF pour débutants ou un ETF de pointe et que tu te penches donc aussi sur le thème de la fiscalité. Il est important de savoir que les Exchange Traded Funds de capitalisation et de distribution se distinguent sur le plan fiscal.

Si tu possèdes un Exchange Traded Fund qui réinvestit les bénéfices, tu paieras des impôts s’il y a vente avec bénéfice :

Il existe en outre la possibilité d’un impôt forfaitaire préalable. Tu peux considérer cet impôt comme un acompte de l’impôt que nous venons de décrire. Elle est prélevée sur l’augmentation de la valeur de ton Exchange Traded Fund. Là encore, tu n’as pas besoin d’agir toi-même.

Bon à savoir :

Tu peux profiter fiscalement d’un ETF de distribution si tu utilises le montant forfaitaire de l’épargne. Tu dois toutefois agir toi-même : Tu peux établir un ordre d’exonération auprès de ta banque.

Tu peux également profiter du forfait d’épargne si tu possèdes un Exchange Traded Fund réinvesti. Cela se fait par le biais du forfait anticipé déjà mentionné, qui agit comme une anticipation des bénéfices ultérieurs. C’est justement en période de taux d’intérêt plus élevés que cette mesure a un effet plus important.

Un moyen compliqué de profiter de bénéfices non imposables est de vendre une partie de ton Exchange Traded Fund de capitalisation. Cependant, tu dois garder à l’esprit qu’il peut y avoir des frais de vente supplémentaires, ce qui peut réduire ton rendement global.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : Capitalisation vs. distribution – le bon type de distribution pour ton ETF

En résumé, il n’existe pas un seul type de distribution pour ton Exchange Traded Funds. En fonction de tes objectifs financiers, de ta personnalité et de tes priorités, l’un ou l’autre sera plus adapté à la constitution de ton patrimoine.

Si tu souhaites te constituer un revenu passif ou simplement profiter de revenus réguliers, tu pourrais utiliser la variante de distribution pour toi. De cette manière, tu peux prévoir des bénéfices supplémentaires pour d’autres dépenses, investir tes dividendes dans d’autres placements financiers ou utiliser l’argent d’une autre manière pour toi.

Si ton objectif est de générer un maximum de rendement, tu devrais miser sur un Exchange Traded Fund de capitalisation. Profite de l’effet des intérêts composés et fais travailler ton argent pour toi. Tes dividendes sont réinvestis et génèrent un rendement supplémentaire pour toi.

D’un point de vue fiscal, tu dois veiller à passer un ordre d’exonération auprès de ta banque et à profiter de gains exonérés d’impôt jusqu’à un montant de 1.000 euros pour les particuliers. Tu trouveras ici de plus amples informations sur les thèmes “Quelle est la sécurité des ETF ?” ou ” ETF de l’eau “.

FAQ – Foire aux questions sur les ETF de capitalisation

De plus en plus d’investisseurs investissent dans les ETF. Ils vous empêchent de perdre constamment de la valeur monétaire et vous protègent ainsi de l’inflation. Ils aident également à constituer une richesse à long terme. Tu voudrais peut-être obtenir un rendement plus élevé ou subvenir financièrement aux besoins de ta famille. Mais comment trouves-tu exactement les ETF qui te conviennent ? Dans cet article, tu apprendras ce qu’est un meilleur ETF et comment le choisir.

L’essentiel en bref :

  • Tes meilleurs ETF doivent être adaptés à toi et à tes objectifs financiers.
  • Fais attention à ces aspects pour te constituer un portefeuille diversifié et éviter les erreurs
  • Contrôle ces coûts afin de profiter du meilleur rendement possible
  • Cette classe d’actifs est une alternative intéressante aux Exchange Traded Funds

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Peut-être, vous êtes-vous déjà demandé comment gagner de l’argent avec des actions en prenant moins de risques ? Les ETF offrent un moyen de profiter d’opportunités de rendement attractives tout en maintenant les risques relativement faibles. Dans ce qui suit, nous abordons la définition, l’explication, ainsi que les avantages et les inconvénients de l’investissement monétaire.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Définition et explication

Les ETF sont des fonds cotés qui sont liés à un indice. Le fonds s’efforce de représenter son indice le plus fidèlement possible et d’inclure le rendement moyen de celui-ci.

Tous les investisseurs cotisent à un fonds. Ces actifs sont investis dans un actif spécifique, par exemple dans des matières premières, des actions, des obligations ou des métaux précieux. En principe, on distingue deux types d’investissement différents :

Fonctionnement d'un fonds d'investissement
Fonctionnement d’un fonds d’investissement

Les ETF sont des placements à long terme. Elles sont particulièrement adaptées à des objectifs à long terme : subvenir aux besoins de sa famille, épargner ses enfants ou prendre soin de sa vieillesse. La longue période compense les fluctuations, tire parti de l’effet des taux d’intérêt et accroît ainsi la sécurité.

Les meilleurs ETF – Avantages et inconvénients

Outre la performance des ETF grâce aux opportunités de rendement attractives, les fonds négociés en bourse offrent d’autres avantages.À quel point les ETF sont-ils sûrs ? La sécurité est relativement élevée par rapport à d’autres placements financiers et peut être encore améliorée par l’investisseur individuellement :

Comme mentionné précédemment, les coûts des fonds passifs et actifs sont différents. Les fonds actifs facturent entre 1,5 et 2 pour cent de votre patrimoine. En revanche, les fonds passifs, tels que les ETF, représentent entre 0,1 et 0,8 % des actifs investis…

Un autre avantage est la transparence. La composition exacte est régulièrement mise à jour sur les sites Web des fournisseurs respectifs. D’autres informations peuvent également être consultées sur les sites web, ce qui garantit la transparence pour les investisseurs.

En ce qui concerne les “actions ou les ETF“, l’aspect suivant est important : les ETF sont une catégorie d’investissement appropriée pour les débutants. Ils sont faciles à comprendre, relativement sûrs et offrent des options conviviales pour les débutants. Des plans d’épargne peuvent être mis en place avec de petites sommes d’argent. Vous pouvez investir à partir d’un euro chez la plupart des fournisseurs.

Bon à savoir :

Des exemples tels que la mise en place d’un plan d’épargne montrent la grande flexibilité des ETF. Les plans d’épargne peuvent être augmentés, diminués ou mis en pause de manière flexible, selon ce qui convient à votre situation de vie actuelle.

D’un autre côté, les ETF présentent également des inconvénients et des risques :

Banner - Trade Republic
95/100
Punkte
Sehr gute App
Aktien und Sparpläne bereits ab 1€
Bonus: Gratis-Aktie im Wert von bis zu 200€
ZUM ANBIETER*

Les meilleurs ETF – Comment puis-je trouver ceux qui me correspondent ?

Dans quoi investir pour atteindre mes objectifs financiers ? Il existe un certain nombre d’aspects que tu dois prendre en compte lorsque tu choisis un ETF. Certains des points énumérés dépendent de l’investisseur individuel et visent des préférences différentes. Ton investissement doit être adapté à toi et à tes objectifs.

Diversification

Il s’agit d’une stratégie dans laquelle les placements et les portefeuilles sont aussi larges que possible. L’objectif est de couvrir un grand nombre de secteurs et de pays afin d’équilibrer les risques.

Par exemple, si un investisseur préfère investir dans un secteur qui se porte moins bien que prévu, ses cours peuvent chuter fortement. En revanche, si le portefeuille est diversifié et investit dans un large éventail de secteurs, il est possible d’amortir des prix moins élevés dans d’autres secteurs : le portefeuille est mieux protégé contre les fluctuations !

Différentes classes d’actifs permettent de diversifier les activités. Les ETF vous facilitent la tâche en tant qu’investisseur, car ils investissent eux-mêmes dans une grande variété de titres. Néanmoins, vous devez vous assurer qu’un nombre suffisant d’entreprises et de pays sont inclus. Si vous êtes intéressé par plusieurs Exchange Traded Funds, il est recommandé d’éviter les chevauchements.

Bon à savoir :

L’indice MSCI World est un ETF pour les débutants. Celui-ci investit dans plus de 1 600 entreprises dans le monde. Les principaux groupes des pays industrialisés sont couverts. En raison du grand nombre d’entreprises, l’installation offre une diversification suffisante.

La distribution – les ETF qui encaissent et distribuent

Lorsque les entreprises réalisent des bénéfices, elles peuvent choisir de les distribuer sous forme de dividendes à leurs actionnaires. Le versement de ces bénéfices relève du volontariat des entreprises. Les ETF sont distribués sous deux formes différentes :

La meilleure option dépend de vos préférences. La variante de la trésorerie est particulièrement adaptée aux investisseurs qui souhaitent constituer un patrimoine à long terme. Les placements réinvestis vous empêchent de recevoir des paiements réguliers sur votre compte, mais vous avez investi plus d’argent qui fonctionne pour vous et génère des rendements supplémentaires.

Les ETF de distribution conviennent aux investisseurs qui souhaitent bénéficier de rendements réguliers pour utiliser cet argent à d’autres fins. Par exemple, vous pouvez l’utiliser pour acheter des produits ou investir les intérêts dans d’autres catégories d’actifs.

ETF de distribution vs. de capitalisation
ETF de distribution vs. de capitalisation

Attention !

De cette façon, tu peux bénéficier des intérêts. Le capital des intérêts réinvestis est réinvesti et est rémunéré au même titre que le reste de l’argent investi. Cette option est particulièrement adaptée à la constitution de patrimoine efficace et à long terme par le biais des ETF.

Volume de fonds

Le volume du fonds décrit le capital total investi dans un fonds et disponible comme investissement. Les placements dont la taille du fonds est faible présentent un risque accru de fermeture du fonds ou de fusion avec un autre. Cela peut entraîner des coûts supplémentaires pour vous, par exemple, si vous souhaitez retirer votre argent et le transférer dans un autre établissement.

Bon à savoir :

Pour éviter ce scénario, veille à ce que le volume du fonds soit suffisamment important au moment de choisir tes ETF. La taille du fonds devrait être d’au moins 100 millions d’euros.

Plan d’épargne ou investissement ponctuel ?

Tu te demandes peut-être si tu devrais acheter un ETF ou mettre en place un plan d’épargne. Ce qui te convient le mieux dépend de tes objectifs et du montant d’argent que tu as déjà économisé pour l’investir dans un ETF.

Tu peux parler d’investissement ponctuel lorsque tu investis une fois dans un ETF. Tu peux en bénéficier si tu as déjà épargné une somme importante et que tu décides de l’investir entièrement. Ton argent a donc plus de temps pour travailler pour toi et obtenir d’autres rendements.

Si tu choisis cette option, le moment où tu commences à investir dans ton ETF joue un rôle important. Les fluctuations des taux de change peuvent avoir un impact plus important qu’un plan d’épargne avec de faibles montants mensuels. À cet égard, notes les points suivants :

Un plan d’épargne te convient si tu es un débutant ou si tu souhaites commencer à investir régulièrement avec de petites sommes. La date de début n’a pas d’importance, car les virements sont automatisés. De plus, le plan d’épargne de l’ETF a l’avantage que tu n’as à le mettre en place qu’une seule fois et que votre capital à long terme continue de se constituer.

Prendre en compte les coûts et les frais des ETF

L’achat d’un ETF entraîne différents coûts. Il vaut la peine d’effectuer une comparaison en ligne sur Internet des fournisseurs et des placements pour trouver les meilleures options et les moins chères. En particulier, les frais permanents devraient être faibles afin de ne pas réduire votre rendement.

Par exemple, un indicateur important lors de l’achat d’ETF est le TER, le Total Expense Ratio. Il s’agit du taux de coût total qui vous indique le coût annuel de votre ETF. Sont inclus les coûts suivants :

Les frais supplémentaires tels que les frais de transaction, les taxes, les frais d’ordre, les spreads ou les frais de swap ne sont pas inclus. En principe, les fonds actifs ont un TER plus élevé, car ils sont gérés par un gestionnaire de fonds qui est rémunéré par les coûts plus élevés. Les fonds passifs tels que les ETF se situent généralement entre 0,1 et 0,5 pour cent par an.

Un autre type de coûts que vous devriez prendre en compte sont les frais dits de commande. Il existe différents modèles. Souvent, il y a un montant fixe par achat que votre fournisseur vous déduira. Dans d’autres modèles, le montant de la commission dépend du montant investi.

En outre, des frais de place de marché peuvent s’appliquer. Les prix varient en fonction de la place de trading choisie. Le montant est fixé par votre fournisseur de dépôt. Si vous optez pour l’option Direct Trader, les coûts diminuent souvent.

Alternative d’ETF – Investir dans les prêts P2P

En principe, les ETF font partie des placements à haut rendement. Si ton objectif principal est d’augmenter ton rendement et de constituer une fortune à long terme, le prêt P2P pourrait t’intéresser. Le P2P, ou peer-to-peer, décrit les prêts accordés entre deux particuliers. On n’a pas besoin d’une banque.

La disparition de la banque présente certains avantages : d’une part, elle supprime une lourde bureaucratie. D’autre part, il peut y avoir de longs délais d’attente lorsque des particuliers veulent demander un crédit. En tant qu’investisseur, tu as la possibilité de soutenir des projets privés, de réduire considérablement les délais d’attente des intéressés et de bénéficier des intérêts.

Ces prêts et les échanges entre particuliers sont facilités par une plate-forme P2P. Celles-ci soutiennent les investisseurs en leur attribuant des notations de crédit. Cela permet d’évaluer le degré de risque des prêts. Tu peux utiliser cet indice pour créer un portefeuille diversifié et parier sur différentes cotes de crédit pour augmenter la sécurité de ton investissement.

Un avantage particulier de l’investissement d’argent est les opportunités de rendement attractives. L’argent que tu prêtes à d’autres personnes privées te sera remboursé avec les intérêts. Il en résulte en partie des rendements élevés qui peuvent t’aider à construire un autre revenu passif.

Comment fonctionnent les prêts P2P
Comment fonctionnent les prêts P2P
Banner - monefit
73/100
Punkte
7,25% - 8,33% Zinsen täglich gutgeschrieben
Schnell wieder verfügbar
5€ + 0.25% Extra-Bonus durch unseren Link
ZUM ANBIETER*

Conclusion : trouver les meilleurs ETF et profiter de la constitution de patrimoine à long terme

La recherche d’ETF nécessite une recherche approfondie, car c’est un investissement à long terme. Idéalement, tu as quelques décennies pour faire travailler les intérêts à ton avantage et tirer le meilleur parti de ta fortune.

Lors du choix de ton ETF, tu dois prendre en compte différents aspects. Une diversification suffisante dans différents secteurs et pays t’aidera à accroître la sécurité. Il faut également tenir compte du volume du fonds, qui doit être d’au moins 100 millions d’euros.

En outre, certaines décisions individuelles jouent un rôle dans les ETF, qui peuvent varier en fonction de tes préférences. Tu peux opter pour une variante de distribution ou de capitalisation. Il est possible de faire un investissement ponctuel ou de mettre en place un plan d’épargne pour travailler sur la constitution de ton patrimoine à long terme.

Si tu fais des recherches approfondies, prends le temps de choisir les bons ETFs et veille à la sécurité de ton portefeuille, rien ne t’empêchera de construire ton patrimoine à long terme ! En savoir plus sur “Comparaison de dépôt d’ETF” ou “ETF du secteur financier“.

FAQ – FOIRE AUX QUESTIONS concernant les meilleurs ETF

L’inflation, les prix élevés et le manque de sécurité des retraites : de plus en plus d’investisseurs recherchent des alternatives aux produits d’investissement traditionnels, tels que les livrets d’épargne ou les contrats d’épargne-construction, afin de tirer le meilleur parti de leur argent. Investir dans des actions ou des ETF est considéré comme une alternative rentable. Mais quelles sont exactement les différences entre les deux catégories d’actifs ? Dans cet article, vous apprendrez ce que sont précisément les actions individuelles et les ETF et quel investissement vous convient le mieux et vos objectifs financiers !

L’essentiel en bref :

  • Les actions individuelles et les ETF sont des catégories d’actifs attrayantes pour lutter contre l’inflation et générer des rendements
  • Les deux placements présentent des avantages et des inconvénients différents et conviennent à d’autres types d’installations
  • Découvre quelle catégorie d’investissement te convient le mieux en tant qu’investisseur !

Actions ou ETF : Définition & Explication

Avant d’examiner les différences exactes entre les actions individuelles et les fonds négociés en bourse et le type d’investissement qui vous convient le mieux, examinons de plus près le fonctionnement de ces deux catégories d’investissement.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Qu’est-ce que les actions ?

Il s’agit d’un titre émis par une société appelée SA ou société anonyme. Si tu achètes un tel titre, tu deviens copropriétaire de l’entreprise et acquiers des droits. En tant qu’actionnaire, tu as le droit d’assister à l’assemblée générale qui détermine la politique de l’entreprise. Et tu as le droit de vote.

Les grands actionnaires détiennent la majorité du groupe et ont le plus d’influence grâce à l’augmentation des droits de vote. Les petits actionnaires utilisent les actions individuelles principalement comme placements financiers dans le but d’obtenir des rendements. En tant qu’investisseur, tu peux gagner de l’argent avec des actions en essayant de trouver des entreprises sous-évaluées pour profiter de la vente et de la croissance de la valeur.

Une stratégie de dividendes est une autre façon de profiter des actions. Il y a beaucoup de recherche et d’efforts mis dans la recherche des meilleures actions à dividendes. Lorsque les entreprises réalisent des bénéfices, elles peuvent en distribuer une partie à leurs propres actionnaires. Ces distributions sont appelées dividendes et l’assemblée générale décide du montant du paiement.

En principe, on distingue trois types d’actions, qui présentent des avantages et des inconvénients différents :

La valeur la plus pertinente lors de l’achat de ce titre est le cours de l’action. Il décrit le prix auquel l’action individuelle est transférée d’un détenteur à un autre. Le cours de l’action est déterminé par l’offre et la demande, c’est pourquoi les fluctuations de cours sont quotidiennes. S’il y a plus d’intervenants que d’actions individuelles négociables, la demande augmente et donc la valeur du titre augmente.

Comment fonctionne l’achat d’actions

Qu’est-ce que les ETF ?

Les Exchange Traded Funds sont un fonds dans lequel de nombreux investisseurs déposent ensemble. Celui-ci investit ensuite dans une certaine catégorie d’actifs comme les actions, l’immobilier, les métaux précieux ou les obligations. Le fonds comprend un large éventail de titres et s’efforce de reproduire au mieux un indice donné.

L’une des particularités des Exchange Traded Funds est qu’avec un seul titre, tu peux investir ton capital dans des marchés entiers. La grande dispersion de cette catégorie d’actifs est appelée diversification et offre l’avantage de répartir les risques. Les mauvaises performances des entreprises peuvent être compensées par celles des groupes qui fonctionnent mieux. Pour les investisseurs soucieux d’une diversification suffisante, les ETF sont peut-être le meilleur investissement sans risque.

Bon à savoir :

Un exemple populaire d’ETF pour les débutants est le MSCI World. Celui-ci investit dans plus de 1600 actions d’entreprises de nombreux pays industrialisés et couvre les groupes les plus importants et les plus puissants à l’échelle mondiale. En raison de sa simplicité et de sa grande diversité, l’indice jouit d’une grande popularité, tant auprès des débutants que des confirmés.

L’ETF est particulièrement adapté aux objectifs à long terme, car l’horizon d’investissement optimal est d’au moins 10 à 15 ans. De cette façon, les risques peuvent être bien équilibrés. Parmi les objectifs possibles, on peut citer la prévoyance personnelle ou la prévoyance financière pour la famille.

Avec un horizon de long investissement, tu bénéficies également de l’effet d’intérêts. Le rendement que tu as déjà investi, tu peux le réinvestir. De cette manière, le montant avec lequel tu peux générer des rendements à l’avenir a augmenté. Ton capital augmente de plus en plus.

Effet des intérêts composés pour différents taux d’intérêt

Actions ou ETF ? La différence

Peut-être es-tu en train de réorganiser tes finances et tu te demandes « dans quoi investir ? » : actions ou ETF ? Ces deux catégories d’actifs sont considérées comme très rentables et constituent des alternatives intéressantes aux types d’investissement traditionnels, qui promettaient autrefois de bons taux d’intérêt, mais qui aujourd’hui ne parviennent plus à compenser l’inflation. Ci-dessous, nous examinerons les différences directes de plus près afin de déterminer quelle installation correspond le mieux à vos objectifs individuels.

Quel est l’investissement qui obtient le meilleur rendement ?

Les fonds passifs n’ont pas pour objectif d’obtenir un rendement excessif et de battre le marché. Au lieu de cela, le fonds est censé obtenir le rendement de l’indice correspondant et ainsi obtenir le rendement moyen du marché correspondant.

Les ETF thématiques sont une forme spécifique d’investissement dans certains secteurs innovants. Ce segment des fonds négociés en bourse est associé à un risque plus élevé, mais peut générer des rendements plus élevés. Un exemple d’ETF à haut rendement est un ETF hydrogène.

Les investisseurs privés qui investissent dans des actions individuelles visent à obtenir des rendements particulièrement élevés. Les investisseurs essaient de trouver des titres sous-évalués, dans le but de profiter de l’évolution de la valeur lors de la vente. En outre, les cours des actions individuelles sont plus volatils. Des périodes d’entrée et de sortie favorables peuvent être utilisées pour réaliser des bénéfices.

En résumé, la comparaison montre que les actions individuelles ont théoriquement plus de chances d’obtenir des rendements très élevés. Toutefois, cela ne s’applique qu’aux investisseurs qui sont en mesure d’identifier et d’exploiter les meilleures opportunités et qui disposent d’une connaissance et d’une expérience approfondies dans ce domaine. Le succès des actions individuelles dépend en grande partie de l’investisseur.

Les Exchange Traded Funds ont tendance à être stables et dépendent de l’évolution actuelle du marché et de facteurs externes tels que les décisions politiques ou les crises. Les ETF thématiques qui peuvent augmenter les chances de rendement sont plus risqués et moins diversifiés que les ETF mondiaux.

Banner - Trade Republic
95/100
Punkte
Sehr gute App
Aktien und Sparpläne bereits ab 1€
Bonus: Gratis-Aktie im Wert von bis zu 200€
ZUM ANBIETER*

Actions ou ETF : Quel investissement assure plus de sécurité ?

Le concept des Exchange Traded Funds vise à tirer parti de la rentabilité des actions tout en réduisant leurs risques. Les actions individuelles sont considérées comme nettement plus risquées que l’investissement dans un ETF.

La forte dispersion des risques des ETF permet de compenser les pertes de certaines sociétés par d’autres sociétés incluses. Cette répartition des risques fait des fonds négociés en bourse un investissement relativement sûr si tu es attentif à une diversification suffisante.

En outre, les Exchange Traded Funds sont classés comme actifs spéciaux. Cela signifie que les actifs de ton investissement dans le fonds sont conservés séparément de ceux de ton courtier ou de ta banque. En cas d’insolvabilité, tes actifs investis sont protégés et te sont remboursés.

Le risque de sécurité des actions est plus élevé et relève de ta responsabilité. Les fluctuations d’un portefeuille d’actions individuelles sont plus fortes et plus importantes. Une perte totale des actifs investis de certaines entreprises est possible, alors qu’une perte totale des fonds investis dans les ETF est pratiquement exclue.

Si tu es intéressé à investir dans des actions individuelles, veille à une diversification suffisante. Ton portefeuille doit comprendre un large éventail d’entreprises de différents pays et secteurs afin d’éviter la formation de risques groupés.

L’horizon d’investissement

Les Exchange Traded Funds en bourse sont une catégorie d’actifs à long terme. Celui-ci protège contre les pertes et permet de bien équilibrer les fluctuations éventuelles. En outre, en tant qu’investisseur, tu peux de plus en plus profiter des intérêts si tu as investi ton argent pendant de nombreuses années.

Parmi les investisseurs qui investissent dans des actions individuelles, on trouve les deux types d’investisseurs : les spéculateurs à court terme qui profitent de faibles variations de cours et les investisseurs à long terme qui veulent profiter de l’évolution positive de certaines entreprises qu’ils gardent en dépôt pendant des années.

Effort

L’une des différences les plus importantes entre les deux catégories d’actifs est sans doute l’effort investi. La négociation d’actions individuelles peut être très coûteuse. Chaque investisseur est responsable de la composition exacte du dépôt. Pour trouver les groupes ayant les meilleures perspectives de croissance, les actionnaires ont besoin d’une expertise et d’une expérience approfondies.

Ce que l’on appelle l’investissement de valeur consiste à identifier les entreprises qui sont sous-évaluées et qui ont de bonnes chances d’évoluer positivement. Cela permet aux investisseurs de bénéficier de prix de vente plus élevés. Cela nécessite une connaissance précise de l’entreprise, qui comprend de nombreux indicateurs économiques.

Les investisseurs qui préfèrent le trading à court terme et qui s’intéressent au trading et à la spéculation font également beaucoup d’efforts : pour profiter des fluctuations à court terme, il est nécessaire de se tenir au courant, de s’informer régulièrement et de garder un œil sur les cours. Investir dans des actions individuelles est donc long et coûteux.

Si tu souhaites investir dans des Exchange Traded Funds en bourse, les frais sont nettement moins élevés et conviennent mieux aux débutants. Il est important de comprendre le fonctionnement et la structure d’un ETF. Il suffit que tu lises attentivement et que tu comprennes les risques possibles et comment les gérer.

Bon à savoir :

Les actions individuelles prennent beaucoup de temps et nécessitent beaucoup d’expertise. C’est mieux pour les gens avancés. Les ETF s’adressent aux débutants et aux avancés et sont moins onéreux. Une fois mis en place, le placement de l’argent est automatisé.

Fonctionnement d’un ETF

Le droit de regard des investisseurs

Comme indiqué ci-dessus, la plupart des actionnaires d’actions individuelles disposent d’un droit de vote à l’assemblée générale de la société concernée. Les investisseurs des fonds négociés en bourse n’ont pas de droit de vote. Ce droit de vote est acheté lors de l’achat d’un Exchange Traded Funds, mais il appartient à votre fournisseur.

Actions individuellesETF
Acquisition d’un titre d’entrepriseIl est acheté un titre qui comprend une variété de sociétés
Un effort important (données de l’entreprise, stratégies, développements récents, etc.)Faible effort
Souvent avec droit de vote pour les actionnairesPas de droit de vote
Grand risquePetit risque
Nécessité d’une expertise spécifique en matière de groupesConnaissance générale du fonctionnement de la catégorie d’actifs requise
Banner - Consorsbank
78/100
Punkte
kostenlose Depotführung
0 € Ordergebühr für 6 Monate
ZUM ANBIETER*

Conclusion : les objectifs financiers personnels comme facteur de décision entre les actions et les ETF

Les actions et les ETF font partie des placements à rendement élevé. Les deux offrent une occasion intéressante de lutter contre l’inflation et de tirer davantage parti de tes propres richesses. Elles présentent toutefois des avantages et des inconvénients différents et conviennent à différents types d’investisseurs.

Si tu souhaites obtenir un rendement supérieur et que tu es prêt à investir beaucoup de temps pour te renseigner sur des entreprises spécifiques, te tenir au courant et apprendre des stratégies, les actions individuelles peuvent être une option intéressante pour toi. En principe, tu dois être conscient que les risques et la responsabilité personnelle sont plus élevés. Tu as besoin de beaucoup de temps et d’efforts pour lesquels tu peux être récompensé par des rendements élevés.

Par contre, si tu es à la recherche d’un type d’investissement simple et peu coûteux pour obtenir un retour sur investissement, investir dans un ETF pourrait être une option pour toi. Il s’agit d’un placement d’argent à long terme, avec lequel tu n’obtiendras pas de rendement excessif, mais tu seras récompensé par une sécurité accrue et le rendement moyen du marché. Pour en savoir plus sur les Exchange Traded Funds ou “Index Fonds vs ETFs“, clique ici !

FAQ – FOIRE AUX QUESTIONS concernant les actions ou les ETF

Les ETF sont de plus en plus appréciés et sont considérés comme bon marché et simples à comprendre. Ils sont désormais devenus une alternative aux classes d’actifs traditionnelles telles que les comptes à terme ou l’épargne-logement, car ils peuvent générer davantage de rendement. Tu te demandes peut-être : ” À quel point les ETF sont-ils sûrs ?” Dans cet article, tu vas découvrir le risque de sécurité que comportent les ETF et comment tu peux remédier à ces inconvénients !

L’essentiel en bref :

  • Des facteurs externes influencent les fluctuations des cours sur les marchés
  • Les investissements thématiques offrent une chance de rendement élevé, mais comportent des risques
  • Avant d’investir, tu devrais t’intéresser à des sujets tels que le risque de change et le risque de contrepartie.
  • En suivant nos conseils, tu peux contrecarrer les risques des ETF, augmenter la sécurité et avoir la chance d’obtenir un rendement attractif pour un investissement relativement sûr.

Qu’est-ce que les ETF ?

Avant de nous concentrer sur les raisons d’investir et les risques potentiels, il est utile d’examiner de plus près les ETF et leur fonctionnement. En principe, tu ne devrais investir dans des classes d’actifs que si tu peux comprendre leur fonctionnement et si tu comprends les risques potentiels et la manière de les gérer.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Définition et fonctionnement des ETF

Ce terme désigne un fonds négocié en bourse. Les investisseurs peuvent investir dans un fonds avec d’autres investisseurs. Selon la stratégie, cet argent est utilisé pour investir dans un produit d’investissement spécifique. Les fonds immobiliers, les fonds d’actions, les fonds d’obligations ou les fonds mixtes en sont des exemples. Les fonds peuvent en outre être différenciés en :

Lorsqu’un investisseur investit dans un ETF, lié par exemple au DAX, il investit dans toutes les entreprises qui le constituent. En achetant un titre, un investisseur peut investir dans les 40 plus grandes entreprises allemandes. L’objectif de l’investissement dans ce type de placement est d’obtenir exactement le même rendement que celui généré par le DAX.

Attention !

Ce fait offre l’avantage de la diversification. En répartissant ton propre capital, tu as la possibilité de réduire les risques. En revanche, si tu n’investis que dans un petit nombre d’actions ou de secteurs, tu assumes un risque de sécurité accru.

Un top ETF, comme le MSCI World, investit dans plus de 1500 entreprises du monde entier, réparties dans différents secteurs. Il s’agit d’un ETF très apprécié des débutants, qui te permet de construire ce que l’on appelle un portefeuille mondial, afin de pouvoir profiter du marché des actions de la manière la plus diversifiée possible.

Lorsqu’une entreprise réalise des bénéfices, ceux-ci peuvent être distribués sous forme de dividendes à ses propres actionnaires. Si tu décides d’investir dans un ETF sécurisé, tu as le choix entre deux variantes :

Les options de distribution des ETF

Tu te poses peut-être la question de savoir s’il faut acheter un ETF ou mettre en place un plan d’épargne. Les deux sont possibles avec les ETF. Si tu possèdes déjà un patrimoine important que tu souhaites investir, il est logique d’acheter en une seule fois. De cette manière, la totalité de ton patrimoine peut travailler pour toi et générer des rendements. Pour les sommes plus importantes, le moment de l’achat joue un rôle.

Attention !

Si tu es encore débutant et que tu souhaites commencer avec de petites sommes, la création d’un plan d’épargne est une bonne solution. De cette manière, tu peux investir chaque mois une certaine somme de manière automatisée et travailler à la construction de ton patrimoine à long terme.

Voici comment se compose le terme ETF

Pourquoi investir dans des ETF ?

Les ETF sont de plus en plus appréciés des investisseurs débutants et avancés et conviennent particulièrement aux investisseurs ayant des objectifs à long terme :

Dans le contexte des raisons que nous venons d’évoquer, les ETF offrent avant tout une chose : la possibilité d’obtenir un rendement intéressant. Les types de placement traditionnels comme l’épargne-logement ou les livrets d’épargne ne sont plus adaptés pour générer des rendements. Souvent, ils ne peuvent même plus être utilisés pour compenser l’inflation.

Bon à savoir :

L’inflation décrit une hausse générale des prix. Celle-ci fait que l’argent que tu as économisé perd de sa valeur. Pour la même somme, tu peux utiliser de moins en moins de services ou de produits en raison de taux d’inflation élevés.

Les rendements des ETF dépendent de leur composition exacte et sont parfois très différents. Souvent, les investisseurs utilisent les ETF pour investir dans des actions. Sur le long terme, les actions ont les meilleures chances de générer des rendements élevés. 7 à 9 % de rendement annuel sont des valeurs réalistes pour un horizon d’investissement long.

Avantages des ETF

Un avantage particulier de cette classe d’actifs est son faible coût. Contrairement aux fonds gérés, la nature passive de l’investissement évite des frais élevés. En principe, les frais se situent entre 0,05 et 0,8 % de la somme investie. Pour les placements avec une gestion active des fonds, tu peux t’attendre à des frais allant jusqu’à 5 % de la somme investie.

Les possibilités de diversification déjà évoquées sont utiles pour augmenter la sécurité. Un indice, qui contient souvent des centaines ou des milliers de titres, est largement diversifié et constitue l’un des principaux avantages de cette classe d’actifs. Par rapport à l’achat d’actions individuelles, les risques sont nettement moins élevés avec les ETF.

Un autre aspect positif est la transparence. Sur les sites web des fournisseurs respectifs, tu peux lire la composition exacte des indices : le pourcentage investi dans chaque pays, quelles entreprises sont incluses et dans quelle proportion, le montant des frais et toutes les autres informations. La composition est régulièrement mise à jour afin de garantir la transparence aux investisseurs.

Les ETF offrent une grande flexibilité. Si tu as par exemple créé un plan d’épargne, tu peux le modifier, l’augmenter, le suspendre ou y mettre fin de manière constante. De nombreuses possibilités te sont offertes pour adapter la classe d’actifs à ta situation financière. Mais ici aussi, la règle est la même : Il est recommandé de mettre en place une stratégie et d’y rester fidèle.

Attention !

En principe, ce type de placement est liquide. Tu peux acheter ou vendre des titres chaque jour à la bourse et les transformer en argent. Tu n’es limité que par les heures d’ouverture. Néanmoins, tu dois garder à l’esprit qu’il s’agit d’un type de placement à long terme.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Quels sont les risques liés aux ETF ?

Tu te demandes peut-être quels sont les inconvénients des fonds ETF. Les ETF ne sont pas adaptés à tous les investisseurs et leur composition varie parfois considérablement. Il existe néanmoins quelques risques communs et des inconvénients potentiels qui te sont expliqués ci-dessous.

ETF ou fonds actif ?

Risque général de marché lié aux fluctuations des cours

En principe, tu dois t’attendre à des fluctuations des produits en bourse, les ETF n’en sont pas exclus. Des influences extérieures, comme des nouvelles de la politique, influencent la bourse et se répercutent sur les cours.

Les décisions des banques centrales en matière de taux d’intérêt ou les nouvelles lois économiques sont des exemples d’influences spécifiques. Des événements imprévus peuvent également survenir et orienter temporairement les cours dans l’une ou l’autre direction. Les grands cycles de hausse ou de baisse des cours sont appelés marchés haussiers ou marchés baissiers.

Au fil du temps, il est arrivé à plusieurs reprises qu’un krach boursier se produise et que les cours chutent fortement pendant une période donnée. Un exemple qui n’est pas si lointain est la pandémie de coronavirus et ses conséquences sur l’économie.

Dans de telles périodes de difficultés économiques, il est important que tu ne vendes pas tes parts dans la panique, mais que tu restes fidèle à ta stratégie. Un horizon de placement à long terme d’au moins 10 à 15 ans est particulièrement approprié pour compenser les fluctuations.

Attention !

Les fluctuations des cours en bourse sont normales et quotidiennes. Rappelle-toi dans de telles périodes qu’après un creux, les cours vont remonter tôt ou tard.

Thèmes ETF – Rendement élevé ou risque important ?

Une partie des ETF a pour objectif d’être le plus diversifié possible et de réaliser le rendement moyen du marché. On peut citer l’exemple du MSCI World, déjà évoqué, qui est particulièrement adapté aux débutants et couvre de nombreux pays industrialisés.

D’autres ETF cherchent à obtenir un rendement particulièrement élevé. Un ETF à haut rendement est par exemple un ETF hydrogène. Une chance accrue de rendement s’accompagne toutefois d’un risque de sécurité plus élevé. Les placements de ce type sont appelés ETF thématiques. Ils se distinguent par les caractéristiques suivantes :

En investissant dans les tendances futures possibles, les ETF thématiques ont souvent la possibilité d’obtenir un rendement supérieur. Ils comportent toutefois des risques importants : Le fait de n’investir que dans quelques pays et un secteur ne permet pas une diversification suffisante. Les investissements thématiques ne sont pas considérés comme des placements sûrs.

Si l’évolution du secteur est moins bonne que prévu, les pertes sont plus probables et ne peuvent pas être compensées par d’autres entreprises dont l’évolution est meilleure. En tant que débutant, tu devrais moins t’intéresser aux investissements thématiques. Ce type de placement convient plutôt aux investisseurs expérimentés qui possèdent déjà un portefeuille diversifié et qui souhaitent augmenter leur rendement.

Risque de change

Des ETF sont proposés dans différentes devises, comme le dollar américain ou l’euro. En principe, il n’y a qu’un seul prix qui peut être exprimé dans différentes devises. Dès que tu investis dans des titres qui ont une autre devise que la tienne, il y a un risque de change.

Les risques de change peuvent être problématiques pour les investisseurs qui achètent et vendent rapidement et qui négocient des placements financiers dans différentes devises. Par contre, si tu optes pour un horizon de placement à long terme, les données historiques montrent que les fluctuations des taux de change s’équilibrent et que tu n’as pas à t’inquiéter d’une baisse de rendement.

Risque de contrepartie

On distingue les ETF à réplication physique et les ETF à réplication synthétique. La variante physique achète exactement les actions contenues dans l’investissement. La variante synthétique, également appelée swap, peut en revanche contenir des titres de différentes bourses.

Si tu choisis un swap ETF, ton fournisseur conclut un contrat avec un partenaire d’échange. Le partenaire garantit les bénéfices réalisés avec l’indice correspondant. Le fournisseur et l’investisseur dépendent donc du respect de ses obligations par le partenaire.

C’est ce qu’on appelle le risque de contrepartie. Légalement, 90 % de la somme que tu investis dans un swap sont couverts, les 10 % restants ne le sont pas.

Opération de swap

Manque de liquidités

Dans le contexte des placements financiers, la liquidité signifie la rapidité avec laquelle l’argent investi peut être converti en avoirs bancaires ou la rapidité avec laquelle tu peux accéder à ton argent en cas de besoin. La liquidité constitue, avec la rentabilité et la sécurité, le triangle magique de l’investissement.

En règle générale, tu peux acheter ou vendre tes ETF tous les jours à la bourse, pendant les heures d’ouverture habituelles. Cependant, il y a deux raisons possibles pour lesquelles des pénuries de liquidités peuvent survenir.

D’une part, il est possible qu’il y ait des ventes de panique en grand nombre. Une chute soudaine et importante des cours peut se produire lorsqu’un grand nombre d’investisseurs vendent beaucoup de titres.

Même pour les classes d’actifs populaires, il peut arriver qu’aucun acheteur ne puisse être trouvé temporairement. Dans de tels cas, le système de négociation est souvent suspendu pour une courte durée.

Tu évites ainsi les pénuries de liquidités dues à des ventes paniques :

Les actions de niche constituent un autre cas possible d’apparition d’un manque de liquidités. S’il s’agit par exemple de petits thèmes ETF moins connus et moins répandus, il se peut que l’on ne trouve pas immédiatement un acheteur.

Ce problème peut être facilement contourné en t’en tenant plutôt à des actions ou des ETF fréquemment négociés. Pour les débutants, le MSCI World, par exemple, permet de se constituer un portefeuille mondial diversifié.

Attention !

Tout investisseur devrait posséder des placements financiers liquides auxquels il peut recourir en cas d’urgence pour avoir de l’argent à disposition. Les comptes d’argent au jour le jour en sont un exemple, car ils te permettent de transférer de l’argent sur ton compte de tous les jours en peu de temps. L’argent d’urgence correspondant à 3 ou 4 mois de salaire devrait être déposé dans un placement liquide.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : les ETF, une forme de placement sûre avec une diversification suffisante

Les fonds indiciels négociés en bourse, comme les ETF, constituent une classe d’actifs attrayante pour compenser l’inflation, subvenir aux besoins de sa famille ou préparer sa retraite. Ils offrent de la flexibilité, des coûts réduits et des opportunités de rendement. Ils sont faciles à comprendre et conviennent aussi bien aux débutants qu’aux investisseurs expérimentés.

Malgré tous les avantages, il existe aussi des inconvénients et des risques potentiels liés aux ETF. Toutes les classes d’actifs négociées en bourse sont soumises à des fluctuations de cours. Les autres risques sont les thèmes ETF ou le risque de change. Selon le type de placement, il peut y avoir un risque de contrepartie.

Si tu t’informes suffisamment, il existe pour tous les problèmes de bons moyens de contrer les risques et d’augmenter la sécurité. Une diversification suffisante peut t’aider à réduire les risques de sécurité.

Un horizon de placement à long terme est particulièrement efficace pour compenser les fluctuations de cours ou les risques de change. Si tu tiens compte de ces conseils, tu as une chance d’obtenir un rendement intéressant à l’avenir ! Pour en savoir plus sur les thèmes “Comparaison de courtiers” ou “Dans quoi investir“, clique ici.

FAQ – Foire aux questions : À quel point les ETF sont-ils sûrs ?

Si tu perçois des dividendes, il peut être intéressant de les faire fructifier jusqu’à ce que tu en aies à nouveau besoin pour investir dans d’autres placements. C’est par exemple le cas des dividendes versés par des actions, des ETF, des REIT ou d’autres investissements négociés en bourse. Tu te demandes comment cette rémunération fonctionne le plus facilement possible ? Dans cet article, nous te présentons Freedom24, un fournisseur qui te permet, en tant qu’investisseur, de te créer un revenu passif le plus facilement possible ! Traduit avec DeepL.com (version gratuite)

L’essentiel en bref :

  • Avec cette action promotionnelle, tu peux recevoir en moyenne 79 à 529 euros d’actions en cadeau
  • Réinvestir peut t’aider à te constituer un revenu passif
  • Le fournisseur Freedom24 offre des frais peu élevés et un grand choix de

Dividendes avec la stratégie buy-and-hold

Tu fais peut-être partie des investisseurs qui rêvent de se créer un revenu passif. Pour cela, il est conseillé d’examiner toutes les possibilités de plus près. Une stratégie particulièrement simple à mettre en œuvre est la rémunération des dividendes.

Si, en tant qu’investisseur, tu investis dans des actions, des ETF ou des REIT, tu reçois régulièrement des dividendes. De nombreux investisseurs réinvestissent tôt ou tard ces bénéfices dans d’autres placements. Le réinvestissement de ces dividendes est particulièrement bien adapté pour te constituer un revenu supplémentaire.

Bon à savoir :

La stratégie d’investissement Buy-and-Hold de Warren Buffett y est liée. Il s’agit d’une stratégie passive bien connue dont l’objectif est d’identifier le potentiel de croissance des entreprises et de leurs actions. Ces titres doivent être conservés pendant de longues périodes pour de profiter d’une plus-value positive.

Il est évidemment possible qu’en tant qu’investisseur, tu ne souhaites pas utiliser les dividendes pour investir à nouveau dans les mêmes actions ou ETF. Au lieu de cela, tu es par exemple libre d’investir dans des ETF de distribution et de ne pas utiliser des Exchange Traded Funds de capitalisation. Cela t’offre la possibilité de conserver tes actifs distribués sur ton compte pendant un certain temps ou de les investir dans d’autres classes d’actifs.

En principe, il est recommandé de ne pas stocker ton argent trop longtemps. Continuer à investir peut être intéressant, surtout en période de taux d’intérêt records. En été 2023, la Banque centrale européenne a de nouveau relevé son taux directeur, qui s’élève désormais à 4,25 %.

Comparaison : Que me propose le Broker ?

À cet égard, il est intéressant de comparer le fournisseur Freedom24, qui offre des avantages tels que des coûts réduits ou un large choix de places de négociation. Un aspect particulièrement positif est la grande variété d’actifs négociables tels que les actions, les ETF ou les options.

Banner - Freedom24
93/100
Points
Accès aux ETF américains qu’aucun autre courtier de l’UE n’offre
Trading super bon marché sur 15 bourses dans le monde
Jusqu'à 6,39% par an pour les dépôts en euros et jusqu'à 8,76% en USD
AU FOURNISSEUR*

Comment puis-je bénéficier des intérêts?

Dans le tableau suivant, tu peux voir les taux actuels pour les dépôts de certains des courtiers les plus populaires en Allemagne. Comme vous pouvez le voir, Freedom24 semble se situer dans la fourchette moyenne en ce qui concerne les taux d’intérêt, si vous regardez les offres des autres fournisseurs.

FournisseurTaux d’intérêt actuel (en pourcentage)(situation en septembre 2023)RestrictionsTaux d’intérêt pour les clients existants(en pourcentage)
Freedom242.50/3.00Pas de limite, pas de limite de temps, mais 7 euros par retrait2.500/3.00
Consorsbank3.50Valable seulement 6 mois, nouveaux clients uniquement, jusqu’à 100.000 euros0.80
1822direkt3.60Valable seulement 6 mois, nouveaux clients uniquement, jusqu’à 100.000 euros0.60
SBroker3.20Valable seulement 6 mois, nouveaux clients uniquement, jusqu’à 100.000 euros1.25
Trade Republic2.00Seulement jusqu’à 50.000 euros2-00
ComDirect3.25Valable seulement 12 mois, nouveaux clients uniquement, jusqu’à 100.000 euros3.25/0,70
Scalable Capital4.00Valable seulement 4 mois, jusqu’à 100.000 euros, seulement avec un abonnement de 4,99 euros / mois4.00

Toutefois, il convient d’examiner de plus près les conditions, dont certaines restrictions. Étant le seul fournisseur répertorié, Freedom24 n’a pas de montant maximum de dépôt. De plus, il n’y a pas de limite de temps, c’est-à-dire un moment précis à partir duquel vous serez rétrogradé à un tarif inférieur. Seuls les 7 euros de frais de retrait du fournisseur se démarque négativement et doit être pris en compte.

Il est également intéressant d’examiner les taux d’intérêt pour les clients existants, car ceux-ci diminuent considérablement après l’expiration du statut de nouveau client. Avec des fournisseurs comme Scalable Capital, les taux d’intérêt ne baissent pas, mais seulement si vous souscrivez un abonnement mensuel. Avec Freedom24, tu peux garder tes intérêts au même niveau, même après avoir été classé comme client régulier.

Il en va de même pour les investissements dans des entreprises allemandes. Vous pouvez facilement transférer vos dividendes vers le compte d’épargne D afin que ton argent puisse travailler pour toi et générer d’autres rendements jusqu’à ce que tu aies d’autres projets.

Attention !

Le 2.50 pour cent à Freedom24 sont des taux d’intérêt sur les dépôts en euros, qui 3 pour cent s’appliquent aux dépôts en dollars américains. Par exemple, si tu as investi dans Apple et que tu reçois un dividende en dollars américains, tu n’as pas besoin d’échanger tes dividendes et tu peux verser un intérêt de 3 % sur ton compte d’épargne D jusqu’à ce que tu souhaites réinvestir ou retirer tes bénéfices.

Comment l’argent est-il investi ?

Il y a une différence importante entre le compte D-Spark de Freedom24 et les comptes d’épargne habituels : ton argent est investi dans des transactions de swap de devises de gré à gré, ce qui assure un rendement de 2,50 à 3 pour cent. Mais qu’est-ce que sont précisément les transactions de swap de devises de gré à gré ?

Il s’agit de l’échange d’une monnaie contre une autre, par exemple l’échange de dollars en euros ou vice versa, par un acteur du marché et Freedom24 elle-même. Cet échange fonctionne entre les deux participants sans qu’une bourse soit impliquée.

Tu te demandes peut-être si Freedom24 spécule avec ton argent et quelle est la raison de ces opérations d’échange. Selon nos recherches et la demande de notre équipe, les comptes de marge sont ainsi financés en euros et en dollars américains.

Freedom24 offre, comme d’autres courtiers, la possibilité de négocier avec des capitaux empruntés. De cette façon, ils empruntent de l’argent pour acheter des actions ou des options. Cela coûte de l’argent d’avoir recours à l’emprunt auprès du fournisseur. Pour Freedom24, par exemple, ce financement coûte 12 pour cent par an.

Attention !

Ce financement externe ne peut cependant fonctionner que grâce à une garantie déposée par l’investisseur lui-même, c’est ce que l’on appelle la marge. Les titres qui se transforment rapidement en argent, comme les actions ou les ETF, peuvent servir de marge.

Si la spéculation avec l’emprunt ne fonctionne pas et que la valeur de la sûreté déposée risque de tomber en dessous de celle-ci, il y a ce que l’on appelle un Margin call :

Avec le compte D-Spark, tu peux prêter ton argent à Freedom24, qui utilise cette somme pour permettre à d’autres investisseurs du même fournisseur de bénéficier d’un effet de levier par le biais de titres négociables quotidiennement. Freedom24 reçoit la différence d’intérêt et te permet en tant qu’investisseur de profiter des intérêts de 2,50 à 3 pour cent.

Bon à savoir :

Ces intérêts peuvent t’être versés quotidiennement. L’investissement minimum est de 130 dollars US ou 150 euros. Il n’y a pas de limite supérieure, tu peux déposer autant que tu veux.

Banner - Freedom24
93/100
Points
Accès aux ETF américains qu’aucun autre courtier de l’UE n’offre
Trading super bon marché sur 15 bourses dans le monde
Jusqu'à 6,39% par an pour les dépôts en euros et jusqu'à 8,76% en USD
AU FOURNISSEUR*

Action bonus : assure-toi de recevoir tes actions maintenant !

Si ces intérêts te semblent attrayants, tu pourrais être particulièrement heureux de l’action bonus actuelle de Freedom24. En ce moment, tu reçois en cadeau de 3 à 20 actions qui valent en moyenne 87 dollars et en médiane 29 dollars.

Pour ton calcul, nous utilisons la médiane, c’est-à-dire la valeur moyenne, pour avoir un résultat réaliste. Cependant, tu peux avoir de la chance et obtenir des actions très chères comme Netflix, Goldman Sachs ou Microsoft.

Si tu as l’intention d’investir au moins 5.000 euros, si tu reçois 3 actions offertes pour une valeur attendue de 79,35 euros, tu devrais toucher trois fois la médiane. Les calculs qui suivent sont effectués selon la même méthodologie. Pour un investissement de 20.000 euros, tu reçois en tant qu’investisseur les 3 actions précédentes, y compris 7 autres actions, pour un montant total de 264,50 euros.

Attention ! Attention !

Si tu veux investir 50.000 euros, tu reçois les 10 actions des niveaux précédents, plus 10 autres actions offertes. Au total, en tant qu’investisseur, tu peux donc obtenir 20 actions offertes pour cette somme, pour une valeur totale d’environ 529 euros.

Somme investie(en euros)Nombre d’actions gratuites offertesValeur médiane attendue des actions offertes (en euros)
5.000379
20.00010264,50
50.00020529,00

De cette façon, tu peux participer à l’action bonus et gagner tes actions gratuites :

Banner - Freedom24
93/100
Points
Accès aux ETF américains qu’aucun autre courtier de l’UE n’offre
Trading super bon marché sur 15 bourses dans le monde
Jusqu'à 6,39% par an pour les dépôts en euros et jusqu'à 8,76% en USD
AU FOURNISSEUR*

Conclusion : des revenus passifs grâce aux dividendes réinvestis

De la sorte, tu peux te construire un portefeuille global et diversifié, constitué de différentes actions ou d’ETF. Tu peux ensuite utiliser les dividendes reçus ou l’argent disponible pour te constituer un revenu passif. Un fournisseur comme Freedom24 peut t’aider dans cette tâche en te permettant de profiter d’un très grand choix et de frais réduits. Si tu t’intéresses de plus près à ce prestataire, tu trouveras ici un rapport d’expérience détaillé.

Les conséquences du réchauffement climatique et l’augmentation constante de la population mondiale accentuent le problème de l’approvisionnement en eau. L’eau se fait de plus en plus rare et est devenue entre-temps intéressante pour les investisseurs. Dans cet article, tu découvriras quelles sont les possibilités d’investir dans l’eau et si un ETF sur l’eau en vaut la peine.

L’essentiel en bref :

  • L’eau est une ressource limitée
  • En raison de la croissance démographique et du changement climatique, la demande en eau potable devrait augmenter de manière significative à l’avenir.
  • Les Exchange Traded Funds pour l’eau investissent dans la production de produits, les services, le réseau d’approvisionnement et les sources d’énergie autour de ce thème.
  • Divers fonds négociés en bourse te permettent de profiter de la performance

Les raisons d’investir dans l’eau

C’est la ressource la plus importante pour l’homme. Depuis, l’eau est devenue une matière première rare, notamment en raison du réchauffement climatique. Nous avons résumé ci-dessous quelques éléments de contexte sur le thème “Investir dans l’eau“.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Investir dans des Exchange Traded Funds

Tu te demandes peut-être comment tu peux gagner de l’argent avec des actions sans prendre trop de risques. Les Exchange Traded Funds permettent aux investisseurs d’investir dans plusieurs actions à la fois. Ils font partie des investissements à haut rendement.

Les Exchange Traded Funds sont des fonds indiciels négociés en bourse et reproduisent le plus précisément possible la performance de l’indice concerné. Tu peux donc obtenir le rendement moyen de l’indice en question. Contrairement aux fonds gérés activement, on n’essaie pas d’obtenir un rendement supérieur. Mais cela présente aussi un avantage : les frais sont considérablement réduits.

Cet actif est particulièrement apprécié en raison de la possibilité de diversification qu’il offre. Avec un Exchange Traded Fund, tu peux déjà investir dans de nombreuses entreprises et réduire le risque global. L’indice MSCI World, par exemple, investit dans plus de 1600 entreprises dans le monde entier.

Par contre, un ETF Europe investit dans les plus grandes et les plus importantes entreprises de toute l’Europe. De cette manière, tu peux te constituer un portefeuille global. Les Exchange Traded Funds sont peut-être le meilleur investissement sans risque si tu respectes les bases de l’investissement.

Un Exchange Traded Fund pour les débutants est par exemple n’importe lequel sur l’indice MSCI World. La classe d’actifs est simple à comprendre. Tu peux investir de faibles montants, par exemple en utilisant un plan d’épargne automatisé. Tu peux l’adapter de manière flexible à ta situation.

Attention !

Cette classe d’actifs se caractérise par le fait qu’il s’agit d’une forme d’actif peu coûteuse. Par ailleurs, il s’agit d’un placement passif qui se prête parfaitement à la constitution de ton patrimoine à long terme.

Investir dans cette ressource ?

Pour la majorité des Allemands et des habitants d’autres pays industrialisés, l’approvisionnement va de soi : il te suffit d’ouvrir le robinet pour avoir de l’eau potable ou remplir ta baignoire. Les besoins augmentent avec la hausse du niveau de vie et une population mondiale de plus en plus importante.

Le réchauffement climatique et ses répercussions sont tout particulièrement problématiques. La progression de la désertification rend les conditions climatiques plus difficiles. Dans les pays secs, la sécheresse règne et de nombreuses denrées alimentaires sont difficilement cultivables. De plus, les mois d’été sont de plus en plus chauds et le manque d’eau ne fait que s’aggraver.

Consommation d’eau dans le monde depuis 1900

Dans de nombreux pays africains, la source d’eau potable n’est pas garantie. On considère que l’approvisionnement est assuré lorsque tous les habitants des environs peuvent y avoir accès et que l’eau potable est dépourvue de toute contamination chimique ou biologique.

En 2010, l’ONU a décidé que le droit à l’eau potable faisait partie des droits de l’homme. La demande est énorme et ne fait qu’augmenter, notamment en raison du changement climatique. Voici donc quelques faits concernant la problématique autour de cette ressource :

Ce n’est pas seulement la demande croissante qui fait de cette ressource une opportunité d’investissement intéressante. Des start-ups voient le jour et développent de nouvelles machines pour améliorer l’efficacité de l’approvisionnement et du traitement de l’eau. De plus, l’infrastructure doit être améliorée de manière à optimiser les pays où l’approvisionnement est difficile.

Bon à savoir :

Le marché mondial de l’eau est estimé à 375 milliards de dollars et sa croissance est estimée à quelques pour cent par an. Des problèmes comme celui-ci font du liquide une possibilité de placement intéressante pour les investisseurs, car la demande devrait encore augmenter considérablement à l’avenir.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Qu’est-ce qu’un ETF sur l’eau ?

L’indice est déterminé par la performance des entreprises concernées qui font partie de la classe d’actifs. Si l’indice dans sa globalité augmente, la valeur de l’Exchange Traded Funds augmente également et inversement.

Un fonds négocié en bourse pour l’eau comprend par exemple des entreprises qui transportent et traitent l’eau ou qui travaillent à rendre son utilisation plus efficace. Elles sont regroupées dans un indice dans lequel un investisseur peut investir rapidement, avec un minimum d’effort.

Cette classe d’actifs a pour avantage de comprendre plusieurs entreprises et est donc moins risquée que l’achat d’actions individuelles du secteur. Par ailleurs, la recherche est nettement moins fastidieuse puisque les titres qu’elle contient sont déjà disponibles et qu’il te suffit de choisir l’Exchange Traded Funds qui correspond à ton portefeuille.

L'eau comme investissement pour le futur

Avantages et inconvénients de l’investissement

Ton éventuel investissement dans le domaine de l’eau présente différents inconvénients et opportunités. Un inconvénient majeur est le coût plus élevé. Les frais des Exchange Traded Funds mondiaux sont généralement inférieurs à 0,20 % TER. Mais les frais de cet investissement sont d’environ 0,65 %.

Il se peut aussi que la durabilité soit un sujet important pour toi. De nombreuses entreprises présentes dans les Water Exchange Traded Funds favorisent la durabilité, par exemple en élaborant des solutions efficaces et en investissant dans l’énergie hydraulique en tant que source d’énergie renouvelable.

Les Exchange Traded Funds pour l’eau sont un secteur particulier. Contrairement aux ETF mondiaux, ils sont conçus pour un secteur spécifique et sont moins diversifiés. Dans de tels cas, tu dois faire attention à te diversifier davantage dans d’autres domaines pour réduire le risque global du portefeuille.

Néanmoins, un investissement dans ce domaine présente aussi des avantages et des opportunités qui pourraient potentiellement s’avérer intéressants pour toi en tant qu’investisseur :

Attention !

Actuellement, il n’existe malheureusement quasiment aucune méthode permettant de mesurer la gestion durable de cette ressource. Les sociétés de fonds ne peuvent pas non plus évaluer officiellement les entreprises par rapport à ce critère.

Les plus importants ETF sur l’eau

Tu te demandes certainement dans quoi investir pour que cela en vaille vraiment la peine ? Les fonds négociés en bourse dans le secteur de l’eau peuvent te permettre de couvrir un large panel d’entreprises dans le secteur de l’eau au moyen d’une classe d’actifs passive à long terme. Il n’y a pas encore beaucoup d’ETF dans le secteur, mais cinq sont actuellement disponibles :

En raison de l’importance croissante des matières premières, les possibilités offertes aux investisseurs sont elles aussi de plus en plus intéressantes. Les Exchange Traded Funds mentionnés ci-dessus pourront être analysés sous différents aspects.

Le Global X Clean Water n’a été créé qu’en 2022 et a réalisé une performance de 8,05 %. Le Lyxor MSCI Water ESG Filtered (DR) UCITS est tout aussi récent et a réalisé une performance de 7,33%.

Attention !

Tu trouveras des informations plus détaillées pour une décision d’investissement soigneuse sur les pages des différents fournisseurs. Il n’est pas possible de déterminer quel fonds négocié en bourse est le plus approprié. Tout dépend des objectifs et des priorités de l’investisseur.

ETF sur l’eau – Ce à quoi tu dois faire attention

Avant d’opter pour un Exchange Traded Funds sur l’eau, il est judicieux que tu te renseignes sur le marché autour du thème de l’eau. C’est conseillé, car ces fonds peuvent couvrir des domaines très différents.

Certaines entreprises fabriquent des produits pour la purification de l’eau, alors que d’autres se concentrent sur les nouvelles innovations ou les solutions de transport. Les entreprises qui entrent en considération sont variées et spécialisées dans différents domaines.

De plus, tu devrais te renseigner sur le fournisseur qui gère l’indice en question. Cela peut avoir un impact sur l’efficacité de la reproduction de l’indice. Tous les fournisseurs ne sont pas aussi transparents en ce qui concerne la structure de leurs indices. Il est également important de jeter un coup d’œil sur la liquidité.

Bon à savoir :

Si tu es débutant, il est recommandé de te constituer un portefeuille global et diversifié avant d’investir dans des classes d’actifs thématiques.

Voici comment se compose le terme ETF

Investir dans l’eau – Augmenter la sécurité

À l’aide de la diversification, tu peux diminuer le risque de ton propre portefeuille en investissant dans un grand nombre de valeurs, alors que les thèmes des Exchange Traded Funds n’investissent que dans un secteur particulier et s’apparentent donc plutôt à un pari.

Si tu n’investis par exemple que dans cette matière première liquide, tu t’exposes à un risque plus élevé. Regarde la composition de l’investissement qui t’intéresse dans le domaine de l’eau. Idéalement, ils investissent dans différents domaines.

Il n’est pas conseillé de placer la majeure partie de ton argent investi dans une classe d’actifs précise. Ils peuvent être une option supplémentaire intéressante si tu possèdes déjà un portefeuille diversifié et que tu cherches un Exchange Traded Fund à haut rendement.

Banner - Consorsbank
78/100
Punkte
kostenlose Depotführung
0 € Ordergebühr für 6 Monate
ZUM ANBIETER*

Conclusion : l’ETF sur l’eau, une opportunité d’investissement intéressante

En raison de la croissance démographique, du réchauffement climatique et de la hausse du niveau de vie, l’eau est perçue comme une possibilité d’investissement attrayante. Les besoins en eau potable ne cessent d’augmenter et l’approvisionnement est très mauvais dans certains pays africains. Les prévisions tablent sur une nouvelle augmentation à l’avenir.

Les Exchange Traded Funds offrent une bonne possibilité d’investir dans plusieurs entreprises du secteur de l’eau. Cette classe d’actifs se distingue par un bon rendement ou la possibilité de générer un patrimoine de manière passive et à long terme. De cette façon, tu peux profiter de l’augmentation de la demande.

Actuellement, il n’existe pas encore beaucoup d’Exchange Traded Funds dans ce domaine. On peut citer par exemple l’iShares Global Water UCITS ou le Global X Clean Water UCITS. Si tu t’intéresses à un investissement, il est recommandé de bien regarder la composition et le risque potentiel.

Tu dois être conscient qu’il s’agit d’un Exchange Traded Fund thématique qui n’est pas très diversifié. Investir dans un Exchange Traded Fund de ce type est une bonne chose si tu as déjà un portefeuille diversifié. Si tu veux te constituer un tel portefeuille, tu peux en apprendre davantage ici ou te renseigner sur les fonds indiciels et les Exchange Traded Funds !

FAQ – Foire aux questions sur les ETF sur l’eau

L’inflation élevée, la hausse des taux d’intérêt et la perspective d’une longue récession poussent les investisseurs à chercher des investissements lucratifs. Les 10 meilleurs ETF 2024 ont la possibilité de générer des profits pour nous grâce à des placements financiers à haut rendement, même en période difficile !

Je voudrais aujourd’hui te présenter mes candidats pour les 10 meilleurs ETF 2024. Ils recouvrent des domaines tels que le secteur de l’énergie, la pharmacie, les entreprises « value » et bien d’autres encore. Il faudra bien sûr attendre 12 mois pour savoir s’ils réaliseront réellement les plus gros bénéfices de toute l’année. Cependant, sur la base de mon analyse, je considérerais leurs chances de trouver des ETF offrant des rendements élevés comme très bonnes.

Le plus important en bref :

  • Dans le contexte actuel, de nombreux investissements subissent de lourdes pertes. Certains ETF peuvent néanmoins en profiter
  • Plusieurs secteurs (comme l’énergie) font actuellement de gros bénéfices
  • D’autres domaines deviennent lucratifs (par exemple les marchés émergents) quand la tendance s’inverse.
  • Avec des ETF spéciaux, tu peux aussi profiter des taux d’intérêt élevés ou d’une hausse de l’inflation !

Qu’est-ce que les ETF ?

ETF signifie « Exchange-Traded Funds » (fonds négociés en bourse). Ce sont des fonds de placement qui, comme les actions, sont négociés en bourse.

Les ETF offrent différents avantages aux investisseurs :

  1. Diversification : un ETF peut englober un large éventail de titres tels que des actions, des obligations ou des matières premières, ce qui permet aux investisseurs d’investir dans différents marchés et secteurs.
  2. Rentabilité : les ETF ont habituellement des frais moins élevés que les fonds d’investissement classiques, car ils sont souvent gérés de manière passive, c’est-à-dire qu’ils essaient de reproduire la performance d’un indice donné plutôt que de sélectionner activement des titres.
  3. Flexibilité : comme les ETF sont négociés sur des bourses, les investisseurs ont la possibilité de les acheter et de les vendre aux prix actuels du marché au cours des heures de négociation.
  4. Transparence : les ETF divulguent quotidiennement leurs actifs, ce qui permet aux investisseurs de savoir exactement dans quels titres ils investissent.
  5. Efficacité fiscale : dans de nombreux pays, les ETF sont fiscalement plus efficaces que les fonds d’investissement traditionnels, ce qui signifie que les investisseurs peuvent payer moins d’impôts sur les plus-values et les dividendes.

Les ETF sont populaires auprès des investisseurs qui cherchent un moyen peu coûteux et pratique de diversifier leur portefeuille. Il est en revanche important que les investisseurs comprennent les caractéristiques et les risques spécifiques de chaque ETF avant d’investir.

Quels sont les meilleurs ETF ?

Une inflation à deux chiffres, des taux d’intérêt en forte hausse et la perspective d’une année de récession totale : la situation actuelle n’est pas idéale pour les investisseurs. Des titres qui, il y a quelques semaines encore, étaient considérés comme des investissements sûrs et à haut rendement font aujourd’hui mauvaise figure. Ainsi, les valeurs technologiques américaines comme Amazon, Alphabet, Apple et autres ont subi de fortes pertes. Résultat : une chute de près de 30 % pour le NASDAQ !

De nombreux investisseurs paniquent à présent à la recherche des classes d’actifs sûres restantes. Certes, nous pouvons généralement profiter de la baisse ou de l’immobilité des cours, mais les méthodes employées pour y arriver (ventes à découvert, négoce d’options …) ont leurs propres inconvénients et risques.

Investir dans un produit financier que l’on ne comprend ou ne maîtrise pas complètement soi-même conduit presque toujours à des pertes massives. La plupart des investisseurs privés ont donc plus de chances de réussir en restant sur des actifs connus et éprouvés. Et quelle classe d’actifs répond au mieux à cette définition que les ETF ?

Les Exchange Traded Funds contiennent toujours plusieurs actions ou autres titres. Ils sont basés sur un indice préétabli, de telle sorte que leur composition est prédéfinie. Il n’est donc pas nécessaire de recourir à un gestionnaire hautement rémunéré pour gérer l’investissement. Cela se traduit à son tour par le faible coût des ETF.

Toutefois, un ETF n’est en aucun cas une garantie de rendement ! Beaucoup de fonds ont subi de lourdes pertes par le passé. Avec la récession qui s’annonce, d’autres ETF devraient subir le même sort, alors que d’autres montrent un énorme potentiel en ce moment même – les 10 meilleurs ETF de 2024 à peine !

Quelles valeurs énergétiques figurent parmi les meilleurs ETF 2024 ?

L’attaque russe contre l’Ukraine a déclenché une crise économique et politique. La dépendance de l’Europe, et plus particulièrement de l’Allemagne, vis-à-vis du gaz et du pétrole russes est devenue évidente. Parallèlement, l’incertitude des consommateurs et des entreprises a entraîné une augmentation de l’inflation et a marqué le début de la récession actuelle.

Le remplacement des combustibles fossiles en provenance de Russie a toutefois été rapidement trouvé : Les exportations accrues en provenance d’autres États sont beaucoup plus chères et procurent des bénéfices records aux entreprises énergétiques impliquées. Il n’est donc pas surprenant que ma liste des 10 meilleurs ETF de 2024 comprenne deux produits qui investissent dans le secteur de l’énergie. Alerte spoiler : l’un d’entre eux a enregistré les plus gros bénéfices de tous les produits analysés au cours des 12 derniers mois !

Les personnes qui misent aujourd’hui sur un ETF énergétique peuvent obtenir des rendements élevés grâce à ces évolutions actuelles. En même temps, le risque augmente chaque jour, car l’envolée actuelle ne peut pas durer indéfiniment. Les énergies renouvelables sont plus sûres, plus respectueuses de l’environnement et fournissent de l’électricité/de l’énergie à des prix nettement inférieurs.

La Russie continue de vendre du gaz à l’Europe, mais utilise pour cela des pays tiers comme l’Azerbaïdjan. La politique interviendra-t-elle dans ce domaine et imposera-t-elle de nouvelles sanctions ? Les centrales nucléaires françaises ne pourront-elles toujours pas fonctionner en 2024 en raison de la sécheresse ? Le marché de l’énergie reste un environnement d’investissement extrêmement passionnant, avec des potentiels importants et des risques non négligeables !

Etf Sparplan - VergleichEtf - Sparplan-Vergleich

10 meilleurs ETF en 2024

Pour trouver les 10 meilleurs ETF de 2024, j’ai analysé différents ratios. Comme les résultats des fonds ne représentent toutefois toujours que des valeurs du passé, j’ai également eu recours aux recommandations et aux procédures d’investisseurs professionnels connus.

Bien évidemment, il est impossible de savoir avec certitude si mes 10 meilleurs ETF de 2024 vont effectivement produire les résultats escomptés. Il y a toutefois de bonnes chances, selon moi, que cette liste te donne un aperçu des ETF lucratifs actuels.

Attention !

Il ne s’agit pas d’un conseil en investissement, mais de mon avis et de mon analyse personnelle – comme je ne suis pas conseiller en investissement, je peux bien sûr me tromper à ce sujet !

1. iShares S&P 500 Energy Sector ETFs

NomiShares S&P 500 Energy Sector
ISINIE00B42NKQ00
Volumes1,9 Mrd €
DividendeCapitalisant
Début20.11.2015
Plus grands titresPart dans l’ETF
EXXON MOBIL CORP26,59 %
CHEVRON CORP.18,75 %
CONOCOPHILLIPS9,49 %
EOG RESOURCES INC4,76 %
PIONEER NATURAL RESOURCES CO.3,72 %

On commence la liste des 10 meilleurs ETF 2024 avec un candidat du secteur de l’énergie. Le iShares S&P 500 Energy Sector ETF comprend 23 sociétés actives dans l’extraction, le raffinage et le transport de pétrole et de gaz.

Sur les 12 derniers mois, ce fonds a réalisé une forte performance de 87 %, ce qui le place en tête des 10 meilleurs ETF 2024. Un coup d’œil sur les résultats des cinq dernières années montre tout de même « seulement » 92 %. Ce n’est donc qu’après l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, qui a montré à quel point l’approvisionnement mondial en énergies fossiles était réellement bancal, que les choses ont commencé à s’améliorer.

iShares S&P 500 Energy Sector
Le rendement de l’iShares S&P 500 Energy Sector a été supérieur à 80% l’année dernière. Source : Justetf.com
ETF dans le secteur de l'énergie
Durant les cinq dernières années, l’iShares S&P 500 Energy Sector ETF a d’abord généré peu de rendement. Ce n’est qu’en 2022 que les choses ont commencé à s’améliorer. Source : Justetf.com

Les chiffres clés de cet ETF font très bonne impression : avec un coût total de 0,15 % par an, il est accessible aux investisseurs avec peu de frais. Grâce à un tracking difference négatif, il est même effectivement encore plus avantageux qu’il n’y paraît à première vue.

L’un des inconvénients évidents de l’iShares S&P 500 Energy Sector est la faible présence d’entreprises dans l’indice. Il en résulte une énorme concentration, puisque les dix plus grandes entreprises représentent près de 80 % de cet ETF ! Cette concentration est certainement l’une des raisons du succès massif du fonds, car il s’agit des plus grands groupes pétroliers du monde. Les investisseurs ne doivent toutefois pas s’attendre à un investissement bien diversifié !

Un ratio cours/bénéfices de plus de 20 et un ratio cours/valeur comptable de 2,85 indiquent par ailleurs des risques importants. Comme les actions contenues dans le fonds ont déjà obtenu des résultats aussi impressionnants, le risque de perte de cours à l’avenir est également élevé.

Investir dans ce candidat de notre liste des 10 meilleurs ETF de 2024, c’est donc miser sur des prix de l’énergie élevés à long terme. Les chances que ce pari soit payant sont généralement bonnes. Il n’en reste pas moins qu’il existe un risque correspondant et qu’il ne s’agit donc pas d’un investissement à l’abri de la crise.

2. Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP ETF

NomInvesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP UCITS ETF Dist
ISINIE00B8CJW150
Volumes180 M €
DividendeDistributif
Début15.05.2013
Plus grands titres Part dans l’ETF
ENERGY TRANSFER UNT9,75 %
ENTERPRISE PRODUCTS PARTNERS UNT 9,55 %
MPLX COM UNT 6,64 %
MAGELLAN MIDSTREAM PARTNERS UNT 6,52 %
BLACK STONE MINERALS UNT 5,77 %

Si vous souhaitez aussi investir dans le secteur de l’énergie américain, mais que vous n’êtes pas intéressé par les poids lourds de l’industrie pétrolière, le Morningstar US Energy Infrastructure MLP ETF d’Invesco pourrait vous être plus utile.

En se concentrant sur l’infrastructure nécessaire à l’acheminement de l’énergie proprement dite, on obtient une alternative intéressante pour les investisseurs. Ce domaine très proche te permet de diversifier un investissement énergétique et d’assurer ainsi une plus grande sécurité.

Les résultats des 12 derniers mois montrent que tu ne dois en aucun cas renoncer à des rendements intéressants : les investisseurs ont réalisé ici près de 40% de bénéfices. Mais ici aussi, l’âge d’or ne commencera qu’en 2022, car les chiffres des cinq dernières années ne valent pas la peine d’être mentionnés …

Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP ETF
L’Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP ETF a réalisé un rendement de près de 40% au cours des 12 derniers mois. Source : Justetf.com
Au cours des cinq dernières années, les investisseurs n'ont quasiment pas obtenu de rendement avec l'Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP. Ce n'est qu'à partir de 2022 que les choses ont commencé à s'améliorer. Source : Justetf.com
Au cours des cinq dernières années, les investisseurs n’ont quasiment pas obtenu de rendement avec l’Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP. Ce n’est qu’à partir de 2022 que les choses ont commencé à s’améliorer. Source : Justetf.com

Cet ETF est malheureusement assez cher, avec des frais de 0,5 % par an. Ce montant est même augmenté par la différence de suivi de 1,16 %, qui le rend en pratique deux fois plus cher que ne le suggère le Total Expense Ratio TER ! De plus, il n’atteint pas le volume minimum de 300 millions d’euros pour un ETF « sain ».

Des risques supplémentaires sont également liés à la structure synthétique de l’ETF, dans laquelle les titres sont représentés par ce que l’on appelle un « swap ETF », c’est-à-dire qu’ils n’existent finalement pas vraiment. Ce processus crée une dépendance supplémentaire vis-à-vis d’autres prestataires de services financiers, dont je ne suis personnellement pas fan.

Avec seulement 19 entreprises, il s’agit là aussi d’une forte concentration. En contrepartie, les investisseurs peuvent se réjouir de la distribution d’un dividende intéressant de 6,9% par an actuellement !

En raison du potentiel considérable que j’attribue au secteur des infrastructures énergétiques, l’Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP ETF a tout de même réussi à se hisser dans la liste des 10 meilleurs ETF de 2024. Toutefois, seuls ceux qui sont conscients des risques devraient s’y intéresser.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

3. Vanguard FTSE All World High Dividend Yield ETF

NomVanguard FTSE All World High Dividend Yield
ISINIE00B8GKDB10
Volumes2,9 Mrd €
DividendeDistributif
Début21.05.2013
Plus grands titresPart dans l’ETF
JOHNSON & JOHNSON1,98 %
EXXON MOBIL CORP1,69 %
JPMORGAN CHASE & CO1,41 %
PROCTER & GAMBLE CO1,41 %
NESTLE SA ORD1,34 %

Avec le Vanguard FTSE All World High Dividend Yield, nous avons un véritable classique dans notre liste des 10 meilleurs ETF de 2024, et ce n’est pas sans raison : miser sur les dividendes est une stratégie éprouvée depuis des décennies, qui apporte stabilité et cash-flow dans son propre portefeuille. C’est précisément cette stratégie qui est idéalement représentée par le Vanguard FTSE All World High Dividend Yield.

Pour ce faire, l’indice FTSE All World, qui comprend des entreprises du monde entier, est filtré en fonction des plus gros payeurs de dividendes. Il en résulte plus de 1.000 entreprises de différents secteurs. Cela fait de cet ETF l’un des candidats les plus diversifiés de notre liste des 10 meilleurs ETF 2024.

Le Vanguard FTSE All World High Dividend Yield contient différents secteurs. La finance représente la part la plus importante avec 25 %.
Le Vanguard FTSE All World High Dividend Yield contient différents secteurs. La finance représente la part la plus importante avec 25 %.

Le Vanguard FTSE All World High Dividend Yield ne peut pas rivaliser avec les résultats extrêmes du secteur de l’énergie. Les investisseurs ont toutefois pu se réjouir d’un solide 6 % en 2022, année de crise. Les années précédentes ont été de véritables montagnes russes, mais ont finalement débouché sur un gain de 41 % sur 5 ans.

Vanguard FTSE All World High Dividend Yield ETF
Au cours des 12 derniers mois, les investisseurs ont réalisé un rendement d’environ 6% avec le Vanguard FTSE All World High Dividend Yield ETF. Source : Justetf.com
Vanguard FTSE All World High Dividend Yield ETF
La performance sur cinq ans du Vanguard FTSE All World High Dividend Yield ETF a été de 41%. Source : Justetf.com

Actuellement, 3,73 % de dividendes sont distribués chaque année. Les frais n’en absorbent qu’une petite partie, car avec 0,29 % de frais par an et une différence de suivi légèrement négative, cet ETF est plutôt avantageux.

Le ratio cours/bénéfices de 10,5 et le ratio cours/valeur comptable de 1,6 plaident également en faveur des opportunités à long terme du Vanguard FTSE All World High Dividend Yield. Contrairement aux ETF énergétiques précédents, la troisième place des 10 meilleurs ETF 2024 offre donc une sécurité nettement plus élevée.

4. iShares Edge MSCI World Value Factor ETF

NomiShares Edge MSCI World Value Factor
ISINIE00BP3QZB59
Volumes3,9 Mrd €
DividendeCapitalisant
Début03.10.2014
Plus grands titresPart dans l’ETF
INTEL CORP2,19 %
PFIZER ORD1.99 %
SHELL PLC1,96 %
TOYOTA MOTOR CORP1,87 %
CISCO SYSTEMS INC1,85 %

La prochaine entrée de notre liste des 10 meilleurs ETF de 2024 utilise aussi un indice mondial et le filtre par la suite. L’iShares Edge MSCI World Value Factor utilise trois indicateurs : le ratio cours/valeur comptable, le ratio court/bénéfices futurs attendus et le ratio valeur d’entreprise/cash-flow opérationnel.

Ces critères doivent permettre de trouver des actions particulièrement précieuses. En temps de crise, ces titres « value » sont généralement beaucoup plus stables, car ils appartiennent généralement à des entreprises établies et prospères.

Ce calcul est également valable pour l’iShares Edge MSCI World Value Factor, puisque l’ETF a réalisé un rendement positif de près d’un pour cent, ce qui est nettement mieux que la plupart de ses concurrents, qui ont souvent enregistré de lourdes pertes sur la même période !

iShares Edge MSCI World Value Factor ETF
Avec 1 %, l’iShares Edge MSCI World Value Factor ETF n’a certes pas enrichi les investisseurs l’an dernier, mais il les a tout de même protégés des pertes subies par d’autres produits financiers. Source : Justetf.com
Rendite du iShares Edge MSCI World Value Factor ETF
Au cours des 5 dernières années, le rendement de l’iShares Edge MSCI World Value Factor ETF a été de 27%. Source : Justetf.com

Avec 0,3% par an et un tracking difference légèrement négatif, cette entrée de notre liste des 10 meilleurs ETF de 2024 est bien abordable. Il est également particulièrement adapté aux investisseurs soucieux de sécurité en raison de sa bonne diversification (400 sociétés sont incluses).

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

5. iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF

NomiShares US Dollar Ultrashort Bond ETF
ISINIE00BGCSB447
Volumes838 M €
DividendeCapitalisant
Début03.07.2018
Plus grands titresPart dans l’ETF
IE00BK8MB2662,19 %
US68389XBR521,70 %
US35671DAZ871,56 %
US06051GEU941,30 %
US46625HJH491,00 %

La hausse des taux d’intérêt rend la vie difficile à de nombreux produits financiers et investisseurs – pourquoi ne pas profiter précisément de cette situation ? Avec l’iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF, nous pouvons investir dans des obligations américaines à court terme et profiter des taux d’intérêt.

Sont incluses les obligations notées « investment grade » et d’une durée maximale d’un an si elles sont à taux fixe ou de trois ans si elles sont à taux variable.

Au total, 514 obligations de ce type assurent une bonne diversification. L’augmentation des taux d’intérêt directeurs aux États-Unis cette année a permis à l’ETF de réaliser un rendement intéressant d’un peu plus de 8 %. Comme il est très probable que les taux d’intérêt maintiennent leur niveau actuel, l’iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF devrait lui aussi continuer à en profiter.

iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF positiv
La hausse des taux d’intérêt a eu une influence positive sur la performance de l’iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF. Au cours des 12 derniers mois, les investisseurs ont pu obtenir un rendement de 8,6%. Source : Justetf.com
iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF
Au cours des quatre années qui ont suivi son lancement, l’iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF n’a guère réalisé de bénéfices. Ce n’est qu’en 2022 que les choses se sont améliorées. La performance globale n’est que de 19%. Source : Justetf.com

Les faibles coûts de seulement 0,09% par an sont particulièrement intéressants, et la différence de suivi de 0,11% n’y change pas grand-chose. Cela fait de l’iShares US Dollar Ultrashort Bond ETF un investissement attractif pour tous ceux qui veulent profiter des taux d’intérêt élevés actuels.

6. SPDR Bloomberg 1-3 Month T-Bill ETF

NomSPDR Bloomberg 1-3 Month T-Bill UCITS ETF
ISINIE00BJXRT698
Volumes146 M €
DividendeCapitalisant
Début17.07.2019
Plus grands titresPart dans l’ETF
US912796N96810,28 %
US912796W6218,88 %
US912796M8958,87 %
US912796W5488,80 %
US912796W7048,21 %

Le SPDR Bloomberg 1-3 Month T-Bill ETF utilise lui aussi des obligations, mais dans ce cas directement émises par le gouvernement américain. Cela permet d’obtenir des rendements intéressants en période de récession et de hausse des taux d’intérêt. Les investisseurs ont déjà ressenti cet effet cette année et ont déjà pu réaliser un gain de 9 %.

Mais si l’on regarde plus loin dans le temps, on tombe sur des chiffres moins sympathiques. Ce n’est pas surprenant, car cet ETF n’est vraiment lucratif que depuis le relèvement des taux d’intérêt cette année. Depuis son lancement en juillet 2019, les investisseurs n’ont pu y prendre que 11 %.

De bons rendements pour les investisseurs
Avec la hausse des taux d’intérêt depuis le printemps 2022, le rendement du SPDR Bloomberg 1-3 Month T-Bill a également augmenté de manière spectaculaire et se situe actuellement à 9%. Source : Justetf.com
SPDR Bloomberg 1-3 Month T-Bill ETF
Depuis son lancement en juillet 2019, le SPDR Bloomberg 1-3 Month T-Bill ETF n’a d’abord pas pu présenter de résultats intéressants. Ce n’est qu’en 2022 que les choses se sont améliorées grâce au relèvement des taux d’intérêt. Source : Justetf.com

Les investisseurs profitent de frais réduits (0,10 % par an, différence de suivi de 0,10 % également). Il comprend 14 titres représentant des obligations d’État individuelles avec une date de référence. Ce candidat de notre liste des 10 meilleurs ETF de 2024 est donc destiné aux investisseurs soucieux de sécurité et qui souhaitent profiter des taux d’intérêt élevés actuels.

Banner - DeGiro
90/100
Punkte
über 50 Handelsplätze weltweit verfügbar
3,90 € Ordergebühren pro Kauf oder Verkauf
50 € Bonus bei Depoteröffnung
ZUM ANBIETER*

7. iShares Agribusiness ETF

NomiShares Agribusiness
ISINIE00B6R52143
Volumes913 M €
DividendeCapitalisant
Début16.09.2011
Plus grands titresPart dans l’ETF
DEERE ORD10,18 %
NUTRIEN LTD10,15 %
ARCHER DANIELS MIDLAND CO.10,10 %
CORTEVA INC.9,89 %
TYSON FOODS INC -A4,66 %

L’alimentation est l’un des biens qui a connu les plus fortes hausses de prix liées à l’inflation ces derniers mois. Avec l’iShares Agribusiness, tu peux profiter de cette évolution, car l’ETF contient les plus grandes entreprises cotées en bourse dans les domaines de l’agriculture et de la production alimentaire.

On y trouve des entreprises comme le fabricant de tracteurs John Deere, le producteur de semences Corteva ou Tyson Foods, qui couvre un cinquième des besoins en viande aux Etats-Unis. Au cours des 12 derniers mois, l’ETF a ainsi pu réaliser un rendement de 19%, alors que de nombreuses actions et ETF ont plutôt enregistré des pertes.

Est-ce que l'iShares Agribusiness est le meilleur ETF ?
Au cours des 12 derniers mois, les investisseurs ont réalisé un rendement intéressant de 19% avec l’iShares Agribusiness. Source : Justetf.com
Les personnes qui investissent dans l'iShares Agribusiness depuis cinq ans ont obtenu un rendement total de 79 %.
Les personnes qui investissent dans l’iShares Agribusiness depuis cinq ans ont obtenu un rendement total de 79 %. Source : Justetf.com

Le résultat sur cinq ans, avec un bénéfice de 79 %, est tout à fait honorable. Avec 0,55 % par an, les investisseurs doivent néanmoins s’attendre à des coûts plutôt élevés. En contrepartie, tu as accès à un secteur d’activité très sûr, qui devrait rester lucratif à l’avenir.

8. Lyxor Euro 2-10Y Inflation Expectations ETF

NomLyxor Euro 2-10Y Inflation Expectations
ISINLU1390062245
Volumes1,2 Mrd €
DividendeCapitalisant
Début13.04.2016
Plus grands titresPart dans l’ETF
OAT IE 1.85% 07/27 12,64 %
DBRI IE 0.5% 4/3011,19 %
DBRI IE 0.1% 4/26 9,07 %
OAT IE 0.7% 7/30 8,64 %
OAT IE 3.15% 07/32 8,33 %

Un autre problème majeur auquel les investisseurs sont actuellement confrontés est l’inflation élevée. Mais là encore, les ETF offrent la possibilité de faire de la nécessité une vertu : le Lyxor EUR 2-10Y Inflation Expectations te permet de profiter de l’inflation !

Pour ce faire, les obligations d’État de l’Allemagne et de la France ainsi que leurs positions courtes sont utilisées afin de générer des bénéfices à partir des anticipations d’inflation des marchés. Avec les valeurs d’inflation élevées actuelles, le Lyxor Euro 2-10Y Inflation Expectations en profite et affiche des rendements élevés. Toutefois, si l’inflation devait à nouveau baisser, cet ETF connaîtrait également une baisse.

De cette façon, les investisseurs ont pu obtenir ici un rendement de 11 % l’an passé. Comme l’inflation était beaucoup plus faible auparavant, les résultats de l’ETF sont également nettement moins bons sur cette période. Si l’on considère les cinq dernières années, le rendement n’a été que de 10 petits pour cent.

Lyxor EUR 2-10Y Inflation Expectations
La forte inflation en 2022 a également stimulé le Lyxor EUR 2-10Y Inflation Expectations, qui a généré un rendement imposant de 11%. Source : Justetf.com
Meilleur ETF
Au cours des cinq dernières années, le Lyxor EUR 2-10Y Inflation Expectations ETF n’a pas porté chance aux investisseurs – ce qui n’est pas étonnant, car il n’y a guère eu d’inflation notable. Source : Justetf.com

Ceux qui veulent miser sur l’inflation avec ce candidat de notre liste des 10 meilleurs ETF de 2024 doivent être conscients du risque d’un tel pari. Les frais de l’ETF, qui s’élèvent à 0,25 % et la différence de suivi à 0,42 %, sont toutefois relativement supportables.

Banner - ING
83/100
Punkte
kostenlose Depotführung
1 % Bonuszins p. a. für 4 Monate
ZUM ANBIETER*

9. Vanguard FTSE Emerging Markets

NomVanguard FTSE Emerging Markets UCITS ETF
ISINIE00B3VVMM84
Volumes1,8 Mrd €
DividendeDistributif
Début22.05.2012
Plus grands titresPart dans l’ETF
TWN SEMICONT MAN ORD5,98 %
TENCENT HLDGS. LTD 3,76 %
ALIBABA GROUP HOLDING LTD ORD2,66 %
RELIANCE INDUSTRIES ORD A1,73 %
MEITUAN DIANPING1,61 %

L’économie des pays émergents et en développement a été sévèrement touchée par les taux d’intérêt élevés et la force du dollar. Par conséquent, les ETF comme le Vanguard FTSE Emerging Markets, qui misent précisément sur les entreprises de ces régions, sont actuellement en mauvaise posture.

Mais ce qui baisse doit tôt ou tard remonter ! En cas de renversement de tendance, les titres du secteur des marchés émergents devraient être tout particulièrement lucratifs. Bien que ses résultats actuels ne le laissent pas présager, le Vanguard FTSE Emerging Markets s’est retrouvé dans ma liste des 10 meilleurs ETF de 2024 en raison de ce potentiel.

Les investisseurs peuvent y faire des achats à un prix très avantageux : Le rapport cours/bénéfice de 9,6 est tout aussi attrayant que le dividende de 3,9 % par an. Cela constitue au moins une petite consolation, compte tenu du mauvais rendement de -13 % au cours des douze derniers mois.

La performance actuelle du Vanguard FTSE Emerging Markets
La performance actuelle du Vanguard FTSE Emerging Markets est très mauvaise (-13%), mais son potentiel est d’autant plus grand. Source : Justetf.com
Vanguard FTSE Emerging Markets
Au cours des cinq dernières années, les investisseurs n’ont pu obtenir qu’un rendement de 11 % en misant sur le Vanguard FTSE Emerging Markets. Source : Justetf.com

Des frais de 0,22 % par an et un tracking difference de 0,26 % placent le Vanguard FTSE Emerging Markets dans la moyenne en matière de frais. Les plus de 1.000 titres qu’il contient et la possibilité d’investir en dehors du marché américain sont en outre intéressants pour diversifier son portefeuille.

10. iShares S&P 500 Healthcare Sector ETFs

NomiShares S&P 500 Healthcare Sector
ISINIE00B43HR379
Volumes2,8 Mrd €
DividendeCapitalisant
Début20.11.2015
Plus grands titresPart dans l’ETF
UNITEDHEALTH GRP. INC 10,30 %
JOHNSON & JOHNSON9,36 %
ELI LILLY & CO5,63 %
ABBVIE ORD SHS5,46 %
PFIZER ORD5,36 %

Le secteur américain de la santé est globalement très rentable – même une récession ou une inflation n’y changera pas grand-chose. Avec l’iShares S&P 500 Healthcare Sector de ma liste des 10 meilleurs ETF de 2024, tu peux justement profiter de ce domaine !

Durant l’année de crise de 2022, les investisseurs ont ainsi pu obtenir un rendement de 12 %. Ceux qui investissent depuis cinq ans ont même pu se réjouir d’un incroyable taux de 105 % ! À cela s’ajoutent des frais annuels extrêmement bas de 0,15 % et un tracking difference de -0,15 %.

La performance du iShares S&P 500 Healthcare Sector
Malgré la situation difficile, la performance de l’iShares S&P 500 Healthcare Sector a été très positive en 2022 (12%). Source : Justetf.com
Un rendement de 105 % sur cinq ans
Un rendement de 105% sur cinq ans a fait battre le cœur des investisseurs. Source : Justetf.com

La vigilance est tout de même recommandée en raison de la présence de seulement 64 entreprises, du risque de concentration sur le marché américain et du rapport cours/bénéfices élevé : Le PER, actuellement supérieur à 23, indique une surévaluation qui pourrait entraîner une chute des cours. Néanmoins, l’iShares S&P 500 Healthcare Sector est un candidat très intéressant pour ton portefeuille, ne serait-ce qu’en raison de son rendement jusqu’à présent.

Banner - Trade Republic
95/100
Points
Très bonne application
Actions et plans d'épargne à partir de 1 € seulement
Bonus : Actions gratuites d'une valeur allant jusqu'à 200 €

AU FOURNISSEUR*

Conclusion : les 10 meilleurs ETF en 2024 pour ton portefeuille

Ma liste des 10 meilleurs ETF de 2024 comprend des titres qui présentent un potentiel significatif pour des raisons très différentes. Tu y trouveras des ETF qui ont déjà généré des rendements massifs par le passé et qui, je l’espère, continueront à le faire à l’avenir. Mais il y a aussi des candidats qui sont actuellement en mauvaise position, mais qui pourraient bénéficier d’un renversement de tendance l’année prochaine.

Pour tous les titres, tu dois être conscient qu’il n’y a aucune garantie de hausse future des cours. Par exemple, on peut supposer que les prix de l’énergie resteront élevés dans les mois à venir, mais une mesure politique ou un changement de contexte économique pourrait faire chuter les prix du pétrole, du gaz et autres. Les ETF concernés devraient alors subir des pertes en conséquence.

Comme toujours, tu dois faire attention à bien diversifier ton portefeuille : les titres de ma liste des 10 meilleurs ETF de 2024 peuvent être un complément lucratif à tes investissements. Malgré de bonnes chances d’obtenir des bénéfices substantiels, ne mets pas tous tes œufs dans le même panier !

FAQ – Foire aux questions sur la liste des 10 meilleurs ETF de 2024 ?

Routes, écoles, hôpitaux, lignes téléphoniques… l’infrastructure est à la base de notre vie moderne. Mais la grande importance de ce secteur a-t-elle également des répercussions sur les entreprises concernées ? Nous analysons si un ETF infrastructure vaut la peine et quelles sont les perspectives d’avenir du secteur !

L’essentiel en bref :

  • L’infrastructure est un élément central de notre société et, en tant que tel, elle est extrêmement importante. On s’attend donc à une croissance considérable du secteur à long terme.
  • Différents ETF infrastructure sont disponibles et se distinguent souvent par une très bonne diversification.
  • En raison de la récession actuelle, les cours sont en baisse. Il pourrait être intéressant d’y entrer, car une croissance à long terme est attendue.

Qu’est-ce qui fait partie de l’infrastructure ? Plus que tu ne le penses !

Lorsque nous parlons d’infrastructure, ce sont généralement les routes avec des nids de poule qui nous viennent en premier à l’esprit. Tu penses peut-être aussi à la lenteur du développement du réseau de fibre optique en Allemagne. Ces deux points sont bien sûr corrects, mais ce domaine englobe bien d’autres choses !

On subdivise le champ en infrastructures techniques et sociales pour une meilleure vue d’ensemble. On y ajoute souvent un troisième domaine, celui des “infrastructures vertes” (réserves naturelles, parcs et espaces verts, entretien des cours d’eau…). Examinons tout ce qui en fait partie et qui est donc potentiellement disponible pour un investissement dans un ETF infrastructure :

Infrastructure technique

Le domaine de l’infrastructure technique comprend bien sûr le réseau de transport avec toutes les routes, les autoroutes, les voies ferrées pour le trafic local et à longue distance, mais également l’entretien des eaux pour la navigation intérieure et tout ce qui touche au trafic aérien (aéroports, sécurité aérienne). Les transports publics en font aussi partie.

En raison de la privatisation progressive, l’approvisionnement énergétique en électricité, en gaz ou en chauffage urbain a été quelque peu oublié. Les carburants entrent aussi dans cette catégorie et sont assurés par un réseau de stations-service.

Dans le domaine de la communication, cela concerne notre réseau téléphonique et l’Internet, que ce soit par câble ou via la téléphonie mobile. La radiodiffusion (télévision et radio) fait aussi partie de l’infrastructure, tout comme la poste.

De plus, l’approvisionnement et l’élimination (eau potable, eaux usées, collecte des déchets…) et même l’infrastructure financière composée des banques, des systèmes fiscaux et monétaires relève du domaine de l’infrastructure technique.

Infrastructure sociale

En matière d’infrastructures sociales, on se focalise en général sur les écoles, les universités et les établissements d’enseignement similaires. En réalité, ce domaine comprend bien d’autres choses ! Il inclut également les services de garde d’enfants, les orphelinats, les maisons et les services de soins.

L’ensemble du système de santé, avec ses hôpitaux et ses services de secours, relève également de l’infrastructure sociale. S’y ajoutent les offres culturelles telles que les musées et les bibliothèques.

La sécurité publique est particulièrement importante. Il s’agit de la police, de la protection contre les catastrophes et de la protection de la population ou de la défense nationale. La protection sociale par le biais d’assurances (par exemple l’assurance chômage, l’assurance dépendance ou l’assurance retraite) fait également partie de l’infrastructure.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Les ETF infrastructure, un investissement lucratif avec des perspectives d’avenir

L’infrastructure est un domaine très vaste et d’une importance capitale pour notre société. Ce n’est que grâce à lui que notre vie moderne et toutes ses commodités sont possibles. Comme toujours, un domaine important est aussi un investissement potentiellement lucratif !

Investir dans l’ensemble du secteur avec un ETF infrastructure, c’est investir son argent de manière très diversifiée. Même si tous les éléments de notre infrastructure ne sont de loin pas accessibles aux entreprises et investisseurs privés (sécurité aérienne, orphelinats, approvisionnement en eau…), il existe un vaste choix parmi les secteurs et les nations les plus divers.

Un point particulièrement intéressant : la demande de projets d’infrastructure peut varier, mais elle ne diminuera jamais complètement. Il faut toujours rénover les routes, construire des ponts, assurer l’approvisionnement en énergie et faire fonctionner les hôpitaux !

Pour les investisseurs, un ETF infrastructure permet donc d’accéder à un secteur particulièrement porteur. La croissance prévue est également énorme : malgré une récession imminente, on s’attend à ce que près de 57 billions de dollars soient investis dans les infrastructures à l’échelle mondiale d’ici 2030.

Il s’agit entre autres de la transition énergétique ou des dépenses colossales qui seront nécessaires suite à la catastrophe climatique (digues, protection civile, approvisionnement en eau sur des milliers de kilomètres, usines de dessalement…). Là aussi, un ETF infrastructure est donc très bien positionné pour l’avenir.

Des milliers de projets sont en cours dans les pays industrialisés, mais aussi au Moyen-Orient, en Inde et dans de nombreux pays émergents. L’infrastructure est donc une véritable méga-tendance !

Dans de nombreux cas, ce sont les États concernés qui sont responsables des différents projets – un financement privé ne serait souvent pas possible en raison de leur taille. Cela offre une sécurité et une prévisibilité supplémentaires !

Si tu t’intéresses également à d’autres ETF du futur, lis les articles sur les ETF pour la mobilité électrique, les ETF pour l’impression 3D, les ETF pour les semi-conducteurs ou les ETF pour les énergies renouvelables.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Quel ETF infrastructure choisir ?

Parmi les ETF sectoriels, le secteur de l’infrastructure est solidement positionné. Plusieurs ETF infrastructure sont disponibles et offrent différentes priorités. Les investisseurs peuvent par exemple filtrer leurs placements en fonction de la région ou de la durabilité.

1. iShares Global Infrastructure UCITS ETF

iShares Global Infrastructure UCITS ETF
ISIN: IE00B1FZS467
Taille : 1,855 milliard d’euros
Frais totaux (TER) : 0,65 % par an
Début : 20 octobre 2006
Distribution : Distribution

Le Global Infrastructure UCITS d’iShares est un poids lourd absolu en matière d’ETF d’infrastructure : plus de 1,8 milliard d’euros sont investis dans ce fonds ! Il investit dans les plus grandes entreprises d’infrastructure du monde entier.

Dans la pratique, cela se traduit par une forte concentration sur le marché nord-américain : plus des trois quarts des titres inclus proviennent des États-Unis et du Canada ! Si nous regardons les secteurs, nous voyons une forte proportion de services (52 pour cent), d’industrie (23 pour cent) et d’énergie (12 pour cent).

Par le passé, les investisseurs ont pu générer des rendements sympathiques, mais pas forcément impressionnants, avec cet ETF d’infrastructure. Ces derniers mois, la situation s’est toutefois dégradée, car le mauvais climat économique pèse lourdement sur les entreprises. Les frais relativement élevés de 0,65 pour cent par an sont donc particulièrement pénalisants.

iShares Global Infrastructure UCITS ETF Performance
La performance de l’iShares Global Infrastructure UCITS ETF (bleu) reste globalement inférieure à celle du standard MSCI World (noir). Source : Justetf.com

Mais une crise est aussi toujours une opportunité : l’entrée au point bas pourrait être très profitable à long terme, car le secteur a généralement d’excellentes perspectives d’avenir. Comme toujours, il est toutefois difficile d’identifier correctement ce point bas …

2. iShares Emerging Market Infrastructure UCITS ETF

iShares Emerging Market Infrastructure UCITS ETF
ISIN: IE00B2NPL135
Taille : 53 millions d’euros
Frais totaux (TER) : 0,74 % par an
Début : 15 février 2008
Distribution : Distribution

Tu souhaites investir dans un ETF infrastructure sans les États-Unis et tu as les nerfs solides ? Alors l’iShares Emerging Market Infrastructure UCITS ETF pourrait être pour toi ! Il s’agit d’investir dans des entreprises d’infrastructure des pays émergents.

La Chine, Hong Kong, le Brésil et le Mexique occupent ici les premières positions. L’industrie et les services sont les secteurs les plus importants avec près de 40 % chacun, suivis par l’énergie avec environ 19 %.

Les investisseurs devront cependant se préparer à un parcours en montagnes russes : les performances vont de moins 45 % à plus 66 % ! Il semblerait que cela ne plaise pas à beaucoup d’investisseurs : le volume de cet ETF infrastructure ne s’élève pour l’instant qu’à 53 millions d’euros, bien qu’il soit déjà disponible depuis 2008. Les frais élevés de 0,74 % par an pourraient également y contribuer.

iShares Emerging Market Infrastructure UCITS ETF Performance.
Au début de la crise du Covid, le fonds iShares Emerging Market Infrastructure UCITS (bleu) a connu une baisse. Toutefois, alors que d’autres placements comme le MSCI World (en noir) se sont rapidement redressés, on attend ici encore en vain une hausse. Source : Justetf.com

Les investisseurs courageux peuvent aussi spéculer sur une hausse future. Dans les pays émergents en particulier, d’importants projets d’infrastructure sont prévus dans les années à venir, dont cet ETF infrastructure profiterait.

3. iShares Smart City Infrastructure UCITS ETF

iShares Smart City Infrastructure UCITS ETF
ISIN: IE00BKTLJC87
Taille : 276 millions d’euros
Frais totaux (TER) : 0,40 % par an
Début : 03 mars 2020
Distribution : Capitalisation

Les smart cities sont un domaine particulièrement intéressant de l’infrastructure. Il comprend des solutions modernes pour la cohabitation humaine, telles que les véhicules et les bâtiments intelligents, l’Internet des objets, le commerce électronique, l’approvisionnement et l’élimination intelligents et bien plus encore.

Avec l’iShares Smart City Infrastructure UCITS ETF, tu peux investir de manière ciblée dans des entreprises qui sont actives dans ce domaine. Il s’agit pour moitié d’entreprises américaines et pour 10 % d’entreprises japonaises, ainsi que de parts nettement plus petites d’entreprises britanniques, canadiennes et autres. Cet ETF infrastructure offre donc une diversification relativement bonne !

Bien qu’il ne soit proposé que depuis 2020, le Smart City ETC a déjà pu atteindre un volume respectable de 276 millions d’euros. Les coûts, qui s’élèvent à 0,40 % par an, sont également nettement inférieurs à ceux d’autres ETF d’infrastructure.

En matière de performance, la situation n’est pas non plus très brillante ; le démarrage juste avant le début de la crise du Covid a toutefois été extrêmement malheureux, de sorte qu’il convient d’être un peu indulgent. Néanmoins, les investisseurs ont tout de même pu obtenir un rendement d’environ 20 % en 2,5 ans.

iShares MSCI Global Semiconductors ETF Performance
L’iShares Smart City Infrastructure ETF (bleu) est resté juste derrière le MSCI World (noir). Source : Justetf.com

L’iShares Smart City Infrastructure ETF reste donc à la traîne par rapport au MSCI World. Néanmoins, comme il s’agit d’un sous-secteur très orienté vers l’avenir, un investissement à long terme pourrait s’avérer rentable.

Si tu préfères les ETF économiques comme investissements, je te recommande l’article sur les ETF du secteur financier et les ETF industriels.

Banner - DeGiro
90/100
Punkte
über 50 Handelsplätze weltweit verfügbar
3,90 € Ordergebühren pro Kauf oder Verkauf
50 € Bonus bei Depoteröffnung
ZUM ANBIETER*

Conclusion : bon moment pour commencer à investir dans les ETF infrastructure

Actuellement, de nombreux ETF infrastructure se trouvent à des niveaux bas, car les séquelles de la crise du Covid et la récession actuelle attaquent les bénéfices des entreprises. En raison des perspectives d’avenir souvent excellentes, il pourrait donc être particulièrement intéressant d’investir actuellement !

Les ETF infrastructure reflètent en effet des entreprises qui ont une importance considérable dans notre vie. Elles assurent notre approvisionnement en énergie, construisent des routes, des ponts, des aéroports et autres, fournissent Internet ou veillent à ce que nos déchets soient éliminés.

Comme ils sont souvent mandatés par des États et que les projets sont souvent de grande envergure, les bénéfices sont également intéressants et garantis à long terme. En effet, partout dans le monde, y compris dans les pays émergents, des sommes colossales sont investies dans les infrastructures.

Les investisseurs bénéficient d’une grande diversification avec un ETF infrastructure : de nombreux secteurs dépendent directement ou indirectement du domaine de l’infrastructure et sont inclus dans les fonds correspondants. Si tu veilles en outre à une répartition géographique et que tu peux éviter une concentration (en général sur le marché américain), tu es extrêmement bien positionné pour l’avenir.

L’entrée dans un ETF infrastructure pourrait donc être un investissement judicieux à long terme. La baisse actuelle des cours pourrait indiquer un moment judicieux pour entrer sur le marché.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

FAQ – Foire aux questions sur les ETF infrastructure

Les biens de consommation typiques sont demandés même lorsque l’économie va mal. Cela fait d’un ETF pour ces biens de consommation un investissement intéressant ! Nous avons examiné de plus près ce que tu peux attendre des ETF sur les biens de consommation et quand il vaut la peine d’y entrer.

Le plus important en bref :

  • Les biens de consommation sont par exemple les aliments, les boissons ou les articles d’hygiène. Ils sont toujours nécessaires et ne dépendent donc guère de la conjoncture.
  • Un ETF sur les biens de consommation est un investissement judicieux, particulièrement performant en période de crise.
  • On y trouve souvent de grandes marques bien établies, ce qui augmente considérablement la sécurité d’un ETF sur les biens de consommation.
  • Le rendement escompté est solide et résiste en grande partie à la crise.

Pourquoi des biens de consommation ?

Le terme “biens de consommation” regroupe typiquement les produits alimentaires, les boissons, les articles d’hygiène et de droguerie, les articles ménagers et autres produits similaires de consommation courante.

Nous en avons besoin régulièrement et nous pourrions difficilement nous en passer. C’est pourquoi ils constituent un investissement lucratif même en temps de crise : même si l’inflation, le krach boursier ou une guerre en Ukraine font rage, nous devons manger, boire et nous laver !

Un ETF sur les biens de consommation n’entre donc pas dans la catégorie des investissements cycliques, car il ne suit que très peu les mouvements de la conjoncture. Ce type de produit d’investissement se distingue donc des biens cycliques tels que les voitures, les voyages ou les articles de luxe.

Elles font partie des dépenses qu’un ménage peut généralement reporter sans problème et qu’il préfère donc remettre à un moment où la situation économique sera plus favorable. C’est pourquoi ces “consommations discrétionnaires” souffrent davantage en période de difficultés.

De plus, avec un ETF sur les biens de consommation, nous profitons de la qualité des entreprises qui le composent : Le secteur se caractérise par des entreprises bien établies, souvent très grandes, qui comptent parmi les marques les plus connues au monde. Coca-Cola, Pepsi, Nestlé, L’Oréal, Danone, Heineken et d’autres titres font partie intégrante de notre quotidien.

En temps de crise, un ETF pour les biens de consommation est rentable

Les ETF sur les biens de consommation contiennent de très nombreux titres qui jouissent d’une grande réputation auprès des actionnaires. Le nombre de dividendes aristocratiques est également énorme et témoigne de la qualité du secteur.

Les entreprises ainsi établies ont depuis longtemps conquis leur marché respectif et se trouvent dans une position sûre. Il n’est certes pas exclu que de tels poids lourds soient mis sous pression par de nouveaux concurrents ou se retrouvent dans une situation économique difficile, mais la probabilité est extrêmement faible.

C’est justement en période de crise que les avantages de cette stabilité et de ce pouvoir de marché apparaissent. Un ETF sur les biens de consommation est un investissement particulièrement intéressant en cas de ralentissement économique, car de tels produits s’en sortent généralement mieux que d’autres ETF sectoriels.

Cela s’explique notamment par la grande fidélité à la marque de la plupart des consommateurs. Même lorsque leur porte-monnaie est à sec, rares sont les clients qui délaissent leurs marques préférées pour des alternatives moins chères.

Les entreprises sont donc moins influencées par la conjoncture et réalisent de solides bénéfices même en temps de crise. En tant qu’investisseur dans un ETF pour de tels biens de consommation, nous profitons à notre tour précisément de cette stabilité.

Perspectives d’avenir du secteur

Le secteur des biens de consommation comprend en grande partie des objets consommables que nous devons boire, manger ou utiliser pour ensuite nous les procurer à nouveau. Par conséquent, la demande semble assurée dans un avenir prévisible.

Une bonne dose d’innovation permet en outre de garder les consommateurs de bonne humeur. Qu’il s’agisse de nouvelles saveurs ou de produits durables, il y a toujours des possibilités de stimuler la consommation.

Les objets ménagers, comme par exemple les produits blancs (réfrigérateurs, lave-vaisselle, machines à laver…) ou les articles de loisirs, font également partie des biens de consommation. En raison de leur espérance de vie limitée et des innovations régulières, la demande ne faiblit pas non plus dans ce domaine.

Mais ce sont les pays émergents qui devraient avoir la plus grande influence sur le secteur : Les chiffres de vente en Inde, en Chine et autres explosent pour de nombreux fabricants en raison d’une nouvelle classe moyenne qui s’y établit et qui mise sur des produits de qualité. Ceux qui investissent dans ce secteur via un ETF pour biens de consommation peuvent profiter de cette croissance massive dans les années à venir.

Les problèmes actuels, tels que l’inflation élevée et l’incertitude des consommateurs en raison des guerres, des pandémies et des pénuries d’approvisionnement, ne concernent guère les ETF de biens de consommation. Les produits de marque qu’ils contiennent font partie des rares biens pour lesquels les consommateurs paient également un prix plus élevé (en raison de l’inflation).

Une composante psychologique joue ici un rôle très important lors de l’achat : le sentiment de qualité, de notoriété et donc de sécurité résonne. Même si cette impression n’est que subjective, elle assure des ventes élevées et durables.

Si tu t’intéresses aussi à d’autres ETF du futur, lis les articles sur les ETF pour la mobilité électrique, les ETF pour l’impression 3D, les ETF pour les semi-conducteurs ou les ETF pour l’énergie renouvelable.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Les ETF de biens de consommation suivants sont disponibles

L’offre d’ETF représentant les biens de consommation est solide. Les investisseurs trouvent des produits qui se concentrent sur le marché américain, l’Europe ou le monde entier. Toutefois, il est encore difficile de trouver un fonds qui représente les marchés émergents de manière spécifique.

Bon à savoir :

Les ETF de biens de consommation sont appelés en anglais “consumer staples”. “Consumer Discretionaries” sont en revanche des produits de luxe, c’est-à-dire l’inverse en termes de résistance à la crise.

1. Xtrackers MSCI World Consumer Staples UCITS

Xtrackers MSCI World Consumer Staples UCITS
ISIN: IE00BM67HN09
Taille : 729 millions d’euros
Frais totaux (TER) : 0,25 % par an
Début : 09 mars 2016
Distribution : Distribution

Le Xtrackers MSCI World Consumer Staples UCITS est un très gros ETF avec un volume de plus de 700 millions d’euros. Il représente le marché des biens de consommation des pays industrialisés, ce qui se traduit par une part de près de 60 % d’entreprises américaines.

Sur une longue période, sa performance ne peut pas rivaliser avec celle du MSCI World, car les biens de consommation sont souvent un peu moins performants en période de forte croissance. En revanche, en période de crise, cet ETF de biens de consommation fait bonne figure, comme on pouvait s’y attendre, et a souvent surperformé le MSCI World.

Xtrackers MSCI World Consumer Staples UCITS ETF Performance 3 ans
La comparaison entre l’indice Xtrackers MSCI World Consumer Staples (bleu) et l’indice MSCI World (noir) sur une période de trois ans est en faveur du MSCI World. Source : Justetf.com
Xtrackers MSCI World Consumer Staples UCITS ETF Performance 6 mois
Au cours des six derniers mois turbulents, le Xtrackers MSCI World Consumer Staples (bleu) a démontré sa résistance à la crise et a souvent surperformé le MSCI World (noir). Source : Justetf.com

Le Xtrackers MSCI World Consumer Staples a déjà prouvé sa bonne performance en période de ralentissement économique et pourrait donc être un investissement judicieux. La récession qui s’annonce pèsera sans aucun doute lourdement sur les autres types d’investissement et épargnera peut-être un tel ETF de biens de consommation.

2. SPDR MSCI Europe Consumer Staples UCITS ETF

SPDR MSCI Europe Consumer Staples UCITS ETF
ISIN: IE00BKWQ0D84
Taille : 530 millions d’euros
Frais totaux (TER) : 0,18 % par an
Début : 05 décembre 2014
Distribution : Capitalisation

Si vous visez le marché européen des biens de consommation, le SPDR MSCI Europe Consumer Staples UCITS ETF pourrait vous être utile. Avec une taille de 530 millions d’euros, il s’agit là aussi d’un grand ETF qui, avec seulement 0,18 % de frais par an, ne pèse guère sur nos rendements.

Il s’agit d’entreprises européennes qui produisent et commercialisent des biens de consommation. Le Royaume-Uni représente la plus grande part (35 %), suivi de la Suisse (près de 30 %) et de la France (14 %).

L’ETF SPDR MSCI Europe Consumer Staples est soumis à une restriction : la plus grande entreprise ne peut représenter plus de 35 % du fonds, et chaque entreprise supplémentaire plus de 20 %. Nestlé occupe actuellement la première place avec 27 %, tandis que la deuxième place est occupée par Unilever avec seulement 9 %. Dans la pratique, cette règle n’a donc actuellement aucune influence sur la composition.

Si l’on compare cet ETF dédié aux biens de consommation à l’indice de référence typique MSCI World, l’image est mitigée : la performance générale de ces dernières années a été plutôt médiocre ; toutefois, le SPDR MSCI Europe Consumer Staples a obtenu de meilleurs résultats, surtout en période difficile, comme celle que nous avons connue récemment.

SPDR MSCI Europe Consumer Staples UCITS ETF Performance 3 ans
Comparé au MSCI World (noir), le SPDR MSCI Europe Consumer Staples (bleu) fait moins bien sur une période d’observation de 3 ans. Source : Justetf.com
SPDR MSCI Europe Consumer Staples UCITS ETF Performance 1 an
Un regard sur l’année écoulée montre que le SPDR MSCI Europe Consumer Staples (bleu) a mieux résisté aux temps difficiles que le MSCI World (noir). Source : Justetf.com

3. SPDR S&P US Consumer Staples Select Sector UCITS

SPDR S&P US Consumer Staples Select Sector UCITS
ISIN: IE00BWBXM385
Taille : 257 millions d’euros
Frais totaux (TER) : 0,15 % par an
Début : 07 juillet 2015
Distribution : Capitalisation

Alors que la surpondération des entreprises américaines est critiquée dans de nombreux ETF sectoriels, elle est saluée par de nombreux investisseurs dans le domaine des biens de consommation. En effet, les entreprises les plus importantes et les plus connues se trouvent aux États-Unis ! Le SPDR S&P US Consumer Staples Select Sector UCITS tire parti de cette situation et offre aux investisseurs une entrée sur le marché.

Et le succès est au rendez-vous : Le SPDR S&P US Consumer Staples Sector est l’un des rares ETF de biens de consommation à pouvoir rivaliser à long terme avec l’indice de référence typique MSCI World !

SPDR S&P US Consumer Staples Select Sector UCITS Performance 3 ans
Le SPDR S&P US Consumer Staples Select Sector (bleu) parvient même à surperformer de peu le MSCI World (noir) sur une période d’observation de trois ans. Source : Justetf.com

Si l’on considère à court terme les nombreux mois de hausse et de baisse, le SPDR montre également ses atouts : Alors que l’indice MSCI World a enregistré une perte, l’ETF sur les biens de consommation a affiché une hausse de 17 % !

SPDR S&P US Consumer Staples Select Sector UCITS Performance 1 an
Le SPDR S&P US Consumer Staples Select Sector ETF (bleu) a nettement surpassé le MSCI World (noir) au cours des dernières années. Source : Justetf.com

Si tu préfères les ETF économiques comme investissements, je te recommande l’article sur les ETF du secteur financier et les ETF industriels.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : une valeur refuge en temps de crise

Les biens de consommation sont particulièrement appréciés en temps de crise et ont la réputation de mieux résister aux ralentissements. Les résultats des ETF sur les biens de consommation montrent de manière impressionnante que cette réputation est fondée !

Bien que la performance ne soit souvent pas à la hauteur d’un indice mondial ou d’autres ETF sectoriels, surtout en cas de forte reprise, les offres compensent cet inconvénient en période difficile.

Dans notre récession actuelle, les ETF de biens de consommation affichent des performances stables et des rendements souvent intéressants, alors que d’autres investissements trébuchent. Combinés aux excellentes perspectives d’avenir du secteur, les biens de consommation constituent un investissement judicieux.

En effet, les entreprises profitent de la fidélité des clients aux marques, de la demande quasi ininterrompue même en temps de crise et de la croissance drastique des ventes dans les pays émergents.

Pour les investisseurs, la qualité des entreprises est en outre très intéressante : Dans ce secteur, nous trouvons de grandes entreprises établies qui exercent un pouvoir de marché considérable. Elles n’ont guère à se soucier de leur position, ce qui en fait des valeurs refuges pour notre capital.

Enfin, les ETF de biens de consommation bénéficient de frais très faibles (même pour un ETF). Les options d’investissement considérées comme résistantes à la crise se caractérisent souvent par des frais relativement élevés – alors qu’avec un ETF sur les biens de consommation, les investisseurs traverseront la prochaine crise à moindre coût.

Banner - DeGiro
90/100
Punkte
über 50 Handelsplätze weltweit verfügbar
3,90 € Ordergebühren pro Kauf oder Verkauf
50 € Bonus bei Depoteröffnung
ZUM ANBIETER*

FAQ – Foire aux questions sur les ETF de biens de consommation

C’est justement en période de hausse des taux d’intérêt que les dividendes deviennent de plus en plus importants pour la réussite en tant qu’investisseur. C’est la raison pour laquelle je te présente dans l’article d’aujourd’hui le top 10 des ETF à dividendes avec des distributions élevées.

Il s’agit de ça :

  • Sur quels critères les 10 meilleurs ETF à dividendes ont-ils été évalués ?
  • Qu’est-ce que les dividendes et quels sont les différents types de dividendes ?
  • Pourquoi les obligations d’État sont-elles également incluses dans le classement ?
  • Et quel ETF à dividendes est le plus attractif dans la situation actuelle ?

3 critères d’évaluation de l’ETF

Lors de l’évaluation des différents ETF, j’ai tenu compte de 3 critères essentiels. Voyons lesquels.

1) Rendement élevé de la distribution : pour qu’un ETF puisse figurer dans le classement des dividendes, il doit bien entendu s’agir d’un ETF de distribution. Le rendement de la distribution doit être relativement élevé. Pour cela, j’ai choisi une période d’un an.

2) 100 millions d’euros de volume de gestion : un ETF n’est rentable pour les fournisseurs que s’il gère un volume minimum de 100 millions d’euros. Dans le cas contraire, l’ETF risque d’être fermé peu de temps après.

3) TER et TD : Avec le TER (Total Expense Ratio), nous évaluons le taux de frais total, c’est-à-dire les frais encourus lors de l’achat. En outre, avec le TD (Tracking Difference), nous évaluons dans quelle mesure l’ETF s’écarte de l’indice sous-jacent.

En dehors des ETF d’actions, les ETF obligataires sont également pris en compte dans l’évaluation. Bien que ces derniers ne versent pas de dividendes au sens strict du terme, mais des intérêts, ils sont au moins aussi attractifs dans la situation actuelle. Commençons maintenant le classement des dix meilleurs ETF à dividendes.

Qu’est-ce que les dividendes et quels sont les différents types de dividendes ?

Les dividendes représentent une partie des bénéfices que les entreprises distribuent à leurs actionnaires. Si tu as des actions d’une entreprise, tu reçois en général des dividendes, à condition que l’entreprise fasse des bénéfices et décide de les distribuer à ses actionnaires. Les dividendes sont donc une forme de participation aux bénéfices et une incitation importante à investir dans des actions.

Il existe principalement deux types de dividendes : le dividende en espèces et le dividende en nature. Dans le cas du dividende en espèces, qui est la forme la plus courante, un paiement en argent est effectué directement sur ton compte de dépôt.

Le dividende en nature est moins courant. Ici, au lieu d’un paiement en espèces, tu reçois une prestation en nature, par exemple sous la forme d’actions supplémentaires de l’entreprise.

Le montant des dividendes et la fréquence de leur versement peuvent varier fortement d’une entreprise à l’autre. Certaines versent des dividendes tous les trimestres, d’autres tous les six mois ou tous les ans. Il peut aussi arriver que les entreprises suspendent le versement de dividendes lorsqu’elles enregistrent des pertes ou ont besoin de l’argent pour investir.

1. ETF: SPDR Bloomberg US TIPS

Le SPDR Bloomberg US TIPS ETF est un ETF que beaucoup d’investisseurs n’ont pas en tête, mais qui pourrait actuellement être très intéressant pour beaucoup. L’ETF doit son nom “TIPS” au fait qu’il s’agit d’obligations d’État américaines indexées sur l’inflation – appelées “Treasury Inflation Protected Securities”.

Pour les investisseurs, ceci signifie que si l’inflation aux États-Unis augmente, les remboursements et les intérêts augmentent respectivement de la même valeur. L’ETF est donc totalement protégé contre l’inflation. Cela rend le SPDR Bloomberg US TIPS particulièrement intéressant dans le contexte actuel de forte inflation. De plus, le dollar américain est actuellement nettement plus fort que l’euro, ce qui est principalement dû à la crise du gaz, qui ne touche pas les États-Unis.

Les investisseurs en euros achètent donc en euros dans l’Exchange Traded Fund et reçoivent ensuite des revenus en dollars américains, qui s’apprécieront très probablement à court et moyen terme par rapport à l’euro.

Le SPDR Bloomberg US TIPS ETF détient des obligations d’État américaines d’une durée moyenne de 8 ans. Les frais s’élèvent à 0,17 % et la différence de suivi est de 0,18 %. Il reproduit donc l’indice un peu moins bien que ne l’indique le ratio de frais totaux (TER).

L’ETF gère environ 380 millions d’euros et distribue des dividendes tous les six mois, avec un rendement actuel de 4,92 %.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

2. ETF: MSCI World Energy Sector

Le MSCI World Energy Sector ETF achète des parts de sociétés du secteur de l’énergie dans les pays développés. Au total, l’Exchange Traded Fund comprend 55 entreprises. Les 10 plus grandes positions représentent 58 %, soit nettement plus de la moitié. Parmi elles, on trouve des fournisseurs d’énergie classiques comme Exxon, Chevron et Shell.

Le MSCI World Energy Sector ETF a un TER de 0,25 % et un TD de -0,55 %. Il est donc nettement moins cher que ne le suggère le TER.

Les entreprises pétrolières et gazières ont enregistré de mauvaises performances au cours de la dernière décennie, nettement moins bonnes que celles du marché global. Mais avec la forte hausse actuelle des prix, qui ne semble pas devoir se rétablir de sitôt, les bénéfices de ces entreprises s’envolent actuellement.

En juillet de cette année, les cours ont connu une forte baisse. Les investisseurs qui continuent à miser sur une hausse des cours du pétrole et du gaz peuvent actuellement investir à des prix légèrement plus avantageux.

Avec un rendement du dividende de 5,13 %, le MSCI World Energy Sector ETF peut être un investissement attractif pour de nombreux investisseurs.

3. ETF: Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP

Avec l’Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP ETF, les investisseurs investissent dans ce que l’on appelle des “Master Limited Partnerships” – MLP. Ces MLP investissent dans le domaine des infrastructures énergétiques aux États-Unis.

L’ETF, qui gère 230 millions d’euros, offre actuellement aux investisseurs un rendement du dividende de 8,6 %, ce qui est très élevé. Le TER est de 0,5 %.

Toutefois, tu ne dois pas te laisser abuser par cela, car celui-ci n’est pas aussi performant qu’il pourrait le sembler à première vue, car il s’agit d’un ETF synthétique.

Cela signifie que l’ETF reproduit certes un indice, mais n’achète pas réellement les valeurs sous-jacentes. Il s’agit de ce que l’on appelle un “unfunded swap” ; la promesse du fournisseur Invesco de verser les revenus à ses investisseurs. Mais jusqu’à ce que cela se produise, Invesco peut agir de manière totalement arbitraire avec cet argent.

L’ETF synthétique est soumis à des frais de swap de 0,75 % par an, en plus du TER de 0,5 % et d’un TD de 1,16 %.

L’Invesco Morningstar US Energy Infrastructure MLP ETF offre un rendement de dividende tout à fait intéressant. Toutefois, en tant qu’investisseur à long terme, je me tiens à l’écart de cet ETF, car il n’achète même pas ses valeurs sous-jacentes. Hélas, toutes les alternatives à ce fonds négocié en bourse sont également synthétiques.

4. ETF: SPDR S&P US Dividend Aristocrats

Le SPDR S&P US Dividend Aristocrats achète, parmi les 1 500 plus grandes sociétés américaines, les positions dont les dividendes ont augmenté au cours des 20 dernières années consécutives.

Les frais sont de 0,35 %. Le TD est de -0,06 %. Parmi les 10 plus grandes positions du SPDR S&P US Dividend Aristocrats, on trouve des entreprises de renommée comme IBM et Exxon, mais aussi des sociétés moins connues comme Leggett & Platt, qui fabrique aussi bien des lits que des pièces automobiles.

Le rendement de distribution de 2,3 % est clairement inférieur à celui d’autres Exchange Traded Funds, mais il est d’autant plus fiable et ne sera pas réduit – les caractéristiques d’un dividende aristocrate.

5. ETF: Fidelity Global Quality Income

Le Fidelity Global Quality Income ETF investit dans 235 sociétés à dividendes du monde développé, principalement aux États-Unis. L’avantage de cet ETF : les 10 premières positions ne représentent que 15% de l’ensemble de l’ETF.

Avec un ratio de frais totaux (TER) de 0,4 % et un tracking difference (TD) de 0,1 %, l’ETF a nettement mieux performé que prévu. Actuellement, le rendement de distribution du Fidelity Global Quality Income ETF est de 2,8 %, avec un dividende en hausse constante au cours des dernières années.

6. ETF: iShares European Property Yield

L’iShares European Property Yield investit dans des sociétés immobilières cotées en bourse et des Real Estate Investment Trust (REIT) d’Europe, à l’exception du Royaume-Uni. Celui-ci a un TER de 0,4 % et un TD négatif de -0,19 % par an. Le dividende prévisionnel est de 2 %.

Avec seulement 53 positions, l’iShares European Property Yield est relativement petit. Ses dix premières entreprises représentent 56 % de l’ensemble de l’ETF, Vonovia en tête avec 21 %. Les investisseurs sont donc très dépendants d’un petit nombre de fournisseurs.

En outre, l’iShares European Property Yield ETF investit majoritairement en Europe occidentale, donc pas aussi largement que son nom le laisse entendre. La répartition par région indique que la plus grande partie est investie en Allemagne et quasiment pas dans des pays comme l’Espagne ou l’Autriche.

En raison de la hausse des taux d’intérêt, les valorisations de l’iShares European Property Yield ont nettement baissé au cours des derniers mois. Ceux qui croient néanmoins au succès de l’immobilier à long terme peuvent actuellement s’assurer un rendement de distribution de 3,43 %.

7. ETF: Asia Property Yield

Poursuivons avec l’alternative asiatique à l’iShares European Property Yield, l’Asia Property Yield ETF. Celui-ci investit dans des sociétés immobilières des pays industrialisés d’Asie dont le rendement en dividendes est égal ou supérieur à 2 %.

Actuellement, les investisseurs paient 0,59 % pour un tracking difference de 0,56 %, soit à peu près le prix indiqué par le rendement de distribution attendu.

Le rendement de distribution de l’Asia Property Yield ETF est presque aussi élevé que celui de la variante européenne, à savoir 3,19 %, mais sans la perte de cours des derniers mois.

L’ETF contient un total de 117 actions, parmi lesquelles les 10 premières positions représentent 33 %, soit nettement moins qu’en Europe.

Malgré les avantages que présente l’Asia Property Yield ETF, l’un de ses inconvénients est sa diversification géographique. En effet, celle-ci n’existe guère et la majeure partie de la performance dépend donc de l’évolution au Japon et à Hong Kong.

En raison de la mauvaise diversification et de la perte croissante d’indépendance de Hong Kong, je n’investirais pas dans cet Exchange Traded Fund.

8. ETF: iShares Asia Pacific Dividend

Le fonds iShares Asia Pacific Dividend investit dans les 50 actions des économies développées de la région Asie-Pacifique qui versent les dividendes les plus élevés. Il convient de noter que la Chine ne fait pas partie des pays développés, mais uniquement sa zone économique spéciale d’Hong Kong.

Les frais de l’ETF s’élèvent à 0,59 % pour un TD de -0,11 %. Le rendement de la distribution est de 6 %. Si tu jettes un coup d’œil aux 10 meilleures positions, tu constates rapidement qu’elles proviennent principalement de 3 pays : Australie, Japon et Hong Kong.

La petite part de la Chine s’explique par le fait que certaines entreprises chinoises, 2 % dans ce cas, sont cotées à Hong Kong mais opèrent en Chine.

9. ETF: Invesco FTSE EM High Dividend Low Volatility

Comme son nom l’indique, l’Invesco FTSE EM High Dividend Low Volatility ETF investit sur les marchés émergents dans des sociétés à dividendes dont la volatilité est la plus faible.

Celui-ci coûte 0,49 % et a un TD de 0,22 %. Au total, 92 titres y figurent. Il est intéressant de constater que dans les 10 meilleures positions, on en trouve un autre en première position. C’est la première fois que je vois cela !

Avec 30 %, la Chine représente le plus grand marché. Les priorités sectorielles sont toutefois bien diversifiées, avec les plus grands secteurs – les matières premières et les institutions financières – représentant chacun 15 %. Le rendement du dividende est de 7,92 %.

10. ETF: xTrackers High Yield Corporate Bond

Le xTrackers High Yield Corporate Bond est lui aussi une obligation et, à proprement parler, il ne s’agit donc pas de dividendes, mais d’intérêts. Néanmoins, cet ETF pourrait être extrêmement attractif en ce moment.

Les investisseurs de ce fonds négocié en bourse investissent dans les obligations de société les plus importantes et les plus liquides dont la notation est inférieure à la catégorie investissement.

Parmi ces obligations, il y a différentes catégories et entreprises comme Unicredit, Thyssenkrupp ou la Deutsche Bank. Toutes des entreprises qui présentent un risque plus élevé et qui, par conséquent, rapportent des intérêts plus élevés.

Le xTrackers High Yield Corporate Bond ETF est très largement diversifié. Les 10 premières positions ne représentent que 4,58 %. Au total, il contient 665 titres, pour lesquels les investisseurs paient 0,2 % pour un TD de 0,23 %.

La durée moyenne est de 3,22 ans et le rendement de distribution est actuellement de 4,56 %. Malgré la courte durée et la stabilité du dividende, je n’investirais pas encore dans cet Exchange Traded Fund, car les taux directeurs vont très certainement encore grimper, tant en Europe qu’aux États-Unis. Par contre, les obligations actuelles perdraient de leur valeur par rapport aux obligations futures.

Cependant, le xTrackers High Yield Corporate Bond ETF reste sans aucun doute sur ma liste de surveillance.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Les ETF à dividendes – le top 10

Nous avons désormais comparé un large éventail d’ETF à dividendes. Mais lequel de ces ETF est le meilleur en termes de dividendes distribués ? Personnellement, je considère que les obligations d’État américaines protégées contre l’inflation sont clairement gagnantes. Dans ce cas, il s’agit du SPDR Bloomberg US TIPS. En particulier, les investisseurs qui s’attendent à une récession à venir peuvent profiter de ce type d’obligations d’État américaines et d’un euro qui se déprécie en même temps.

Investir dans des ETF est une chose formidable. Mais même avec cette forme d’investissement populaire, les investisseurs peuvent commettre de nombreuses erreurs. Pour que tu évites ces erreurs en tant qu’investisseur, je te présente dans cet article 10 ETF qui détruisent ton argent.

Il s’agit de ça :

  • Quelles sont les erreurs les plus fréquentes en matière d’investissement dans les ETF ?
  • Quels sont les ETF qui ont le moins bien performé par le passé ?
  • Et comment les investisseurs peuvent-ils minimiser leur risque en investissant dans des ETF ?

La spéculation avec les ETF

En investissant dans des ETF, les investisseurs peuvent également se laisser séduire par leurs émotions ou par des tendances de premier plan. Pourtant, les ETF sont justement une forme de placement dans laquelle les investisseurs jouent habituellement un rôle passif. Mais cela ne suffit pas à certains et ils essaient soit d’obtenir un rendement supérieur, soit de réduire le risque en investissant de manière ciblée dans certains pays et secteurs. Mais cela ne donne pas toujours de bons résultats.

Aujourd’hui, nous analysons 10 ETF qui ont réalisé des performances particulièrement mauvaises au cours des cinq dernières années. Il ne s’agit donc pas d’écarts ponctuels, mais d’une période plus longue. Outre l’âge minimum de cinq ans, tous les ETF de cette liste gèrent un montant d’au moins 50 millions d’euros.

Important :

Ce classement n’est pas une recommandation d’investissement, il s’agit uniquement de mon opinion personnelle.

Regardons maintenant quels sont les 10 ETF qui ont mangé plus d’argent qu’ils n’en ont gagné ces dernières années.

ETF N° 1 : Lyxor S&P 500 VIX Futures

Les investisseurs ne devraient investir dans le Lyxor S&P 500 VIX Futures que s’ils peuvent identifier un crash imminent avant tous les autres investisseurs. La raison : cet ETF ne monte que lorsque la volatilité est élevée sur le marché américain, d’où l’abréviation “VIX” pour “Volatility Index”.

Comme le Lyxor S&P 500 VIX Futures profite de la volatilité du marché, les investisseurs de cet ETF ont pu faire des bénéfices importants au début du Covid. D’à peine 3,6 € fin février 2020, le cours est passé à plus de 12 € en un mois. Tout cela grâce à la pandémie du Covid.

Pour moi, en tant qu’investisseur, le Lyxor S&P 500 VIX Futures n’est pas un ETF intéressant, car il doit sans cesse acheter un nouveau portefeuille de ce que l’on appelle des “contrats à terme“. On prend donc en permanence des paris sur les cours du S&P 500 et ces paris coûtent évidemment de l’argent. Les investisseurs comme Dirk Müller, qui croient au crash permanent et qui ont donc conservé le Lyxor S&P 500 VIX Futures ETF au cours des cinq dernières années, ont réalisé des pertes constantes, à l’exception de quelques jours en mars 2020 – une pure perte d’argent.

Gruppenbanner - FacebookFacebook Gruppebanner - Mobil

ETF N°2 : Lyxor MSCI Turkey

L’inflation en Turquie semble sans fin. Selon les chiffres officiels, elle atteint actuellement 36 %. Selon des données non officielles fournies par des chercheurs, elle est encore plus élevée, à savoir 60 %.

Cette dévaluation monétaire massive est un pur poison pour l’économie. Les gens dépensent moins et ont moins d’argent à investir, ce qui freine la croissance économique.

Le Lyxor MSCI Turkey, négocié en dollars américains, a perdu environ 50 % de sa valeur au cours des cinq dernières années en raison de l’inflation en Turquie. Les investisseurs patriotes qui y avaient placé leur argent ont vu celui-ci s’évaporer peu à peu.

Même si cette baisse importante offre une croissance potentielle à l’avenir, le Lyxor MSCI World n’entre pas en ligne de compte pour moi actuellement.

ETF N° 3 : Xtrackers Physical Platinum

Le Xtrackers Physical Platinum est un ETC couvert en euros. Cela signifie que cet ETF conserve du platine physique pour ses investisseurs, tout en couvrant le platine acheté en dollars contre les fluctuations de change en euros.

De telles couvertures de change sont d’une part coûteuses et d’autre part souvent des ressources gaspillées, car le dollar et l’euro s’équilibrent à long terme. Au final, les investisseurs ne retirent donc pas grand-chose d’un tel investissement. En même temps, comme pour tout métal précieux, le platine est un placement non productif. Contrairement aux entreprises et à leurs actions, les métaux précieux ne génèrent pas de valeur effective pour les personnes, mais acquièrent une valeur uniquement en raison de leur rareté.

Pour cette raison, les investisseurs ne devraient pas détenir une part trop importante de métaux précieux. Pour le platine, la perte sur cinq ans a été de 13 %.

Durant la même période, le cours de l’or a augmenté d’environ 40 %.
Le MSCI World a même progressé de 80 % au cours de ces cinq années.

Ces données illustrent fortement le fait qu’un investissement dans le platine n’a pas été judicieux ces dernières années.

ETF N° 4 : iShares STOXX Europe 600 Telecommunications

L’iShares STOXX Europe 600 Telecommunications ETF est un exemple classique de pari sectoriel. Cet ETF investit dans 600 entreprises de télécommunications en Europe et a perdu 5,7 % de sa valeur au cours des cinq dernières années.

Depuis son lancement en 2001, l’iShares STOXX Europe 600 Telecommunications ETF a réalisé un rendement annuel d’à peine 0,7 %. Une performance inférieure à la moyenne compte tenu du risque élevé auquel les investisseurs en actions sont généralement exposés.

Personnellement, je me tiens à l’écart des paris sectoriels, sauf si je connais très bien le domaine. Or, ce n’est pas le cas dans le secteur des télécommunications.

ETF N° 5 : Deka DAXplus Maximum Dividend

Le Deka DAXplus Maximum Dividend ETF pondère tous les titres du “DAX”, du “MDAX” et du “TecDAX” en fonction de leur dividende. Les 25 titres présentant les dividendes les plus élevés sont tout simplement achetés.

Le problème de cet ETF est l’accent mis sur les pays et le faible nombre de titres, car le DAX n’est pas connu pour être un bon reflet de l’économie allemande. Les biens de consommation de base, entre autres, sont fortement sous-représentés, tandis que les biens de consommation non essentiels, comme le secteur automobile, sont fortement surreprésentés.

Les investisseurs qui souhaitent investir dans un ETF à dividendes devraient plutôt utiliser un ETF mondial ou européen, réparti sur plusieurs pays et représentant mieux les différents secteurs.

Les investisseurs qui ont investi dans le Deka DAXplus Maximum Dividend ETF au cours des cinq dernières années ont obtenu un faible rendement de seulement 5 %. Dans le même temps, le rendement du DAX classique était de 34 %.

La perte maximale de 44 % est également beaucoup plus élevée que celle du DAX, qui est de moins 25 %, ce qui ne rend pas l’investissement dans cet ETF intéressant.

ETF N° 6 : HSBC MSCI EM Latin America

Le HSBC MSCI EM Latin America investit dans les pays émergents d’Amérique latine, à savoir le Brésil, le Mexique, le Chili, le Pérou et la Colombie. L’ETF investit dans 90 entreprises et obtient un rendement sur dividendes attrayant de 4,38 %. Ce n’est qu’au deuxième coup d’œil que l’on s’aperçoit que 60 % des investissements sont réalisés au Brésil.

En surpondérant le Brésil, les investisseurs de cet ETF prennent un gros pari sur le pays. Les investisseurs ont perdu 5 % sur ce pari sur les pays au cours des cinq dernières années.

Il serait plus judicieux d’investir dans un ETF couvrant l’ensemble des pays émergents. et pas seulement une partie d’entre eux. Les investisseurs répartissent ainsi nettement leurs risques.

ETF N° 7 : iShares S&P 500 Energy Sector

L’iShares S&P 500 Energy Sector ETF américain investit dans des entreprises américaines du secteur de l’énergie, en particulier dans des entreprises pétrolières et gazières. En raison de la situation marquée par les crises, les prix du gaz ont fortement augmenté au cours des 12 derniers mois – et donc les cours également.

Toutefois, avant cette phase de crise, la performance était loin d’être forte. Au cours des cinq dernières années, l’iShares S&P 500 Energy Sector ETF n’est passé qu’une seule fois dans la zone de profit et a toujours été dans le rouge. Et ce, bien que les bénéfices aient été capitalisés – c’est-à-dire réinvestis !

L’iShares S&P 500 Energy Sector ETF est également un pari sectoriel. Cependant, cet ETF présente l’inconvénient que les trois plus gros titres représentent plus de 50 % du portefeuille.

Seules trois actions déterminent l’évolution de l’ensemble d’un ETF. C’est loin d’être diversifié. Les investisseurs de cet ETF devraient se poser la question de savoir si un ETF est encore nécessaire dans ce cas. En investissant de la même manière dans les différentes actions, il serait tout de même possible d’éviter les frais de gestion.

ETF N° 8 : iShares Oil and Gas Exploration & Production

L’iShares Oil and Gas Exploration & Production ETF est très comparable à l’iShares S&P 500 Energy Sector ETF que nous venons de décrire. Il capitalise lui aussi ses bénéfices, à la différence qu’il n’investit pas uniquement dans des entreprises américaines, mais dans le monde entier. En outre, les trois premières positions ne représentent pas 50 %, mais “seulement” 30 % de l’ensemble du portefeuille.

La pondération par pays de l’iShares Oil and Gas Exploration & Production ETF est toutefois aussi fortement centrée sur les États-Unis. Les titres américains représentent 2/3 de l’ensemble de l’ETF. Et les investisseurs le ressentent également au niveau de la performance.

Comme pour les autres ETF du secteur, la performance n’a pas été spectaculaire au cours des cinq dernières années. Les investisseurs n’ont pu obtenir que 2 % de rendement sur cette période et se sont retrouvés en zone négative la plupart du temps.

Les investisseurs qui détiennent cet ETF depuis son lancement en 2011 font actuellement face à une perte de 25 %. Une preuve évidente que l’iShares Oil and Gas Exploration & Production ne fait pas que brûler du pétrole et du gaz, mais aussi de l’argent.

ETF N° 9 : Lyxor MSCI China ESG Leaders

Le Lyxor MSCI China ESG Leaders ETF investit dans des entreprises impliquées dans le domaine ESG, c’est-à-dire environnemental, social et de gouvernance.

Mais pour moi, la question se pose : ” L’ESG et la Chine sont-ils vraiment compatibles ?” Un coup d’œil sur le graphique suivant fournit des réponses possibles à cette question.

Le graphique montre qu’aucune entreprise de cet ETF ne fait d’efforts sérieux pour agir de manière durable sur le plan environnemental et social. Seules 27 % d’entre elles s’y attellent à moitié et plus des deux tiers n’ont absolument aucune preuve d’une gestion conforme aux critères ESG. À mes yeux, il s’agit clairement d’une tromperie sur la marchandise !

Les investisseurs dans l’ETF Lyxor MSCI China ESG Leaders ont enregistré une performance négative de 11 % au cours des dernières années.

Dans le même temps, l’indice de référence MSCI China a enregistré une hausse de 68 %.

ETF N° 10 : UBS MSCI World

En tant qu’investisseur, tu te demandes probablement comment un indice mondial peut figurer parmi les pires ETF. Après tout, la performance du MSCI World a été de 80 % au cours des dernières années.

Et bien, la réponse de l’UBS MSCI World réside dans la représentation de l’indice sous-jacent. Celui-ci est en effet beaucoup moins bien représenté que celui de ses concurrents. Ainsi, la différence entre l’ETF et l’indice réel – la Tracking Difference (TD) – est de 0,22. En comparaison, l’iShares Core MSCI World obtient un écart beaucoup plus faible par rapport à l’indice.

C’est la raison pour laquelle l’UBS MSCI World est pour moi un ETF dont je ne veux clairement pas m’occuper.

Conclusion : il est aussi possible de perdre de l’argent avec des ETF

Comparés aux actions individuelles, les ETF font partie des formes d’investissement les moins risquées. Mais là encore, les investisseurs peuvent faire de nombreuses erreurs s’ils ne s’informent pas suffisamment au préalable. Pour ne pas augmenter le risque des ETF, les investisseurs devraient éviter les paris sectoriels ou par pays. Mais des indicateurs tels que la Tracking Difference permettent de savoir s’il vaut la peine d’investir dans l’ETF en question ou si celui-ci n’est finalement que de l’argent jeté par les fenêtres à la fin de la journée.

Je n’investis pas, comme le font beaucoup d’investisseurs, dans un portefeuille mondial traditionnel avec une pondération de 70/30. Au contraire, ma stratégie est plus offensive et met davantage l’accent sur la Chine et les marchés émergents que sur les États-Unis. L’article d’aujourd’hui te dira si cette stratégie d’ETF m’a permis de réussir ces dernières années.

Il s’agit de ça :

  • Les investisseurs ont-ils obtenu par le passé des rendements plus élevés avec une stratégie 70/30 ETF qu’avec d’autres stratégies ?
  • Pourquoi est-ce que je n’investis pas volontairement avec une stratégie d’ETF 70/30 ?
  • Et pourquoi la Chine en particulier devrait-elle faire l’objet d’une attention accrue à l’avenir ?

Moins les États-Unis, plus le rendement ?

Autant le dire tout de suite : ces dernières années, mon rendement n’a pas été nettement meilleur avec une stratégie d’ETF 50/50 qu’avec la stratégie classique d’ETF 70/30. Mais en tant qu’investisseur, je ne veux évidemment pas toujours suivre un plan prédéfini, mais aussi mettre en œuvre mes propres stratégies.

Dans la stratégie mondiale 70/30, 70 % sont investis dans le MSCI World, qui couvre 23 pays industrialisés, et 30 % dans le MSCI Emerging Markets, qui couvre 25 pays émergents en complément. Dans le cas de cette stratégie, environ 85 % de la capitalisation boursière mondiale est représentée, ce qui constitue pour de nombreux investisseurs une bonne raison de suivre cette approche 70/30.

Il est vrai que les investisseurs passionnés veulent parfois apporter un peu de dynamisme à leur portefeuille. C’est pourquoi beaucoup d’entre eux décident d’ajouter leurs propres préférences d’investissement à leur portefeuille mondial. C’est ainsi qu’ils ajoutent souvent des actions individuelles comme Amazon, Apple ou Shell.

Mais ma stratégie est tout de même différente. Je me concentre sur la Chine. Cela vient du fait que je me suis déjà rendu deux fois en Chine, une fois pour des vacances et une fois pour étudier. D’après mon expérience sur place, je suis convaincu que la surpondération des États-Unis et la sous-pondération de la Chine constituent une mauvaise stratégie d’investissement à long terme ! C’est la raison pour laquelle j’investis intentionnellement avec une stratégie d’ETF 50/50.

Gruppenbanner - FacebookFacebook Gruppebanner - Mobil

Pourquoi plus la Chine et moins les États-Unis ?

Quelle est la raison pour laquelle je suis si convaincu de l’essor de la Chine et que je préfère donc investir plus plutôt que moins dans les marchés émergents ?

La Chine a déjà distancé les États-Unis à différents niveaux technologiques et je suis sûr que cette tendance ne fera que se renforcer à l’avenir. La force technologique est encore illustrée par des entreprises chinoises comme “Tencent”, “dji” et “Huawei“, qui ont toutes été des pionniers dans la recherche sur la 5G.

Mais l’omniprésence technologique de la Chine se fait aussi sentir à côté de ces géants de la technologie. Ainsi, en 2018, j’ai pu payer mon menu dans mon McDonald’s local en scannant mon visage, alors qu’au même moment, en Europe et aux États-Unis, presque personne n’avait encore utilisé les technologies courantes comme Apple-Pay.

Oui, j’ai même pu envoyer de l’argent aux sans-abri en Chine grâce au QR code ! Ce n’est vraiment pas encore imaginable en Allemagne.

Les États-Unis sont-ils surpondérés dans le portefeuille mondial ?

Si tu investis actuellement dans le cadre de la stratégie classique d’ETF 70/30 (MSCI World + MSCI Emerging Markets), tu dois savoir que près de 69 % de ton MSCI World ETF sont aujourd’hui investis aux États-Unis.

Les États-Unis constituent donc incontestablement la plus grande part du MSCI World, mais aussi celle de ton portefeuille. En effet, avec cette stratégie 70/30, 48,13 % de ton patrimoine total serait investi aux États-Unis. Cela signifie que pour chaque euro que tu investis en tant qu’investisseur dans cette stratégie de portefeuille mondial, 48 centimes vont aux États-Unis et seulement 52 % dans le reste du monde.

Selon moi, il ne s’agit pas d’une “stratégie mondiale“, mais plutôt d’une “stratégie américaine“. Mais les États-Unis sont tout de même l’acteur mondial avec la plus grande capitalisation boursière au monde. C’est ce qui rend la stratégie d’ETF 70/30 si populaire.

La capitalisation boursière est également appelée “valeur boursière” et résulte du cours actuel de l’action ainsi que du nombre d’actions d’une entreprise cotée en bourse. Elle peut donc évoluer en permanence. Ainsi, si une entreprise a plus d’actions d’une valeur plus élevée, la part de cette entreprise dans le portefeuille sera plus importante.

Facebook est une entreprise dont la capitalisation boursière est énorme. Après que le géant de la technologie a annoncé son changement de nom en “Meta“, l’action a chuté de pas moins de 26 %, provoquant ainsi une perte record de 232 milliards de dollars américains. C’est autant que la valeur de marché de Mercedes-Benz, BMW et Deutsche Post réunies.

Il n’est donc pas étonnant que l’Allemagne ne représente que 2,4 % du MSCI World.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Avec 70/30 vers la réussite

Même si la stratégie de l’ETF 70/30 surpondère certains pays, elle s’est révélée extrêmement efficace au cours des dernières années. Les investisseurs qui ont investi dans la stratégie 70/30 au cours des dix dernières années ont réalisé un rendement annuel de 9,3 %, ce qui est supérieur au rendement moyen de 6 à 8 %.

Un investisseur qui a placé 10 000 euros il y a 10 ans a pu faire passer son portefeuille à 22 400 euros grâce à la stratégie 70/30.

Si un investisseur avait placé les mêmes 10.000 euros avec la stratégie 50/50, c’est-à-dire 50 % MSCI World et 50 % MSCI Emerging Markets, il n’aurait eu que 19.500 euros dans son portefeuille à la fin des 10 ans. Cela correspond à un rendement de 7,65 %.

Pourquoi je n’investis pas 70/30

Durant les dix dernières années, les investisseurs ont eu plus de succès en surpondérant les États-Unis. Mais comme beaucoup de choses dans le monde de la finance, le marché des ETF ne peut pas être prédit. Je crois cependant qu’à long terme, je réussirai mieux avec une stratégie d’ETF 50/50. Mais pourquoi en suis-je si convaincu ?

Jetons un coup d’œil au graphique suivant :

Voici l’évolution sur 7 ans de l’iShares Core MSCI Emerging Markets. L’évolution est certes positive, mais ne semble pas particulièrement excitante. Si nous considérons maintenant une plus grande partie de l’évolution, le tableau est tout de suite différent, comme le démontre le graphique ci-dessous de Franklin Templeton Investments.

Ce graphique montre que les marchés émergents ont été nettement plus performants que les pays développés depuis le début de la mesure. C’est pourquoi la période considérée joue un rôle essentiel dans les questions du type “qu’est-ce qui est le plus performant, les marchés émergents ou les marchés développés“.

Les raisons d’une moins bonne performance sur les marchés émergents

Selon certains chercheurs, les performances parfois moins bonnes et donc les rendements plus faibles des marchés émergents s’expliquent souvent par l’incertitude politique de ces marchés. Et cela se vérifie actuellement.

La Chine souffre actuellement de l’intervention massive du gouvernement dans l’économie. C’est pourquoi de nombreuses entreprises chinoises sont considérées comme moins précieuses que les entreprises américaines, car elles peuvent à tout instant être fortement influencées ou même interdites par le gouvernement. La Chine représente actuellement 32 % du MSCI Emerging Markets.

Digression : quand est-ce que les actions sont chères et quand est-ce qu’elles sont bon marché ?

Le price earnings ratio (PER) est l’un des chiffres les plus importants pour les investisseurs. Il permet de déterminer le prix d’une action ou d’un ETF entier par rapport au bénéfice de l’année précédente. Le PER décrit combien de fois le bénéfice de l’année précédente doit être encaissé pour atteindre la valorisation actuelle.

Conseil :

En général, un ratio cours/bénéfices de 12 est considéré comme bon marché et de 20 comme cher.

Le PER de la Bourse de Shanghai se situe dans la zone médiane, avec une valeur de 16,9 en février 2022.

En comparaison, le PER du S&P 500 américain est à la même époque de 25,5, ce qui est nettement plus élevé ou plus cher.

Les investisseurs qui achètent maintenant des titres américains paient beaucoup plus cher que les titres chinois pour obtenir les mêmes dividendes. C’est l’une des raisons pour lesquelles je vais poursuivre ma stratégie d’ETF 50/50.

Cette décennie sera chinoise !

Que nous le voulions ou non, l’avenir est en Chine, j’en suis convaincu. C’est pourquoi je prends déjà le risque d’investir davantage dans les marchés émergents et donc en Chine.

En parallèle, je pense que les États-Unis ne pourront pas maintenir leur surperformance de ces dernières années. Car si davantage de Chinois accèdent à la classe moyenne et supérieure, consomment nettement plus et innovent, la population américaine ne croît que lentement, vieillit et ne s’enrichit pas non plus.

Bien entendu, il y a aussi des arguments contre un investissement accru en Chine et en faveur d’un investissement toujours plus important aux États-Unis. L’un d’entre eux serait les groupes américains qui pourraient aussi développer leurs activités sur un marché chinois en pleine croissance, comme Apple ou Nike par exemple.

Il ne faut toutefois pas oublier que ces groupes ont dû partager leurs connaissances avec des partenaires chinois locaux au cours des dernières années (par exemple via des joint-ventures). Les connaissances passent ainsi des mains américaines à celles des Chinois, qui peuvent ainsi rattraper plus rapidement l’avance occidentale en matière de connaissances et devenir plus indépendants.

Des projets tels que la nouvelle route de la soie et les TGV devraient considérablement stimuler le commerce de la Chine avec le reste du monde au cours des prochaines décennies. Ce ne sont là que quelques-unes des mesures stratégiques prises par la Chine pour devenir le futur pays industrialisé.

Banner - Scalable Broker Capital
98/100
Punkte
1.300 sparplanfähige ETFs
von der BaFin kontrolliert
Sicher dir bis zu 50€ Startbonus bei Scalable Capital bis 31.01.
ZUM ANBIETER*

Conclusion : les marchés émergents restent en ligne de mire pour ma stratégie d’ETF

Les pays émergents ont connu une forte croissance économique au cours des dernières décennies et devraient continuer à le faire à l’avenir. La Chine, en particulier, s’affirmera comme une puissance économique et prendra bientôt le relais des États-Unis. Les investisseurs devraient donc suivre de près l’évolution des marchés émergents pour ne pas passer à côté de précieuses opportunités.

Désormais, il est possible d’intégrer facilement le bitcoin, l’ethereum et d’autres monnaies dans son portefeuille via un ETF. Dans cet article, tu découvriras les choix qui s’offrent aux investisseurs en Allemagne, en Autriche et en Suisse. Je t’expliquerai également comment fonctionnent les crypto-ETFs et lesquels s’intègrent bien dans un portefeuille – ou non.

Voici comment fonctionnent les crypto-ETF !

Acheter et conserver des monnaies peut être coûteux et assez compliqué. Et si tu perds la clé de ton portefeuille, les monnaies disparaissent aussi ! Ce risque n’existe pas avec les crypto-ETF. Les coûts sont en outre prévisibles. En Allemagne, il n’y a toutefois pas encore beaucoup de choix. Je te présente aujourd’hui tous ceux qui sont autorisés ici !

ETF n’est en fait pas le bon terme pour les produits présentés ici, car il s’agit d’ETN (Exchange Traded Notes) et d’ETC (Exchange Traded Commodities). Ceux-ci fonctionnent comme les ETF, mais avec une différence importante : il s’agit ici d’obligations au porteur. Cela veut dire que chaque personne qui détient ici des titres dispose d’un certain nombre de Bitcoin, Ethereum, etc. qui doivent être physiquement déposés auprès du fournisseur.

Tous les produits de cet article sont intégralement garantis ! Pour moi, il est très important de ne pas te présenter de produits non garantis ou partiellement garantis. De plus, tous les produits sont autorisés à la distribution en Allemagne et répondent donc aux normes de qualité allemandes.

Si tu es intéressé par ce genre de conseils et de comparaisons, ou si tu veux simplement savoir où tu peux investir ton argent de manière rentable, tu devrais également jeter un coup d’œil à notre forum gratuit sur le prêt aux particuliers. Si tu es intéressé par ce style de conseils et de comparaisons, ou si tu veux tout simplement savoir où tu peux investir ton argent de façon rentable, tu devrais aussi jeter un coup d’œil à notre forum gratuit sur le prêt aux particuliers.

Comme pour les autres matières premières, tu ne reçois pas de dividendes ou de paiements similaires. Car les monnaies ne sont pas non plus prêtées. Je t’ai apporté des produits semblables et comparables, qui te garantissent tous le droit aux crypto-monnaies !

Classification juridique

Avant de te présenter le premier produit, je voudrais t’expliquer rapidement les particularités juridiques des ETC et des ETN. Alors que les fameux ETF, en tant que fonds spéciaux, sont protégés contre l’insolvabilité du fournisseur et constituent des fonds propres, la situation est un peu plus complexe pour les ETC et les ETN. Les ETC et les ETN sont, comme indiqué précédemment, des titres de créance. La protection en cas d’insolvabilité est moins bonne et ces produits sont négociés comme des certificats sans limite de temps.

Crypto ETF

Mais cette information ne devrait pas trop te faire peur ! En effet, toutes les matières premières en bourse, comme par exemple l’or XETRA, sont structurées de la sorte. Les titres présentés ici sont tous soumis aux normes minimales allemandes ! Alors, allons-y !

21Shares Bitcoin ETP

Nous commençons par l’ETP Bitcoin de 21Shares ! 21Shares est l’un des rares fournisseurs très actifs sur les marchés allemand, autrichien et suisse à s’être spécialisé dans les cryptos. 21Shares est également basé en Suisse. Les actifs y sont, comme d’habitude, gérés séparément des actifs de l’entreprise.

Néanmoins, tu dois savoir que 21Shares a enregistré des pertes au cours du premier semestre 2020 et également au cours des années précédentes. Ceci peut entraîner la fermeture des produits dans les années à venir. Si cela devait arriver, tu recevras ton argent et tu devras chercher un nouveau produit !

Le 21Shares Bitcoin ETP constitue le premier produit de 21Shares et le plus connu. Il imite exclusivement le bitcoin ! Des stocks physiques de bitcoins sont déposés. L’ETP a été créé en février 2019 et a atteint entre-temps une taille de fonds d’environ 260 millions d’euros. C’est une excellente chose ! En effet, à partir de 100 millions d’euros environ, ces produits sont rentables pour le fournisseur et le risque qu’ils soient fermés diminue !

Avec un Total Expense Ratio (TER) de 1,49% par an, l’ETP est très cher. Ce prix rappelle davantage celui des fonds gérés activement ! Mais il ne s’agit malheureusement pas d’une exception ! Tous les produits présentés ont un niveau de prix relativement élevé. Malheureusement, tu dois t’y préparer si tu veux investir dans la crypto ! Et tu dois savoir que : Les frais s’appliquent toujours, même si le cours baisse ! Ta propre recherche est donc très importante, même si, selon certains, le bitcoin devrait même tripler !

Bitcoin

L’ETP poursuit une stratégie long-only. Cela signifie qu’il ne mise que sur les gains de cours. Et cela s’est avéré payant jusqu’à présent ! Une performance de plus de 1.200% depuis sa création est inscrite sur le papier !

VanEck Vectors Bitcoin ETN

Le concurrent direct du 21Shares Bitcoin ETP est le VanEck Vectors Bitcoin ETN ! VanEck est basé au Liechtenstein et n’a lancé son ETN qu’en novembre 2020. Pourtant, il affiche déjà une taille de fonds de 144 millions d’euros, dépassant ainsi la limite des 100 millions !

À la différence du produit de 21Shares, il ne s’agit pas d’un ETP, mais d’un ETN. Il y a ici de petites différences de détail. Il est néanmoins important de savoir qu’ici aussi, il y a une réplication entièrement physique par la banque dépositaire et une autorisation de distribution sur le marché européen ! De même, tous les bitcoins sont déposés physiquement.

Avec 1,00% p.a. TER, le VanEck Vectors Bitcoin ETN est près d’un tiers moins cher que son concurrent direct ! C’est important lors de la décision d’investissement ! Depuis le lancement de l’ETN, le VanEck Vectors Bitcoin ETN a enregistré un rendement de 145% !

Par ailleurs, tous les produits présentés ici peuvent être négociés auprès de nombreux courtiers. Il n’y a que chez scalable.capital que tu as la possibilité de créer des plans d’épargne ! En t’inscrivant via mon lien, tu soutiens mon travail. Il n’y a pas de frais supplémentaires pour toi : https://northern.finance/scalable-broker

HANetf BTCetc Bitcoin Exchange Traded Crypto

Derrière ce nom compliqué se cache un ETC qui a été lancé en juin 2020 et qui affiche depuis une performance de plus de 450% ! HANetf propose ici la distribution de BTCetc, car ils ne sont pas autorisés en Allemagne. D’où le nom à rallonge !

BTCetc a été l’un des premiers à proposer des ETC sur le bitcoin. Comme tous les produits présentés, celui-ci mise sur une stratégie long-only. Autrement dit, il mise sur une hausse des cours ! Avec un volume de fonds de plus d’un milliard d’euros, cet ETC est en tout cas rentable. Les frais assez élevés de 2,00 p.a. TER procurent au fournisseur des revenus d’environ 20 millions d’euros par an. Cet ETC ne devrait donc pas être touché de sitôt par la fermeture !

HANetf ETHetc ETC Group Physical Ethereum

Un autre ETC avec un nom très compliqué ! Cet ETC représente une possibilité simple d’investir dans l’Ethereum. Si tu penses que l’Ethereum va encore surperformer le Bitcoin, tu devrais regarder ce produit de plus près !

Crypto ETF

Il s’agit ici d’un très jeune ETC qui doit encore faire ses preuves. Il n’a été lancé qu’en février 2021 et n’a pour l’instant qu’une taille de fonds d’environ 2 millions d’euros. Il devra donc rapidement prendre de l’ampleur s’il ne veut pas être fermé en raison de son manque de rentabilité pour le fournisseur ! Le HANetf ETCetc ETC Group Physical Ethereum poursuit lui aussi une stratégie long-only et coûte 1,49% p.a. TER.

21Shares Ethereum ETP

Nous avons là un concurrent direct du produit HANetf, qui investit également dans l’Ethereum ! L’ETP, au nom moins compliqué, a été lancé en mars 2019 et affiche une performance de plus de 1000% depuis sa création ! L’ETP, qui évolue également de manière long-only, a un TER de 1,49% p.a. TER.

Malgré son existence prolongée, l’ETP, avec une taille de fonds de 92 millions d’euros, n’a pas encore franchi la barre magique des 100 millions. Tu vois ici que l’Ethereum est jusqu’à présent encore beaucoup moins populaire auprès des investisseurs que le Bitcoin ! Pour moi, ce produit n’est pas une option !

21Shares Bitcoin Cash ETP

Le dernier produit que je souhaite te présenter a été mis en place en juillet 2019. Mais depuis, l’ETP n’a enregistré qu’une performance de 13%. Pour la crypto, ce n’est rien du tout ! De plus, avec 6 millions d’euros, le volume du fonds est relativement faible !

2,50% p.a. TER font du 21Shares Bitcoin Cash ETP le produit le plus cher ! Les coûts, combinés à la mauvaise performance, ne donnent pas une bonne image. Je n’y toucherais pas !

Conclusion : comment bien investir dans les crypto-produits !

En raison de l’évolution phénoménale des cours durant les dernières années et les derniers mois, le bitcoin, l’ethereum et autres sont devenus vraiment intéressants pour un grand nombre de personnes ! Depuis, il existe aussi quelques produits négociés en bourse qui te facilitent le trading. Je te conseille tout de même de rester prudent : N’investis que ce que tu peux perdre !

Mon avis personnel sur les cryptos est le suivant : elles peuvent tout à fait avoir leur place dans un portefeuille, mais tu dois faire attention à la part qu’elles représentent dans le portefeuille global ! Le rallye des cours ne peut pas se poursuivre indéfiniment. Par ailleurs, tu dois pouvoir supporter des corrections de cours de 70%. Le produit le plus intéressant pour moi en matière de crypto-investissement est le VanEck Vectors Bitcoin ETN. Ici, tu es garanti à 100% par des bitcoins et tu as les frais les plus bas !

Die besten 3 Broker für Depots
Wir haben für dich unsere Top 3 Broker ausgesucht. Für ausführliche Erfahrungsberichte kannst du dir auch unsere Artikel zu den Anbietern anschauen. Durch den Klick auf die Logos gelangst du auf die Website des jeweiligen Anbieters.*
Trade Republic Anbieter
0€ für alle Sparpläne
zum Artikel
Smartbroker Anbieter
Preis/Leistungssieger
zum Artikel
Scalable Capital Anbieter
1 Monat kostenlos
zum Artikel
*Affiliate-Links. Wenn du dich durch diese Links registrierst unterstützt du unser Projekt und dir entstehen keine Mehrkosten

Les ETF sont appréciés, entre autres, pour leurs frais peu élevés. Mais à quelles charges devons-nous réellement nous attendre, à quel point les plans d’épargne sont-ils avantageux et quelle part de notre rendement est en fait absorbée par les frais lors d’investissements à long terme ?

Si tu es intéressé(e) par ce type d’analyse ou si tu cherches simplement des trucs et astuces actuels concernant tes finances, tu devrais aussi consulter notre forum gratuit sur le prêt personnel. En effet, tu peux y échanger des informations avec d’autres investisseurs et te tenir constamment au courant des dernières nouvelles.

Frais d’ETF vs. rendement net

Lorsque nous investissons notre argent et prenons des risques, nous ne le faisons naturellement pas pour le plaisir – nous voulons voir un rendement ! Il est donc normal que nous évitions, dans la mesure du possible, toute influence susceptible de réduire nos bénéfices.

Avec les impôts et les frais de courtage et de banque, ce sont surtout les coûts des différents produits financiers eux-mêmes qui réduisent nos revenus. Les ETF ont tout de même permis une nette amélioration dans ce domaine au cours des dernières années.

En effet, ces fonds n’ont pas besoin d’une grande équipe pour les gérer : Ils reproduisent des indices à l’aide de règles prédéfinies. Étant donné que cela fonctionne en grande partie automatiquement, un ETF peut s’en sortir avec des coûts nettement inférieurs à ceux d’un produit géré activement.

Toutefois, “faible” ne signifie pas “gratuit” et même pour les ETF, les frais peuvent s’accumuler. De plus, les différents ratios et les différentes possibilités d’achat créent souvent la confusion parmi les investisseurs.

Très tendance : le plan d’épargne

Il est possible d’intégrer des ETF dans son portefeuille par le biais d’un achat individuel régulier ou d’un abonnement à un plan d’épargne, les deux étant liés à des coûts différents. Comme ils jouissent actuellement d’une grande popularité, nous allons aujourd’hui nous pencher sur les plans d’épargne.

Dans ce cas, un montant fixe est investi dans l’ETF souhaité à intervalles réguliers – généralement tous les mois, trimestres ou semestres. Il est également possible d’investir de petites sommes, qui peuvent même être inférieures au prix d’une unité de l’ETF. L’investisseur acquiert alors des parts du produit au coup par coup.

Pour pouvoir mieux analyser les coûts ici, prenons deux exemples différents : L’investisseur A souhaite investir 250 euros par mois dans l’iShares Core MSCI World ETF, tandis que l’investisseur B y investit 500 euros.

Exemple 1 : 250 euros dans le plan d’épargne

L’investisseur A utilise un plan d’épargne pour les 250 euros qu’il souhaite investir chaque mois. Celui-ci est facturé à 1,5 %. Je n’ai pas choisi cet exemple par hasard : C’est le montant que demandent actuellement les courtiers “classiques” comme Comdirect ou Commerzbank. Il en découle des dépenses de 3,75 euros par mois ou de 45 euros par an.

En outre, des frais sont aussi prélevés pour l’ETF proprement dit. L’iShares Core MSCI World est facturé à 0,2 % par an. Pour que notre exemple soit encore plus clair, supposons que cet ETF nous offre un taux d’intérêt annuel de 6 %.

Au bout de cinq ans, l’investisseur A a ainsi accumulé 17.000 euros. Au bout de dix ans, ce chiffre atteint 38.000 et même 65.000 au bout de 15 ans. Si notre investisseur tient bon pendant 20 ans, il peut se réjouir d’avoir gagné 99.000 euros.

Comme notre versement mensuel reste constant, les dépenses liées au plan d’épargne ne changent pas non plus. Après 20 ans, l’investisseur A a perdu au total 900 euros à cause de ces frais – représentés en bleu dans notre graphique.

En revanche, les coûts de l’ETF ont naturellement augmenté avec l’accroissement du capital. Après 20 ans, cela s’additionne à 2.600 euros, ce que tu peux lire sur la ligne orange.

Il en résulte les coûts totaux (TER) suivants :

Exemple 2: 500 euros dans le plan d’épargne

Regardons ensuite quels sont les coûts d’un ETF dans un plan d’épargne si nous pouvons investir 500 euros par mois. L’investisseur B investit en effet le double de cette somme et doit bien sûr payer le double de frais de plan d’épargne : 7,50 euros par mois ou 90 euros par an.

Les autres valeurs sont également multipliées par deux environ, de sorte que nous avons économisé 34.000 euros au bout de cinq ans et 76.000 euros au bout de dix ans. Si nous investissons à ce rythme pendant 15 ans, nous obtenons 130.000 et après 20 ans, 198.000 euros nous attendent.

Il y a encore moins cher !

Grâce à un marché aujourd’hui nettement plus ouvert et aux offres de nombreux “néobrokers”, les coûts des ETF pour les plans d’épargne ont drastiquement baissé. Le smartbroker en est un bon exemple : il ne facture que 80 centimes d’euro pour l’exécution d’un plan d’épargne et ne prélève pas de frais d’ordre.

La différence de près de 3 euros par mois se fait rapidement sentir : Au bout de cinq ans, l’investisseur A peut déjà compter sur 600 euros de plus ! Au bout de dix ans, il gagne déjà 2 400 euros et au bout de 15 ans, 5 900 euros. Pour un investissement de vingt ans, il atteint ainsi le montant incroyable de 11 600 euros !

Après 20 ans, nous avons 11.600 euros de plus dans notre portefeuille grâce à l’avantage tarifaire de Smartbroker. Et ce, uniquement parce que nous avons économisé 3 euros par mois sur les frais. En effet, cet argent économisé va directement dans l’ETF au lieu d’être dépensé dans ses frais, et il est directement rémunéré à nouveau. Il génère ainsi des revenus pour nous au lieu d’aller dans la poche de ton courtier.

Si nous réduisons ainsi nos frais au minimum, l’effet se fait encore plus sentir pour 500 euros par mois. Dans ce cas, les frais de gestion du plan d’épargne ne doublent pas, mais augmentent seulement de 20 centimes pour atteindre un euro.

Grâce au prix avantageux du smartbroker, nous pouvons, dans ce scénario, encaisser un avantage de 1.300 euros après cinq ans déjà. Ce chiffre passe à 5.400 euros après dix ans, à 13.00 euros après 15 ans et à l’énorme 25.000 euros après 20 ans.

Cet avantage est particulièrement évident si nous le comparons au montant mensuel : Après 20 ans, nous avons l’équivalent de 50 mois de versements supplémentaires. Avec un des courtiers les plus chers, cet argent serait perdu pour nous.

Frais cachés des ETF : spread et autres

Outre les coûts du plan d’épargne et les frais pour l’ETF lui-même, nous devons malheureusement nous attendre à d’autres coûts. Il s’agit par exemple du spread, qui dépend du lieu d’exécution du produit financier en question.

En effet, si tu achètes des ETF qui contiennent des actions américaines, les heures d’ouverture des bourses américaines sont importantes. Si celles-ci sont fermées, les courtiers concernés exigent une commission de couverture – le spread.

Par conséquent, ces frais d’ETF sont moins élevés si tu trades entre 15h30 et 22h00, puisque les bourses sont régulièrement ouvertes durant cette période. En cas de doute, n’hésite pas à demander à ton courtier comment cela est exactement réglementé.

Parmi les autres frais, souvent cachés, figurent également les droits de garde ou les frais de dépôt que certains courtiers prélèvent. En raison de la pression concurrentielle au sein du secteur, de tels frais sont certes de moins en moins exigés, mais ils ne peuvent pas être totalement exclus.

Certains courtiers proposent également des taux d’intérêt négatifs sur les avoirs en espèces trop élevés. Ceux-ci sont toutefois généralement liés à une période (par ex. -0,5 % d’intérêt si ton argent reste plus de 6 mois chez ton courtier et n’a pas été investi) que tu dois connaître et éviter en conséquence.

Mes préconisations

Comme l’a montré notre exemple de calcul, même les plus petites économies réalisées sur les frais du plan d’épargne se traduisent en peu de temps par des sommes colossales. Il faut donc absolument tenir compte des frais lors de l’achat d’un ETF !

Étant donné que même les plus petites économies sont si nettement rentables, je te recommande donc clairement d’utiliser l’un des néobrokers bon marché comme Smartbroker si tu veux acheter des ETF avec des plans d’épargne.

Ce n’est un secret pour personne que je suis un grand fan de Smartbroker et de ses coûts particulièrement avantageux, notamment pour les ETF. J’ai analysé en détail ce qui t’y attend et s’il est vraiment meilleur que la concurrence dans mon article “Smartbroker Depot – ce qu’il t’offre”.

Die besten 3 Broker für Depots
Wir haben für dich unsere Top 3 Broker ausgesucht. Für ausführliche Erfahrungsberichte kannst du dir auch unsere Artikel zu den Anbietern anschauen. Durch den Klick auf die Logos gelangst du auf die Website des jeweiligen Anbieters.*
Trade Republic Anbieter
0€ für alle Sparpläne
zum Artikel
Smartbroker Anbieter
Preis/Leistungssieger
zum Artikel
Scalable Capital Anbieter
1 Monat kostenlos
zum Artikel
*Affiliate-Links. Wenn du dich durch diese Links registrierst unterstützt du unser Projekt und dir entstehen keine Mehrkosten

Trouver les meilleurs ETF peut être un défi de taille. Il est donc d’autant plus important de savoir quels sont les indicateurs et les aspects dont nous devons tenir compte. Pas de problème ! Aujourd’hui, nous allons voir en détail comment analyser un ETF candidat !

Si tu es intéressé par ce genre de conseils et d’astuces ou si tu as des questions sur des sujets financiers, tu devrais également consulter notre forum sur les prêts personnels. Tu pourras y échanger avec d’autres investisseurs et certainement apprendre quelque chose de plus !

Comment trouver les meilleurs ETF ?

En Allemagne, nous pouvons choisir parmi plus de 1 500 ETF autorisés – un véritable luxe, mais qui nous pose aussi des problèmes. Car dans cet océan de produits, il s’agit de trouver le candidat adéquat.

C’est la meilleure façon d’y parvenir que nous allons examiner aujourd’hui. Pour ce faire, nous utilisons de manière déterminante deux moteurs de recherche gratuits pour les ETF : justETF et le site TrackingDifferences.com.

Nous recevons toutefois ici une multitude d’informations sur tous les ETF, à partir desquelles les profanes (et parfois même les professionnels) ont du mal à se faire une opinion. C’est pourquoi nous voulons aujourd’hui passer en revue la sélection à l’aide de deux exemples pratiques.

Chaîne YouTube de Northern Finance

Exemple pratique : Choisir un ETF mondial

Comme les ETF ne font “que” reproduire un indice selon des règles préétablies, ils sont en général nettement moins chers que les fonds ou autres produits financiers gérés manuellement. Cela ne signifie toutefois pas que tu obtiendras automatiquement le prix le plus avantageux ou que tu pourras simplement choisir un ETF à l’aveuglette !

Nous allons donc nous pencher sur l’analyse d’un ETF candidat à travers un exemple concret : l’achat d’un MSCI World ETF. Pour ce faire, nous nous rendons directement sur la page d’accueil de justETF et cliquons ensuite sur “Recherche d’ETF” :

Pas moins de 1559 produits nous attendent si nous ne créons aucun filtre. Si nous utilisons “MSCI World” comme terme de recherche, tous les produits de cette désignation s’affichent, comme on pouvait s’y attendre.

Les trois critères les plus importants

Outre l’exploitant de l’ETF, il y a toutefois d’autres aspects importants que je souhaite régler : ainsi, seuls les produits de distribution entrent en ligne de compte pour moi personnellement. Cela signifie que s’il y a un dividende, celui-ci doit me revenir et ne pas être réinvesti.

Cela présente par exemple l’avantage de pouvoir équilibrer plus facilement mon portefeuille : Si le MSCI World augmente trop dans mon portefeuille et occupe un poste trop important, je peux simplement investir le dividende dans un autre produit.

Un autre point que je considère comme très important est une taille minimale de 100 millions d’euros. En effet, pour des sommes inférieures, la rentabilité pour l’opérateur peut être tout à fait douteuse et conduire à une fermeture.

Le troisième aspect est ce que l’on appelle la méthode de réplication. Nous avons ici le choix entre :

Cette méthode consiste à racheter tous les titres de l’indice. Cela concerne, dans le cas de notre MSCI World, même les plus petites actions autour du monde, pour lesquelles des frais de transaction élevés seraient généralement dus.

Ici aussi, (presque) toutes les actions sont rachetées ; les toutes petites restent toutefois à l’écart, ce qui permet de réaliser des économies considérables.

Dans ce cas, il y a une contrepartie de swap (généralement une banque) qui est tenue de fournir quotidiennement la performance de l’indice. En tant qu’investisseur, nous courons un faible risque, c’est pourquoi je n’utilise cette variante que si l’avantage en termes de coûts est vraiment important.

Mon favori personnel est ici la méthode de l’échantillonnage, car elle représente le meilleur compromis entre les coûts et les risques.

Filtre et sélection

Après avoir défini nos critères de taille, de distribution et de réplication, il nous reste 4 ETF dans les résultats de recherche :

Bien sûr, il existe aussi des filtres utiles que nous pouvons maintenant utiliser pour trier par exemple sur la base du Total Expense Ratio (TER), c’est-à-dire des frais. Le résultat est ici rapidement clair : l’ETF de HSBC est le plus avantageux avec 0,15 % par an.

En revanche, si nous effectuons un tri sur la base de la performance, nous devrions nous attendre à des résultats à peu près identiques pour tous les candidats – après tout, ils répliquent le même indice ! Nous constatons néanmoins quelques différences entre le meilleur (Xtrackers, 7,28 %) et le moins bon (iShares, 6,93 %) MSCI World ETF.

Il est maintenant temps de passer à l’analyse détaillée des quatre ETF. Nous nous intéressons ici particulièrement à l’ISIN, qui identifie un produit financier au niveau international, ainsi qu’au WKN, le numéro d’identification allemand des titres.

Ce dont il faut tenir compte

Lorsque nous recherchons le meilleur ETF, nous devons tenir compte du fait que toutes les informations que nous trouvons sur Internet ne sont pas automatiquement correctes. Les données figurant sur justETF, en particulier, sont fournies sans garantie et doivent faire l’objet d’une recherche spécifique en cas de doute.

Il est donc d’autant plus important de trouver l’ETF exact à l’aide de l’ISIN ou du WKN et d’obtenir la fiche d’information correspondante auprès de l’exploitant. Seules ces informations sont en fin de compte fiables et devraient constituer la base de notre choix.

En effet, on trouve rapidement de petites – et parfois de grandes – divergences, des données obsolètes ou tout simplement manquantes. Cela concerne également des sites et même des courtiers qui se présentent par ailleurs de manière très professionnelle. Le caractère obligatoire des informations est donc extrêmement important lors de la prise de décision concernant les ETF.

En comparant quelques chiffres clés (par exemple la performance annuelle), nous pouvons nous assurer que tout est en ordre. Si nous constatons des divergences, il vaut mieux ne pas y toucher.

Où et comment mon ETF investit-il ?

Un autre point important est l’analyse du mode de fonctionnement de l’ETF. Il s’agit par exemple de savoir dans quelles régions et dans quelle mesure les investissements sont effectués. Si nous constatons par exemple une concentration, cela peut plaider contre l’achat.

Notre exemple du MSCI World est particulièrement bien représenté aux États-Unis. Mais si j’y suis déjà largement investi, cet ETF sera peut-être moins bien placé dans mon portefeuille. En effet, une concentration trop forte sur une seule région comporte des risques considérables en cas de prochain krach.

Le même concept s’applique aux secteurs, où une trop forte concentration sur la finance, l’informatique, le pétrole et le gaz… est négative. Là aussi, tu dois veiller à ce que l’ETF corresponde à ton portefeuille actuel.

Une fois que tu as vérifié ces informations dans la fiche d’information/les informations détaillées sur l’ETF et que tu n’as pas découvert de raisons qui s’opposent à l’achat, tu peux passer aux autres points.

Coûts et différence de suivi

Les coûts d’un ETF semblent à première vue être structurés de manière assez simple : La commission TER (Total Expense Ratio) en % est à payer par an si l’on veut investir. Il est toutefois influencé de manière déterminante par le tracking difference !

Avec le numéro ISIN de notre ETF candidat, nous pouvons trouver cette valeur sur trackingdifference.com. S’il est dans la zone négative, notre ETF a mieux répliqué son indice sous-jacent et a donc été moins cher que ne le laisse penser le TER.

En revanche, si la différence de tracking est positive, nous payons effectivement même plus que ce que les frais laissent supposer. Il est donc conseillé de vérifier la tracking difference avant d’acheter et de s’assurer ainsi de ne pas ajouter des frais trop élevés au portefeuille.

Exemple pratique 2 : ETF mondial durable

Un ETF mondial n’est évidemment pas la seule catégorie à laquelle s’intéressent les investisseurs. Un thème tendance actuel comme l’investissement durable rencontre également un grand succès.

Pour trouver un ETF mondial durable qui corresponde à notre stratégie d’investissement, nous procédons en principe de manière similaire. Comme alternative à la recherche d’un ETF mondial à partir d’un mot-clé, nous pouvons également sélectionner “Monde” parmi les régions proposées.

Nous filtrons maintenant nos résultats en utilisant l’onglet “Stratégie d’investissement” et sélectionnons bien sûr “durable”. Il ne reste plus que les ETF mondiaux qui remplissent les critères de durabilité. Nous pouvons maintenant filtrer et trier comme d’habitude en fonction des coûts les plus bas, de la meilleure performance ou de tout autre critère qui nous intéresse.

Les ETF durables sont en quelque sorte un cas particulier : ils sont presque tous très jeunes, le sujet n’ayant pris son essor que récemment. Par conséquent, beaucoup d’entre eux n’ont pas encore de données historiques à présenter.

Mais un ETF sans “histoire” comporte toujours un certain risque : dans ce cas, il est tout à fait possible qu’il soit abandonné pour cause de manque de rentabilité. De nombreux investisseurs considèrent donc qu’un âge de 3, voire 5 ans, est un minimum pour un ETF sûr.

Notre conclusion : un aperçu des critères importants

La recherche de l’ETF adéquat peut s’avérer difficile. Mais grâce à notre liste de contrôle, tu pourras facilement éviter de nombreux écueils :

Principaux critères

Critères secondaires

Capacité de charge

Si ces critères correspondent à ta stratégie personnelle et que tout se passe bien, tu as probablement trouvé l’ETF qui te convient. Si tu as un mauvais pressentiment sur l’un de ces aspects, il vaut mieux chercher un autre produit.

Une fois que tu as choisi l’ETF qui te convient, la question se pose naturellement de trouver le courtier adéquat. Aucun investisseur ne veut dépenser inutilement des frais élevés pour les transactions ou être limité dans son choix !

Notre recommandation

Les 3 meilleurs courtiers pour les dépôts

Nous avons sélectionné pour toi nos trois meilleurs courtiers. Pour des rapports d’expérience détaillés, tu peux aussi consulter nos articles sur les fournisseurs. En cliquant sur les logos, tu seras redirigé vers le site web du fournisseur en question.*

Trade Republic Anbieter

vers l’article

Smartbroker Anbieter

vers l’article

Scalable Capital Anbieter

vers l’article

*Liens affiliés. Si tu t’inscris en cliquant sur ces liens, tu soutiens notre projet et il n’y a pas de frais supplémentaires.